Accueil
Exposé général
notre devoir écolo..
la santé
la respiration
lois universelles
reflexions
finalité
Contact
Addendum Actualités
téléchargement

NOTRE  HISTOIRE

Au commencement, s'il en existe un, tout est vibration. La création n'est que modulation de la fréquence de cette vibration.

L'architecte du créé est, par son énergie d'amour, une énergie de vie.

Il est le tout, et la création est une émanation de Lui.

Les éléments de la nature, la nature elle-même, les différents règnes et notamment le minéral, le végétal, l'animal et l'homme sont Lui, la source.

Cette source est omniprésente au travers de son énergie appelée aussi la force, l'énergie d'amour, la force de vie.

Ce dieu omnipotent a voulu se concrétiser et expérimenter de nouvelles formes d'amour en projetant certaines de ses parcelles dans la densité; et ainsi la nature est apparue et les différents règnes et donc l'humain.

Notre expérience actuelle, d'une durée d'une douzaine d'ères (environ 25000 ans) nous isolait de l'univers et de notre condition divine en nous laissant le libre arbitre de nos choix d'action et de vie. Nous étions un petit espace expérimental dans lequel nous perdions nos dons divins et pour laquelle nous avons tous été volontaires. Nous savions quand nous nous sommes engagés dans cette aventure quels étaient les enjeux et ce que nous allions devoir subir. Beaucoup de nos frères des étoiles, volontaires comme nous, n'ont pas eu la chance d'être retenus. 

 

Vu de l'autre côté du voile (toile magnétique séparant le visible de l'invisible), cette expérience est ressentie comme une exceptionnelle école sur la connaissance d'une des multiples façon de vivre et d'être l'amour.

Beaucoup d'êtres très évolués se pressent autour de notre planète pour nous observer, nous voir réagir à certaines circonstances que nous avons bien souvent nous-mêmes créées.

Les frères nous-mêmes que nous appelons nos anges ou nos guides ou maîtres et qui nous conseillent actuellement afin que nous puissions retrouver nos dons, sont impatients de nous côtoyer à nouveau pour qu'à notre tour nous les enseignions de notre expérience.

 

Et nous sommes à la fin de cette expérience, le voile magnétique qui nous isolait se résorbe très vite et l'énergie de la source, progressivement, réimprègne le monde de notre terre.

Cette nouvelle énergie, plus élevée en fréquence, demande aux êtres de la terre à s'y adapter en changeant leur mentalité, leur façon de vivre, leur façon de penser et d'agir.

Sommes nous prêts à remettre en question notre éducation, nos vérités héritées d'un monde d'illusion pour nous ouvrir à ce nouveau paradigme?

Il est urgent pour nous d'intégrer cette nouvelle fréquence vibratoire d'autant plus que notre bonne mère la terre, celle de qui nous tirons nos éléments constitutifs, celle qui nous a portés et a supporté toutes nos dérives négatives, a décidé, en accord avec cette levée du voile, de reprendre son évolution et de passer très vite dans la dimension supérieure; elle a décidé d'ascensionner.

Alors toute vie à sa surface doit suivre cette augmentation en fréquence vibratoire sous peine de ne pouvoir survivre dans ce nouvel espace temps.

 

Il y a près de 2000 ans, la fonction christ s'est incarnée en la personne du maître Jésus pour nous montrer la philosophie de vie qui devait nous préparer à ce qui vient.

Peu de temps après la fondation de l'église chrétienne, la partie mystico-ésotérique de son enseignement a été retirée du rituel et gardée secrète; le sacré du rituel générant l'émotion qui permet l'élévation.

L'ascension de Jésus est pour nous, maintenant, l'exemple à suivre dans le détachement, le lacher prise de notre ancienne façon de vivre et l'adoption de la nouvelle mentalité qui vient.

.....Et la transformation de notre ADN s'ensuivra, nous permettant de retrouver nos dons angéliques.

Accéder à l'interdimensionnel, c'est se rapprocher de l'UN et de notre immortalité dans l'éternité de l'eden.

 

 

NOTRE  VIE  DE  MAINTENANT

Que devons nous modifier dans notre vie courante afin d'évoluer en harmonie avec notre vaisseau galactique la terre?

D'abord comprendre et prendre conscience de notre environnement et de qui nous sommes.

Puis, nous épurer physiquement et spirituellement.

Nous épurer signifie retrouver l'état ou l'on ne connait plus la maladie; cet état est synonyme d'allègement, fluidité et harmonie dans le rayonnement divin.

 

LA  SANTE

Toute mécanique ne peut durer que quand elle fonctionne en accord avec la logique de sa création et quand on lui donne le bon carburant.

La respiration profonde contrôlée et l'alimentation conservent la vie et donnent l'énergie à nos corps.  

Cette alimentation est adaptée à l'évolution du moment; nos ancêtres, bassement évolués, pouvaient manger de la chair humaine ou animale qui était de même niveau vibratoire. Avec le temps, l'humain ayant évolué, sa fréquence vibratoire s'est élevée plus vite que celle des animaux; si bien qu'actuellement, manger de la chair animale tend à rabaisser sa propre fréquence, donc à involuer.

La santé, c'est aussi supprimer toute drogue qui est un frein à la maîtrise de la démarche d'évolution.

Le médicament est le traitement d'une chimiothérapie et engendre dans la majorité des cas des effets secondaires entrainant d'autres formes de perturbations. Il est nécessaire de réduire et d'abandonner autant que possible l'usage des médicaments.

Quand l'être atteint une certaine fréquence vibratoire, l'énergie vitale contrôlée de l'air respiré suffit à faire fonctionner la merveilleuse mécanique humaine qui est alors hors d'atteinte des virus, microbes ou maladies. L'être est alors en harmonie avec l'énergie de la source, la force. Les dons angéliques donnant maîtrise de la vibration sont alors retrouvés.

L'humain, matérialisation de la pensée divine dans la densité, est soumis, comme l'ensemble du créé, à une même loi qui peut se résumer à:

être  JOIE  PAIX  LIBERTE  AMOUR  HARMONIE dans le rayonnement du père. 

 

Nos cellules qui sont des univers à part entière, sont liées entre elles par la force, cette énergie de vie. Elles sont dotées de mémoires, et tout comme celles de nos ordinateurs, nous y trouvons ce que nous y entrons et elles fonctionnent avec l'énergie que nous leur donnons. L'attention pour la mémoire, la respiration contrôlée pour l'énergie. 

Le sang véhicule la personnalité de l'être.

 

ADOPTER  UNE  MORALITE  ET  UN  MODE  DE  VIE  EN  ACCORD  AVEC  LA  NOUVELLE  ERE  QUI  VIENT

 

La religion, s'il est nécessaire qu'elle perdure, doit retrouver les bases d'origine sur lesquelles elle a été fondée.

Tous les prophètes, que se soient Christ Abraham, Christ Moïse, Christ Bouddha, Christ Confucius, Christ Vishnu, Christ Jésus, Christ Mahomet ....et beaucoup d'autres, sont des canaux de la source et ont prêché et adapté, pour leur époque, la sagesse et l'amour.

Les canaux de la source ont éxisté de tous temps, et beaucoup ont été étouffés par les institutions en place.

Cette sagesse-amour est en constante évolution car adaptée au niveau de compréhension du moment de l'humain.

Il est déplorable que les pères des différentes confessions aient figé des philosophies momentanément adaptées à l'époque, et qu'ils s'en soient servies comme d'un instrument de pouvoir et d'aliénation des masses par la peur.

Il est temps que l'être humain retrouve son libre arbitre, sa liberté de penser, la responsabilité de lui-même en se rapprochant du dieu de son coeur afin de décider seul de sa route à suivre.

Chacun est responsable de sa vie et la mérite.

Le créateur est côtoyé avec respect mais tête haute, comme à son image.

 

Les voeux prononcés par chacun de nous au début de cette formidable expérience sont révoqués. Il est conseillé à tous ces êtres merveilleux, ascètes, chamans, cloîtrés...etc de réintégrer la communauté et d'oeuvrer en groupe.

 

En cette époque, afin d'aider la transition de notre mère la terre, très affaiblie par notre désinvolture irrespectueuse vis à vis d'elle, la fonction christ s'est réincarnée sur la planète en quelques dizaines de milliers d'individus chargés d'émettre leur couleur respective.

Chacun peut contribuer à aider notre mère la terre dans son cheminement d'ascension en utilisant son pouvoir créatif de la pensée, en émettant et en vivant au quotidien la paix, la joie et l'amour inconditionnel. Tous les moments sont propices à cette pratique, il suffit de faire le vide en soi, puis de respirer lentement et pleinement en pensant que l'on inspire la force divine du créateur, d'y ajouter notre visualisation de la paix et de l'amour inconditionnel et d'expulser cet air chargé de notre attention tout en irradiant cette dernière par toutes les cellules de notre corps. Visualiser alors notre planète rayonnante comme un soleil.

La couleur de ce rayonnement dépend de l'attention que l'on veut porter; le violet et le vert émeraude se conjugent actuellement pour activer l'épuration et la guérison.

Le divin respectant la règle de non ingérence, ne peut intervenir sur terre lors de nos diverses incantations et appels à l'aide, que par le biais de notre corps-entité servant de canal lorsque l'on sait ainsi mettre ce dernier en état de conducteur de la volonté-énergie divine. ( en fait c'est ouvrir sa porte !?) 

 

Tout étant vibration, toute manifestation a un impact éléctromagnétique, donc physique, sur l'environnement, que ce soit par le son, la couleur, l'action physique, la pensée...etc.

Les sons que nous émettons agissent non seulement sur l'environnement mais également sur nous-mêmes. Ces sons, et les pensées sans doute encore plus que les sons, sont porteurs de négativité ou de positivité selon l'attention. En exemple, a t-on conscience de la difference vibratoire entre les mots "demoiselle" et "gonzesse" ? Prend on conscience, quand on prononce ces mots,  de l'effet produit sur notre environnement et plus encore sur nos cellules qui avec le mot "demoiselle" continuent de vibrer et tourner avec harmonie, alors que la prononciation du mot "gonzesse" génère une basse fréquence venant perturber l'harmonie existante.

L'effet thérapeutique du chant mélodieux et harmonieux n'est-il pas prouvé ?

Et quand on sait que l'harmonie dans la création c'est le bon ordre donc la joie et la santé, on s'imagine le malaise créé quand une vibration inharmonieuse (ne vibrant pas à la même fréquence) pénètre un espace temps déterminé.

Pour l'exemple, imaginons sur une autre échelle espace temps, mais similaire, une émission basse fréquence venant perturber le lien harmonique existant entre les planètes de notre système solaire; les électrons-planètes n'étant plus en harmonie, le lien énergie-force les maintenant associés se déliant, se trouvent alors libérés de leur mémoire harmonique de groupe, et deviennent des cellules folles et cancéreuses .

 

Entre les planètes l'univers parait vide, mais il est en réalité couvert d'une trame-réseau alimentée par l'énergie de la source: la force.

Cette trame a la particularité de faire voyager la vibration instantanément dans tout l'univers. Ce qui signifie qu'une pensée (vibration) émise sur terre, se retrouve instantanément en toute partie de l'univers.

Ainsi, pour conserver l'harmonie universelle dans le cosmos, certaines entités oeuvrent à compenser et annuler la dysharmonie créée par nos pensées basse fréquence.

Cette trame-énergie est partout, autour de nous et en nous. Au repos elle est neutre et a la valeur zéro. Nous percevons ses effets, quand perturbée, elle se manifeste pour revenir à son harmonie en équilibre zéro.

Le vent, les courants marins ne sont-ils pas des rééquilibrages d'énergie entre des différences de potentiels ?... et ces différences de potentiels sont créées par quoi ou bien par qui ?

L'énergie libre dont parlait TESLA  devrait fonctionner sur le principe d'utilisation de l'énergie de rééquilibrage harmonique de la force quand elle est perturbée.

C'est également de cette trame-énergie dont on se sert pour créer, par la pensée, dans la matière. L'attention, la pensée vibration soutenue et bien construite perturbe cette trame jusqu'à modeler à la ressemblance de la pensée et à matérialiser.

Nous avons ce pouvoir que certaines entités nous envient. Le temps est venu de le reconnaître et de le développer en harmonie avec la conscience divine.

 

Notre évolution passe obligatoirement par la maîtrise de nos actes, de nos paroles mais encore plus de nos pensées; car nous trainons avec nous un bagage chargé de toutes nos pensées-créations. Quand celles-ci sont positives, nous profitons de leur rayonnement, et la vie parait douce, agréable et façile à vivre. Quand notre bagage est négatif, les fréquences vibratoires attirant d'autres vibrations de même fréquence, les ennuis nous tombent sur le dos et très souvent nous nous en étonnons..... et nous avons ainsi créé les effets diaboliques quand ils prennent l'ampleur de la matérialisation.

Nous récoltons ce que nous semons.

 

Notre épuration passe donc aussi par un travail d'annulation de toutes ces créations négatives de la pensée.

Quelle que soit sa position dans la hiérarchie de notre société et quel que soit l'ordre reçu, chacun est responsable des actes qu'il commet. Et il devra en rendre compte non pas à d'autres, mais à lui-même, quand il aura réintégré la sphère où l'on ne triche pas avec soi-même.

Il n'y a pas pire juge que soi-même pour soi-même.

 

 

LE  RESPECT  DE  LA  VIE

 

La vie est l'oeuvre du créateur, la vie est amour.

L'amour, et tous ses attributs, est le plus merveilleux cadeau du "ciel", c'est ce que nous avons de plus beau.

Il nous faut retrouver les vraies valeurs de l'amour dans l'inconditionnalité, mais aussi la communion de chair entre êtres, impliquant le partage, la complicité, la joie, l'harmonie, la paix.

Le bonheur de l'amour est une voie vers le divin.

Nous allons devoir réapprendre la joie de vivre dans la nudité partagée afin d'annuler toutes les névroses traumatisantes que son interdiction a pu engendrer jusqu'à maintenant.

La vie doit être préservée, et aucun emblème, aucune conviction, aucun profit, aucun orgueil, aucune aspiration de pouvoir, aucune envie de faim ne mérite que l'on enlève la vie, même au plus petit insecte.

Le règne végétal nous assure la nourriture.

Notre société actuelle admet la barbarie de tuer les animaux qui ont été placés auprès de nous pour nous assister dans notre aventure dans la densité. Qu'a-t-on fait aux baleines, aux éléphants, aux dauphins qui étaient les uns gardiens de certaines fréquences vibratoires vitales, les autres détenteurs de moyens de perception et de communication qu'ils auraient pu nous enseigner ?...

...Que fait-on des animaux domestiques ou de basse-cour qui ont la bonté de nous offrir ce qu'ils ont, leur amour, leur lait, leurs oeufs?...Nous avons là un lourd bagage négatif à résorber.

Nos frères inférieurs (terme non péjoratif), les animaux, ne sont pas aussi individualisés que l'humain, mais possèdent un corps émotionnel autant développé.

 

Il y a déjà plusieurs siècles que notre état vibratoire nous permet et nous commande même pour garder la santé, de ne plus manger de chair humaine et animale. Nos ancêtres mangeaient la chair et buvaient le sang de leurs adversaires pour hériter de leur personnalité. A cette époque les êtres avaient une fréquence vibratoire similaire car en début d'évolution.

De nos jours manger de la chair (de cadavre) et boire du sang, tend à rabaisser notre vibration au niveau de celle du cadavre ingurgité, et crée, par incompatibilité sanguine, des désordres dans l'organisme.

Les êtres carnivores sont appelés à disparaître lors du passage de la planète dans le nouvel espace-temps.

 

Il y a assez de végétaux sur la planète pour nourrir, comme il le faut, tous les habitants. Le partage de cette richesse végétale entre tous les peuples  est une évidence pour la survie de notre humanité et une solution à bon nombre de problèmes mondiaux concernant la paix, l'immigration...etc

Le seul budget destiné aux armées suffirait à nourrir les habitants de la planète.

 

Frères humains nous sommes responsables de ce qui se passe sur cette planète.

Affirmons notre volonté de changement en modifiant d'abord notre comportement et nos habitudes.

N' ATTENDEZ  PAS  QUE  L'AUTRE  LE  FASSE,  FAITES  LE  MAINTENANT , VOUS !!!

FRERES  HUMAINS , CHANGEZ-VOUS  ET  VOUS  CHANGEREZ  LE  MONDE.

 

Dans notre cheminement vers plus de vérité, ne devons nous pas nous efforcer de nous ouvrir sur les mots, les idées, les actes qui activent notre peur, et avec assez de recul, pouvoir, dans le calme, les analyser, comprendre leur mécanisme et les intégrer en toute sérénité responsable ?

 

REPRENONS  CONFIANCE  EN  NOUS- MEME

 

Quand la masse humaine aura changé sa mentalité, les politiques suivront.

 

Notre société actuelle admet la barbarie du conflit armé. Toute guerre est voulue et menée par une poignée d'êtres pour satisfaire leur soif de profit, de pouvoir ou d'avoir la jouissance d'asservissement des peuples qui se conduisent comme des troupeaux d'autruches. 

L'humain doit reprendre le contrôle et la maîtrise de sa vie, et il n'appartient qu'à lui et à lui seul de décider du chemin qu'il doit suivre.

A l'aube de cette nouvelle ère, l'humain a le devoir de redevenir responsable de sa vie; et d'accorder enfin sa confiance à ce que lui suggère l'étincelle divine, présente au niveau de son coeur, et qui est la seule à détenir Sa vérité.

 

NOTRE  AVENIR  NOUS  APPARTIENT  SI  NOUS  SAVONS  LE  VISUALISER

 

La science nucléaire redécouverte depuis peu et les expériences tentées sur l'anti-matière, furent à l'origine de grands fléaux par le passé, et l'humain dans ce domaine a peu évolué et reste toujours un apprenti sorcier.

Ce passé négatif que nous traînons avec nous, doit nous rappeler de cesser toute expérimentation et utilisation de cette science.

La matière nucléaire, dans certaines conditions d'utilisation, a la particularité de traverser les couches d'espace-temps. Ce qui implique d'autres civilisations dans les effets de nos expériences catastrophiques.

Jusqu'à maintenant, ces civilisations qui nous observent, se sont contentées de canaliser et compenser l'effet dévastateur de nos expériences douteuses.

L'arrogance et l'ambition démesurée de certains dirigeants de notre planète en matière de nucléaire, poussent la hiérarchie intergalactique a intervenir. La règle de non ingérence dans la vie d'autrui ne s'applique plus puisque ces autres civilisations sont désormais impliquées dans les effets désastreux de notre désinvolture à l'égard de l'exploitation de la matière nucléaire.

Comment, de quelle manière vont-ils intervenir?

 

QU'EST  L'ETRE  HUMAIN ?, ses différents corps, le développement de ses chakras.

L'être vivant est une parcelle divine venant habiter une enveloppe faite du limon de la sphère d'accueil.

Pour l'humain que nous sommes, nos parents sont le père créateur de toutes choses et la mère notre chère planète la terre par le biais de nos parents biologiques.

Notre corps physique est le réceptacle de notre joyau divin, il mérite les plus grands soins pour lui permettre de jouer son rôle de poste central de notre action et de communication avec nos autres corps multidimensionnels.

Notre but actuel est d'élever la fréquence vibratoire de ce corps dense jusqu'à celle de nos autres corps situés derrière le voile et ainsi d'accomplir la réintégration et le retour dans l'UN.

Les corps invisibles, situés pour nous au-delà du voile magnétique qui nous isole, comprennent les éléments de notre autre nous-même qui tente de nous rappeler et de nous conduire là où nous avons décidé d'expérimenter.

C'est cet autre nous-même qui crée les synchronicités permettant l'apprentissage. Car lui connait la vraie voie utile pour nous.

Le réseau éthéré du système sympathique reliant les différents centres psychiques ou chakras, permet la communication avec ces autres parties de nous-même.

Notre évolution passe par le développement de ces chakras.

D'autres entités nous assistent dans nos expérimentations de la densité, elles sont à notre service et ne demandent qu'à nous aider pour peu que nous leur en fassions la demande (règle de non ingérence oblige). Cette demande peut se faire en pensée, mais la vibration sonore peut être mieux perçue. Le motif de la demande doit cependant respecter la moralité de notre création.

 

LA  BASE  DE  TOUT  DEVELOPPEMENT  PSYCHIQUE (augmentation de la fréquence vibratoire)  EST  LA  RESPIRATION  PROFONDE  ET  CONTROLEE.

Elle consiste à synchroniser le muscle respiratoire et l'attention.

C'est l'attention qui importe et non pas l'intention. En exemple, il faut penser: je suis en bonne santé, et non pas penser: je ne suis plus malade.

La respiration s'effectue le plus lentement possible et à fond tant dans l'inspir que dans l'expir, et par le nez. Elle demande un air propre et une ambiance plutôt humide afin d'éviter que l'oxygène de l'air ne brûle les voies respiratoires.

L'apport d'oxygène optimise les fonctions vitales.

Pendant l'inspir l'attention (volonté) visualisée est portée sur l'énergie de la source que l'on véhicule dans chaque partie du corps au niveau cellulaire. Cette énergie de vie revitalise chaque cellule en augmentant sa fréquence (la cellule tourne plus vite,sensation de fourmillement et réchauffement). Il peut être ajouter toutes attentions, notamment celles concernant la mémoire enregistrée dans la cellule. La prudence est ici recommandée afin de ne pas rejouer la scène de l'apprenti sorcier. Rester en harmonie avec son Soi (parcelle divine en soi).

Pendant l'expir l'attention visualisée est portée sur le négatif et les toxines véhiculés par l'air en sortie, au passage à chaque cellule et expulsés par les narines.

Par la respiration, cette énergie de la source est véhiculées le long de la colonne vertébrale, elle  revitalise chaque centre psychique ou chakras en les ouvrant un peu plus à chaque pratique sur une communication et une perception du monde invisible.

Une colonne vertébrale droite et souple favorise le passage d'énergie.

 

Par cette façon de respirer, la force véhiculée associée à l'attention crée dans la matière selon le principe de façonnage de la vibration universelle.

Selon la concentration d'attention, cette création a une durée d'existence plus ou moins longue pour se diluer ensuite et redevenir énergie de la trame. Pour être durable, cette attention de création doit être renouvelée.

L'égrégore est formé par la répétition de cette forme de création. En exemple, les pensées négatives sans cesse répétées prennent formes des choses pensées et suivent, hantent et influencent leur créateur. Elles font boule de neige en attirant les vibrations semblables. La même démarche s'opère pour l'aspect positif.

Notre mémoire réside en chacune de nos cellules. La répétition de nos pensées et de nos actes forge la qualité et la puissance de cette mémoire. Ainsi, celui qui a l'habitude de beaucoup manger, sera fortement sollicité par sa mémoire à rechercher de la nourriture dès qu'il dérogera à son habitude. Pour cette mémoire cela devient une question de rétablissement d'ordre établi et non pas de nécessité vitale. Cette mémoire peut être travaillée par la volonté  d'instaurer d'autres habitudes (la création de formes pensées au niveau cellulaire). Cette mémoire, gardienne de l'ordre mémorisé, oppose une forte réticence à toute modification, mais l'ancienne habitude n'étant pas répétée perd de son énergie pour laisser place à la nouvelle qui s'affirme. En exemple la difficulté rencontrée par les drogués, boulimiques, anorexiques ... etc quand ils veulent modifier leurs habitudes.

Dans l'avancement de notre maîtrise de la vibration, nous pourrons progressivement contrôler toutes nos mémoires, qu'elles soient conscientes ou inconscientes du moment.

 

MORALITE  DE NOTRE  MANIERE  DE VIVRE

Il est enfin grand temps d'appliquer la devise française non seulement en France mais à la planète entière:

LA  LIBERTE  choisie dans le respect de l'autre

L' EGALITE  dans l'acceptation de l'équité et du partage des ressources de la planète

LA  FRATERNITE  en vivant l'amour inconditionnel envers toute la création

Pendant un temps transitoire, l'état de droit est bien sûr maintenu, mais avec un droit dont la moralité  respecte les principes de liberté, égalité et fraternité; la justice étant basée sur la réparation du préjudice commis.

L'évolution et l'adoption de la moralité rendant progressivement le droit et son cortège de lois obsolètes au profit de la règle unique d'amour.

Tous les refus actuels des populations de s'engager dans une organisation militaro-industrialo-commerciale de la planète, ne profitant qu'à une minorité et accentuant les différences, n'indiquent-ils pas qu'inconsciemment l'humanité demande une réorganisation de la politique mondiale orientée vers le partage des ressources, l'entraide, la paix, la liberté, l'égalité des êtres, vers une socialisation équitable à l'échelle de la planète ? ... les conséquences de paix et de liberté s'en trouveraient accrues.

ET  C'EST  DANS  LA  PAIX  QUE  L'ON  RETROUVE  LE  CHEMIN  DE  SON  SOI  ET  DE  SA  DIVINITE

 

 

 

SOMMES-NOUS  SEULS  ?

L'humain de la terre est-il assez vaniteux, imbu de sa personne au point de croire qu'il est la seule "intelligence" dans l'univers, n'y a-t-il pas d'autres civilisations tellement plus avancées que la nôtre, qu'elles attendent que nous sortions enfin de notre barbarie pour commencer à échanger ?

Il est aussi possible que toutes les civilisations extra ou intra-terrestres n'aient pas le même degrès d'accueil et de bienveillance envers notre civilisation "barbare".

Si les peuples résidant hors de notre perception avaient voulu nous envahir, ils l'auraient fait depuis longtemps. D'ailleurs,  pourquoi ne pas penser qu'ils nous ont toujours visités et côtoyés à notre insu car non prêts à les accueillir. Ce qu'ils feraient de bon droit puisque notre planète est un lieu public universel géré par la hiérarchie galactique et dans lequel nous ne sommes que locataires jugés actuellement irrespectueux et sommés d'amendement sous peine d'expulsion.

Face à l'autre, dans les rencontres que nous sommes ou serons amenés à vivre, il devient indispensable d'en exercer sa perception, non pas à l'apparence, mais au travers du filtre du  ressenti du coeur. Cela demande d'épurer ce filtre et de l'entraîner.

Il est demandé de rester vigilant sur l'existence d'un hypothétique ennemi extra terrestre qui permettrait à la minorité dirigeante d'assurer sa main mise sur le gouvernement mondial, en prétextant la lutte contre l'envahisseur.

 

UN  NOUVEAU  MONDE  POSSIBLE  

Nos peurs amènent à posséder, et plus nous avons peur et plus nous possédons; cela se faisant souvent au détriment de l'autre.

Nous avons peur du manque, d'abord du manque des éléments de base vitaux, et très vite, par excès, nous engrangeons et nous voulons posséder dans d'éventuelles prévisions de nécessité.

Notre survie passe par le partage et l'égalité dans la répartition des ressources de la planète. Notre prochaine forme de société sera communautaire ou ne sera pas. Elle ne pourra commencer à exister qu'après un début de changement de mentalité humaine.

Ce changement demande principalement l'effort de prise de conscience de la nécessité de la répartition de l'excédant des nantis entre les démunis.

Apparemment l'effort actuel en ce sens est encore insuffisant et le restera tant qu'un seul être humain continuera à dépérir de faim, de froid, de chaud... sur terre.

En l'état actuel, c'est la nature qui, en activant ses éléments, va aplanir les inégalités et placer tous les humains devant les mêmes problèmes de survie. L'entraide alors nécessaire devrait permettre la prise de conscience par tous d'un inéluctable changement vers un mode de société communautaire.

Malgré l'ampleur des désastres terrestres causés, ce sera le merveilleux cadeau que la nature nous fera pour éviter notre disparition en permettant un nouveau départ sur de nouvelles bases de mentalité.

A ce moment là, nous devrons être vigilants de ne pas repartir dans les mêmes errements. Nous sommes à la fin d'un monde et au commencement d'un autre, et cet autre doit être différent du précédent afin d'évoluer; et la nature va nous aider en cela.

 

 

Les humains ont constamment cherché à se regrouper pour leur survie; la règle appliquée permettant à chacun de trouver une place dans la communauté. Ils ont d'abord formé des familles, des villages, des régions, des pays puis des pays unis. 

La prochaine démarche est de réunir tous les pays sous une gestion mondiale unique, chargée d'appliquer la même règle des droits de l'homme, de répartir équitablement les ressources, d'abolir les frontières, d'assurer la liberté de chacun et la paix.

Ce groupement aurait la tâche d'assurer à chaque humain le vital de base, c'est à dire le toit, le vêtement, la nourriture, le soin et l'instruction. Pour un supplément de moyens de vie et de plaisir, chaque humain pourrait se mettre au service de la communauté dans le domaine de sa compétence et de son choix pendant quelques heures par jour et quelques jours par semaine.

Le travail qui prendrait la forme d'un service serait assuré selon les compétences, dans un meilleur accomplissement et une harmonie élevée.

Les services ainsi rendus seraient à "salaire" unique quelle que soit la fonction remplie.

Le bonheur d'accomplir une tâche au profit de la communauté devrait d'abord être la première récompense... mesure-t-on le changement de mentalité à opérer en peu de temps car notre bonne mère la terre devrait ascensionner dans peu d'années.

Rêvons et imaginons le cadre dirigeant hautement positionné dans la hiérarchie recevant les mêmes gages que le manoeuvre..... et pourtant tous les deux sont complémentaires  et autant utiles à la communauté donc mêmes félicitations et honneurs.

N'est-ce pas ce que l'on pourrait entendre par vraie égalité ?

 

L'expérience de nos sociétés actuelles montre que plus il y a de lois et plus on s'éloigne de la compréhension et de la décision du coeur . Lorsque l'humanité aura retrouvé la voie de l'amour inconditionnel, la règle imposée ne sera plus utile.

 

Le plus grand combat que l'humain ait à livrer est celui qu'il engage contre lui-même, contre son égo.

L'égo jusqu'ici nécessaire à l'étude dans la dualité de la matière doit être dorénavant remercié et maîtrisé.

L'individualité est à privilégier par rapport à la personnalité.

Nous sommes co-créateurs de ce que nous vivons actuellement. Recréons notre monde tel que nous le voulons, par notre attention d'amour et de paix en vue de vivre notre paradis sur notre belle planète dans un avenir proche. VISUALISONS  CE  QUE  NOUS  VOULONS .

 

 

UN  NOUVEL  ENVIRONNEMENT

La concurrence poussant à la surconsommation ne peut-elle être abolie ?

Plus on consomme et plus on pollue, et plus on pollue plus on aggrave notre futur proche en compromettant notre survie.

Ne peut-on  auto-réguler  la consommation afin de réduire le gaspillage des richesses de la planète ?

L'humain ne peut-il s'arrêter de se créer tant de besoins artificiels , ne peut-il de lui-même adopter une discipline écologique comme par exemple:

  - trier ses déchets, le végétal est composté; ce qui peut brûler est conservé pour le chauffage d'hiver

  - récupérer l'eau vivante venant de la pluie ( le pouvoir réactivé de certaines eaux réserve de grandes surprises dans un avenir proche)

  - un seul savon n'est-il pas suffisant pour enlever la graisse de la peau ?... a-t-on besoin d'une multitude de produits de nettoyage ?

  - récupération des eaux usées devenues moins usées après prise de conscience écologique pour l'arrosage du jardin

  - utilisation maximale des énergies douces

  - retrouver les joies de la marche ou de la bicyclette

.... et il y aurait beaucoup d'autres mesures semblables à adopter dans notre vie de tous les jours. N' attendons pas qu'on nous l'impose car ce jour là, il sera trop tard !!!

 

 

La fréquence vibratoire de la terre, stable il y a encore une quinzaine d'années, s'est subitement mise à augmenter, pourquoi ?

Les pôles magnétiques dérivent, entraînant un changement d'orientation des lignes magnétiques terrestres. Cela explique-t-il la désorientation de certains animaux et l'échouage de certains cétacés ?

Ces changements constatés accentuent certains phénomènes provoqués par l'activité humaine telles la fonte des glaces, les modifications climatiques .... et en même temps modifient notre espace-temps . Cette modification est peu constatée puisque nous la subissons progressivement de l'intérieur.

On peut penser que le temps, la gravité pour ne parler que d'eux se modifient au même rythme que la fréquence vibratoire de la terre. Nous sommes embarqués sur un vaisseau galactique nommé "terre" que nous devons subir et nous devons nous adapter à son envol ascensionnel.

On ne peut nier que cela ait également un impact physique et psychologique sur les êtres vivants de la planète.

Cela n'explique-t-il pas le bien être et l'harmonie se dégageant de ceux qui savent évoluer en même temps que la planète, et le malaise de ceux qui ne veulent pas changer ?

 

La terre en route vers son ascension (passage dans une autre dimension) s'épure de toutes les scories physiques et mentales (négativités) crées et déposées par les êtres qui la peuplent. Elle utilise pour cela, ses éléments terre, eau, feu et air.

Le principe est que l'on se gratte là où ça démange, et la terre est démangée là où est déposée la négativité.

Quels sont les lieux de concentration de cette négativité ?

La sérénité, la paix, la bonne humeur, le rayonnement d'amour sont les sésames qui permettent de braver avec succès les intempéries.

 

L'impact de cette formidable mutation de notre terre s'étend dans tout l'univers qui se prépare à cette évolution.

Cette ascension sera vécue différemment par les êtres peuplant cette terre; certains êtres minéraux, végétaux et animaux auront terminé leur "mission" et repartiront vers un autre espace-temps. Ainsi certains végétaux disparaitront pour laisser place à de nouvelles espèces adaptées à la nouvelle fréquence vibratoire.

Le règne des carnivores se termine.

 

Quant à l'humain, il a le choix entre s'adapter à cette évolution et vivre ce formidable évènement et en tirer d'énormes avantages, ou bien décider de poursuivre ailleurs son évolution à un rythme plus lent.

Le choix de chacun est respecté.

Pour les "retardataires" à l'ascension, une parenthèse temporelle d'une certaine durée leur est réservée afin de progresser à leur rythme. L'un sans l'autre nous ne sommes rien.

Et si quelques âmes ne veulent vraiment pas rejoindre le groupe que nous formons dans son avancement, elles retourneront à la masse collective de l'âme d'origine, leur individualité leur sera retirée.

Nous sommes l'autre et l'autre est nous, ce que l'on fait à son prochain revient à le faire à soi-même.

Le temps de la dissension nécessaire à notre expérience est terminé. Le jeu alternatif au fil des incarnations consistant à endosser tantôt le rôle positif, tantôt le rôle négatif doit être effacé de notre mémoire résiduelle et nous devons éprouver de la reconnaissance envers tous ceux qui nous ont permis, par leurs répliques, de nous confronter à nous-même.

Les faits de notre passé restent ce qu'ils sont, mais la perception que nous en avons peut être positivée par une meilleure compréhension de leur raison d'avoir été.

 

Cette perception de notre maintenant peut paraître pour certains, une vision pour le moins folle et utopique...

....Aux autres qui pensent que peut être, il se peut, on pourrait ... je leur dis de prendre le temps d'un voyage en eux-mêmes, et d'interroger avec calme, sérénité et patience la parcelle divine qui est nichée au creux de leur coeur. Et il est certain qu'ils obtiendront leur vérité !

 

VOUS  CHANGEREZ  LE  MONDE  EN  COMMENCANT  PAR  VOUS  CHANGER  VOUS  MEME

Devenez citoyen de l'univers en intégrant l'univers multidimensionnel.

 

Ce texte peut être copié en conservant son intégralité.

mai 2006

                               Joel Poret

                              citoyen de l'univers

Top