Accueil
Exposé général
notre devoir écolo..
la santé
la respiration
lois universelles
reflexions
finalité
Contact
addendum
téléchargement

 

Pour ceux qui veulent conserver le contenu de ce site sur papier, voici ci-dessous un condensé amendé, rédigé avec open office

Ces textes, inspirés par mon SOI ( JE SUIS) lors de méditations, sont rédigés en écriture  directe, sans retouche, pour en conserver l'harmonie énergétique.

 

NOTRE MAINTENANT  EST CE QUE NOUS EN FAISONS

 

QUI SOMMES NOUS ?

QUELLE EST LA RAISON DE NOTRE EXISTENCE ? ....

 

Autant de vérités que de personnes, et il est bien qu'ainsi, au travers de son expérience de la vie, de la confrontation avec les éléments naturels et la pensée de l'autre, chacun trace sa voie en exerçant son libre arbitre.

La somme de ces voies a créé le mode de vie que nous menons. Nous sommes ainsi responsables de notre création.

 

Les réflexions écrites dans ce livre sont le fruit de méditations et de l'expérience de toute une vie, et n'ont pas d'autre but que d'apporter une modeste contribution à l'ensemble déjà existant des prises de conscience qui ont permis des prémices d'exploration sur le chemin de l'évolution humaine

La révélation de bribes de connaissance parait plus nécessaire que jamais, d'autant que nous sommes arrivés à un moment important de notre cheminement où le choix de la qualité d'existence de notre futur immédiat dépend de notre bon vouloir.

 

L'idée contenue dans le mot ou la phrase de ces textes demande à être développée ou délaissée, améliorée et peut être instaurée par vous dans une réflexion, méditation et concentration harmonieuses avec le dieu de votre cœur. Vous apporterez ainsi votre contribution à ce nouveau paradigme.

 

Notre présent, libéré de toute contrainte apocalyptique, s'oriente vers un futur qui sera le nôtre, celui de notre création.

 

A chacun, sur son chemin, de finaliser le développement de sa rose intérieure en magnifiant sa croix.

 

 

NOTRE HISTOIRE

 

Au commencement, s'il en existe un, tout est vibration.

La création n'est que modulation de la fréquence de cette vibration.

L'architecte du créé est, par son énergie d'amour, une énergie de vie. Il est le tout, et la création est une émanation de Lui.

Les éléments de la nature, la nature elle-même, les différents règnes et notamment le minéral, le végétal, l'animal et l'homme sont Lui, la source.

Cette source est omniprésente au travers de son énergie appelée aussi la force, l'énergie d'amour, la force de vie. La source, d'où émane l' énergie de la création, réside dans le soleil des soleils, et chaque soleil d'univers en est le relais.

Ce dieu omnipotent a voulu se concrétiser et expérimenter de nouvelles formes d'amour en projetant certaines de ses parcelles dans la densité; et ainsi la nature est apparue et les différents règnes et donc l'humain.

Notre expérience actuelle nous isolait de l'univers et de notre condition divine en nous laissant le libre arbitre de nos choix d'action et de vie. Nous étions un petit espace expérimental dans lequel nous perdions nos dons divins et pour laquelle nous avons tous été volontaires.

Nous savions quand nous nous sommes engagés dans cette aventure quels étaient les enjeux et ce que nous allions devoir subir.

Beaucoup de nos frères des étoiles, volontaires comme nous, n'ont pas eu la chance d'être retenus.

 

Vu de l'autre côté du voile (toile magnétique séparant le visible de l'invisible), cette expérience est ressentie comme une exceptionnelle école sur la connaissance d'une des multiples façon de vivre et d'être l'amour.

Beaucoup d'êtres très évolués se pressent autour de notre planète pour nous observer, nous voir réagir à certaines circonstances que nous avons bien souvent nous-mêmes créées.

Les frères nous-mêmes que nous appelons nos anges ou nos guides ou maîtres restés derrière le voile et qui nous conseillent psychiquement afin que nous puissions retrouver nos dons, sont impatients de nous côtoyer à nouveau pour qu'à notre tour nous les enseignions de notre expérience.

 

Et nous sommes à la fin de cette expérience, le voile magnétique qui nous isolait se résorbe très vite et l'énergie de la source, progressivement, ré imprègne le monde de notre terre.

Cette nouvelle énergie, plus élevée en fréquence, demande aux êtres de la terre à s'y adapter en changeant leur mentalité, leur façon de vivre, leur façon de penser et d'agir.

Sommes nous prêts à remettre en question notre éducation, nos vérités héritées d'un monde d'illusion pour nous ouvrir à ce nouveau paradigme?

Il est urgent pour nous d'intégrer cette nouvelle fréquence vibratoire qui nous inonde d'autant plus que notre bonne mère la terre, celle de qui nous tirons nos éléments constitutifs, celle qui nous a portés et a supporté toutes nos dérives négatives, a décidé, en accord avec cette levée du voile, de reprendre son évolution et de passer très vite dans la dimension supérieure; elle a décidé d'ascensionner.

Alors toute vie à sa surface doit suivre cette augmentation en fréquence vibratoire sous peine de ne pouvoir survivre dans ce nouvel espace temps.

 

Il y a près de 2000 ans, la fonction christique s'est incarnée en la personne du maître Jésus pour nous montrer la philosophie de vie qui devait nous préparer à ce qui vient. Peu de temps après la fondation de l'église chrétienne, la partie mystico-ésotérique de son enseignement a été retirée du rituel et gardée secrète; le sacré du rituel générant l'émotion qui permet l'élévation. Ce livret tente de retrouver cette philosophie occultée .

L'ascension de Jésus est pour nous, maintenant, l'exemple à suivre dans le détachement, le lâcher prise de notre ancienne façon de vivre et l'adoption de la nouvelle mentalité qui vient. .....Et la transformation de notre ADN s'ensuivra, nous permettant de retrouver nos dons angéliques.

 

Règles de vie des univers de l'infiniment petit à l'infiniment grand.

Rien n'est dû au hasard, et les règles de la physique universelle régissant l'acte d'amour donc de vie, s'appliquent à toute la création, quelle soit minérale, végétale, animale, humaine et autres. La différence créée entre ces règnes, résulte de la variation en fréquence de la vibration.

 

LOI D' AMOUR

Cette règle pourrait n'être que la seule loi de la création dont peuvent découler toutes les autres qui ne font que la préciser. C'est la logique de vie, celle de s'aimer soi-même, puis de répandre cet amour sans condition. Cet amour qui donne mais ne demande et ne prend pas et qui veut exister au delà de l'apparence, de la différence, du profit ....l'amour en toute liberté.

L'amour, dans la création du vivant, n'est-il pas la forme d'intelligence suprême, et cette intelligence, dans notre réalité, ne commence-t-elle pas en adoptant les mentalités de curiosité, de réflexion, de tolérance, de paix ... ?

 

LOI DE LIBERTE

La liberté n'est-elle pas le résultat de l'harmonisation de l'acte avec la conscience ? ....ce qui est souvent assimilé au bonheur, à la joie de vivre. Nous parlons généralement de liberté quand celle-ci nous est refusée. Elle n'est pas une, mais évolutive avec le niveau de conscience.

Elle est régie par la règle de libre arbitre et de non ingérence dans la vie d'autrui.

La liberté est conditionnée par le non-attachement en général, et notamment aux êtres et au matériel.

 

LOI DE PAIX

L'état de paix découle de l'égalité instaurée pour tous dans le respect de l'autre et le partage équitable des ressources-connaissances de la sphère d'accueil. Il ne peut perdurer que lorsque tous les êtres sont égaux dans la jouissance de la vie et de ses commodités.

L'application de la règle de paix conduit à se voir en l'autre et à appliquer dans ses actes la tolérance, la compréhension, l'entraide, le partage, et surtout que l'on abandonne la mentalité de répondre à la barbarie par la barbarie.

Cette mentalité de paix conditionne notre approche et la compréhension que nous pouvons avoir de la vibration de la source, donc de notre créateur.

Cette paix doit d'abord être obtenue intérieurement avant de pouvoir la répandre autour de soi. Elle demande un long et volontaire travail de réflexion, de compréhension et de modification de ses habitudes, de sa manière de penser, d'agir. Elle demande sans doute en premier, un travail de maîtrise de son égo, puis une éducation de ses mémoires. Ne doit on pas d'abord être spectateur de sa vie afin de se comprendre et de s'améliorer? La paix en soi confirme une maturité de conscience retrouvée amenant à la confiance en soi et à une meilleure maîtrise de la vie.

Nous pouvons commencer à penser que s'ouvre en nous le chemin lumineux de la paix avec toutes ses bonnes conséquences lorsque l'idée différente de l'autre ne provoque plus en nous la réaction de peur et de défense qui tend à vouloir imposer la notre. En fait, nous devons prendre garde de ne pas succomber à l'intégrisme, état mental du faible qui pour exister ne peut qu' imposer son idée à l'autre par la force.

 

 

LOI DE PARTAGE EQUITABLE

Chaque fois qu'un être nous donne de lui même, qu'il soit minéral, végétal, animal ou humain, pensons à le remercier. Nous honorons ainsi tout le système mis en place et qui nous permet d'exister. Nous entrons alors vibratoirement dans la spirale harmonique de la création en progressant vers la réintégration universelle.

La règle de partage équitable est une application de l'égalité qui rejoint elle-même la tendance qu'ont les univers à aimer l'équilibre ( état 0) ; cet état d'équilibre (ouvrant la voie de la justice) peut s'apparenter à un état de paix. Et si nous poursuivons ce raisonnement logique, la paix amène la joie; tout cela permettant d'aborder l'état d'harmonie nécessaire à notre évolution.

L'égalité, par l'abolition des privilèges, est une condition à la justice dont dépend la paix.

 

LOI D' HARMONIE

La création est le résultat d'une volonté d'expansion opérée dans un élan d'amour et selon toute vraisemblance, basée sur une logique harmonieuse mais rigoureuse (les univers fonctionnent selon des règles précises et non anarchiques).

Notre terre et les êtres qui y vivent sont soumis de la même façon à la règle de la création, très différente des lois humaines .

Notre expérience d'isolement de la source devait permettre d'observer notre comportement dans un monde de libre arbitre.

Actuellement, à la fin de cette expérience, nous pouvons constater, à la hauteur de nos maux, notre dérive comportementale et l'oubli de nos règles de fonctionnement.

La source, d'où émane l' énergie de la création, réside dans le soleil des soleils, et pour notre "bien portance", nous devons donc nous mettre en harmonie avec le rayonnement vibratoire de notre soleil qui en est le relais. Ceci expliquant les religions solaires des peuples d'antan qui avaient une conscience plus affinée de la source. Ce soleil fonctionnant comme un générateur de micro-ondes nécessaires à notre vie (si le soleil était une simple boule de feu, nous devrions sentir d'autant plus de chaleur que nous nous en rapprochons; or ce n'est pas le cas et nous ne percevons ses effets notamment réchauffants que lorsque son rayonnement rencontre des obstacles; l'effet de serre de notre environnement planétaire retenant la chaleur produite).

Notre expérience sur cette belle planète exceptionnelle, tant par son esthétique que par ses richesses d'abondantes matières (comparons la terre luxuriante aux nombreuses autres planètes arides de notre système solaire) nous a permis de "goûter" une chaleur d'amour dans ses différentes passions parfois exacerbées mais au combien "jouissives". Et cet état mental de jouissance de la vie est acquis dans notre connaissance et nous avons la charge de l'intégrer (en épurant bien sûr les excès expérimentaux) dans l'état d'être de l'amour universel.

L' harmonie retrouvée et vécue dans la focalisation au niveau du cœur, du point de rencontre de l'énergie tellurique de notre sphère d'accueil (entrant par les pieds) et du rayonnement de la source (entrant par la tête), engendre la joie d'être et de vivre notre "je suis" (notre divinité). C'est accéder à l'inter dimensionnel, en se rapprochant de l'UN et de notre immortalité dans l'éternité de l'éden. Nous redevenons ainsi citoyen de l'univers.

 

LOI DE L' EQUILIBRE

Le divin créateur, dans son opulence et omniprésence,est le tout et se suffit à lui-même. Sa représentation peut alors être assimilée à l'état d'équilibre correspondant à l'état 0 (zéro). Et la création de ce qui est, pourrait être le résultat du déséquilibre de cette harmonie. Une volonté, appelée pensée-verbe, agirait comme une goutte d'eau tombant sur un miroir d'eau, engendrant un train d'ondes concentriques allant en s'atténuant si l'action n'est répétée. Ce train d'ondes disparaissant dans ces conditions pour satisfaire le retour à l'équilibre. Ne créons-nous pas un déséquilibre (différence de potentiel) quand nous rechargeons une batterie électrique? ... et n'utilisons nous pas la loi d'équilibre quand nous utilisons l'énergie de cette batterie mise en action pour le rétablissement d'égalité de l'universel ? Les vents, les courants marins sont des énergies rétablissant l'équilibre entre des zones présentant des écarts de potentiel, la conduction de la chaleur également....etc.

 

Ainsi le créé est sans doute, la manifestation voulue du déséquilibre, de part et d'autre du zéro, de l'harmonie universelle. Notre création, et donc nos passions, apporte une multitude de couleurs au ton camaïeu de l'universel. Le créateur voulait-t-il embellir sa "maison"?.

Notre existence dans notre véhicule (corps physique) actuel est conditionnée par le renouvellement incessant de notre volonté de vivre (instinct de survie, amour de la vie, qui génère la volonté-énergie de renouveler constamment la création de notre corps physique). Nous créons ce que nous pensons en modifiant dans un sens ou dans l'autre (représentation possible du positif et du négatif en fait de la dualité) l'énergie de la source : la force.

Notre volonté impliquant un déséquilibre de l'énergie de la force {dans le but de créer}, débute un contentieux avec cette dernière et qui ne s'annulera qu'en exerçant un même déséquilibre en sens contraire, ce que certains appellent le karma ou la loi de retour.

L'attraction des différents sexes n'est-elle pas une volonté, souvent inconsciente, en s'unissant de retrouver l'harmonie universelle ?

La réintégration, le retour dans l' Un, en cours actuellement dans le processus d'ascension est une étape de progression vers cette harmonie à laquelle nous allons offrir nos belles couleurs gagnées dans cette aventure.

L'équilibre de la chose réalisée nous indique que la juste voie est celle du milieu et que tout écart enclenche cette loi de retour au milieu zéro. La création découle d'une volonté de modification de cet état d'équilibre naturel.

 

LE MYSTICISME

Le mysticisme est couramment reconnu chez les êtres ayant la faculté de communiquer directement avec la divinité.

Mais qu'est la divinité? .....sans doute pour une grande majorité d'entre nous, le créateur de toutes choses; pour certains cela peut aussi être la création elle-même au travers des éléments mais aussi des minéraux, végétaux, animaux et humains; mais pour d'autres, la divinité est sans doute, cette poussière de la grande âme cosmique nichée au creux de notre cœur.

Quoi qu'il en soit, l'attention sincère génère la voie d'accès, et chaque créature est une leçon de la création, donc une part de sa compréhension.

La vérité (principe créateur) dans son absolu est Une, et est impossible à contempler à notre niveau car trop élevée vibratoirement. De nombreux relais nous la transforme (abaissement de sa fréquence tout comme la distribution de l'électricité) et nous la distille à dose homéopathique afin d'être abordable à notre niveau.

L'évolution mystique (augmentation de la fréquence vibratoire individuelle) donne accès à ces relais de connaissance de la vérité.

Toute la création possède les bases du don de mysticisme (liaison à la source), mais diffère dans sa pratique en fonction de son évolution. Et l'évolution passe par le développement psychique (augmentation de son taux vibratoire).

Dans notre passé, les mystiques servaient de relais (prêcheurs- canaux de la source) à l'enseignement de l'amour-sagesse (esprit créateur) quand la masse humaine n'était pas encore capable d'élever sa fréquence vibratoire au niveau adéquat. L'humain a maintenant atteint l'état psychique permettant la perception d'un état de conscience supérieur qui lui était impossible auparavant (autrefois appelé 6ème sens).

Ainsi, nous pouvons de mieux en mieux comprendre et communiquer avec l'ensemble de la création et devons nous préparer à ce nouvel état de conscience mais aussi a faire face aux réactions (bientôt compréhensibles pour nous) des êtres ayant subis nos attitudes arbitraires et désinvoltes. Quel sera par exemple, notre comportement quand notre animal de compagnie pourra enfin nous dire ce qu'il pense?

Préparons nous également à recevoir une perception encore plus belle et attirante de la création, une approche de cette vérité qui détient les solutions aux problèmes que nous nous sommes créés, préparons nous à repartir d'un bon pied vers une nouvelle conception de possibilité de vie.

 

Avec l'élévation progressive de notre taux vibratoire, nous allons prendre de plus en plus conscience de l'application du mysticisme dans notre vie courante et notamment au travers de nos perception. La lecture, couramment pratiquée actuellement sur notre planète, évoluera vers d'autres possibilités de compréhension.

Le mot, symbole d'un état, d'une idée, d'une chose, est composé d'une ou plusieurs lettres représentatives d'un son et donc d'une énergie vibratoire. Mais c'est également la clé qui permet d'un point de vue mystique, d'ouvrir en soi, à l'acceptation de sa résonance, la porte donnant accès au potentiel énergétique et à la connaissance intuitive auquel le mot est rattaché. La recherche harmonique avec le mot ouvre l'univers qu'il représente. La valeur du mot, de l'idée étant donnée par la pensée de son utilisateur qui en génère l'égrégore. L'intellect ne doit-il pas trouver l'élévation spirituelle nécessaire à la transformation de son savoir en connaissance?

La connaissance acquise après une lecture est directement liée à la mentalité du moment du lecteur; une lecture du même texte à un autre moment, avec une mentalité différente (état vibratoire différent) apporte une compréhension différente et sans doute complémentaire à la première.

Comme d'autres formes d'expression, la lecture est révélatrice, par les émotions et sentiments qu'elle suscite, de notre connaissance intérieure. Les sujets de nos lectures sont d'autant plus vécus passionnément qu'ils permettent la résurgence d'une certaine partie de notre connaissance inconsciente que nous avons décidé d'expérimenter dans notre incarnation présente.

 

 

 

NOTRE ENVIRONNEMENT

Entre les planètes l'univers parait vide, mais il est en réalité couvert d'une trame-réseau alimentée par l'énergie de la source: la force.

Cette trame a la particularité de faire voyager la vibration instantanément dans tout l'univers. Ce qui signifie qu'une pensée (vibration) émise sur terre, se retrouve instantanément en toute partie de l'univers. Ainsi, pour conserver l'harmonie universelle dans le cosmos, certaines entités œuvrent à compenser et annuler la disharmonie créée par nos pensées basse fréquence.

Cette trame-énergie est partout, autour de nous et en nous. Au repos elle est neutre et a la valeur zéro. Nous percevons ses effets, quand perturbée, elle se manifeste pour revenir à son harmonie en équilibre zéro. Le vent, les courants marins ne sont-ils pas des rééquilibrages d'énergie entre des différences de potentiels ?... et ces différences de potentiels sont créées par quoi ou bien par qui ?

L'énergie libre dont parlait TESLA devrait fonctionner sur le principe d'utilisation de l'énergie de rééquilibrage harmonique de la force quand elle est perturbée.

 

La fréquence vibratoire de la terre, stable il y a encore une quinzaine d'années, s'est subitement mise à augmenter, pourquoi ?

Les pôles magnétiques dérivent, entraînant un changement d'orientation des lignes magnétiques terrestres. Cela explique-t-il la désorientation de certains animaux et l'échouage de certains cétacés ?

Ces changements constatés accentuent certains phénomènes provoqués par l'activité humaine telles la fonte des glaces, les modifications climatiques .... et en même temps modifient notre espace-temps . Cette modification est peu constatée puisque nous la subissons progressivement de l'intérieur.

On peut penser que le temps, la gravité pour ne parler que d'eux se modifient au même rythme que la fréquence vibratoire de la terre. Nous sommes embarqués sur un vaisseau galactique nommé "terre" que nous devons subir et nous devons nous adapter à son envol ascensionnel.

On ne peut nier que cela ait également un impact physique et psychologique sur les êtres vivants de la planète. Cela n'explique-t-il pas le bien être et l'harmonie se dégageant de ceux qui savent évoluer en même temps que la planète, et le malaise de ceux qui ne veulent pas changer ?

 

 

SOMMES-NOUS SEULS ?

L'humain de la terre est-il assez vaniteux, imbu de sa personne au point de croire qu'il est la seule "intelligence" dans l'univers, n'y a-t-il pas d'autres civilisations extra ou intra terrestres tellement plus avancées que la nôtre, qu'elles attendent que nous sortions enfin de notre barbarie pour commencer à échanger ?

Si les peuples résidant hors de notre perception avaient voulu nous envahir, ils l'auraient fait depuis longtemps. D'ailleurs, pourquoi ne pas penser qu'ils nous ont toujours visités et côtoyés à notre insu car non prêts à les accueillir. Ce qu'ils feraient de bon droit puisque notre planète est un lieu universel géré par la hiérarchie galactique et dans lequel nous ne sommes que locataires jugés actuellement irrespectueux et sommés d'amendement sous peine d'expulsion.

Résultant de l'évolution en fréquence de la planète, les contacts visibles avec nos frères d'ailleurs vont devenir possibles, et face à l'autre, dans les rencontres que nous sommes ou serons amenés à vivre, il devient indispensable d'en exercer sa perception, non pas à l'apparence, mais au travers du filtre du ressenti du cœur. Cela demande d'épurer ce filtre et de l'entraîner.

Il est demandé de rester vigilant sur les révélations d'un hypothétique ennemi extra terrestre qui permettrait à la minorité dirigeante d'assurer sa main mise sur le gouvernement mondial, en prétextant la lutte contre l'envahisseur.

 

NOTRE VIE DE MAINTENANT

Que devons nous modifier dans notre vie courante afin d'évoluer en harmonie avec cette élévation en fréquence de notre planète ?

D'abord comprendre et prendre conscience de notre environnement et de qui nous sommes. Puis, nous épurer physiquement et spirituellement.

Nous épurer signifie retrouver l'état ou l'on ne connait plus la maladie; cet état est synonyme d'allègement, fluidité et harmonie dans le rayonnement de la source.

 

L' HUMAIN

Il est un élément de la création, peut-être celui qui a hérité le plus de dons à la ressemblance du créateur ( la source) lui permettant d'avoir autorité sur l'ensemble de la création. Il est composé de nombreux corps, tous reliés, et dont certains sont restés derrière le voile, dans des zones plus éthérées. L' ascension, et c'est notre but actuel, est d'élever la fréquence vibratoire de notre corps dense jusqu'à celle de nos autres corps plus fluides en les imbriquant. N'est-ce pas le retour dans l'Un ?

 

 

Pour plus de simplicité, considérons l'humain comme étant composé de deux corps, l'un, le dense, celui que nous voyons et qui sert à intégrer et à véhiculer sur cette planète l'autre corps composé de notre personnalité, de notre conscience et de notre spiritualité.

L'être vivant est une parcelle divine venant habiter une enveloppe faite du limon de la sphère d'accueil.

Pour l'humain que nous sommes, nos parents sont le père créateur de toutes choses ( la source par notre Soi, parcelle divine nichée au creux du cœur) et la mère, notre chère planète la terre par le biais de nos parents biologiques ( le corps physique).

Notre corps physique est le réceptacle de notre parcelle divine et mérite les plus grands soins pour qu'il puisse jouer son rôle de poste central de notre action et de communication avec nos autres corps multidimensionnels.

Nos corps invisibles, situés pour nous au-delà du voile magnétique qui nous isole, sont les éléments de notre autre nous-même qui tente de nous rappeler et de nous conduire là où nous avons décidé d'expérimenter.

C'est cet autre nous-même qui crée les synchronicités permettant l'apprentissage. Car lui connait la vraie voie utile pour nous. Le réseau éthéré du système sympathique reliant les différents centres psychiques ou chakras, permet la communication avec cet autre nous-même.

Notre évolution passe par le développement de ces chakras.

D'autres entités nous assistent dans nos expérimentations de la densité, elles sont à notre service et ne demandent qu'à nous aider pour peu que nous leur en fassions la demande (règle de non ingérence oblige). Le motif de la demande doit cependant respecter la moralité de notre création.

 

LA BASE DE TOUT DEVELOPPEMENT PSYCHIQUE (augmentation de la fréquence vibratoire) EST LA RESPIRATION PROFONDE ET CONTROLEE.

 

Elle consiste à synchroniser le muscle respiratoire et l'attention. C'est l'attention qui importe et non pas l'intention. En exemple, il faut penser: je suis en bonne santé, et non pas penser: je ne suis plus malade.

La respiration s'effectue le plus lentement possible et à fond tant dans l'inspir que dans l'expir, et par le nez. Elle demande un air propre et une ambiance plutôt humide afin d'éviter que l'oxygène de l'air ne brûle les voies respiratoires.

L'apport d'oxygène optimise les fonctions vitales. Pendant l'inspir l'attention (volonté) visualisée est portée sur l'énergie de la source inspirée que l'on véhicule dans chaque partie du corps au niveau cellulaire. Cette énergie de vie revitalise chaque cellule en augmentant sa fréquence vibratoire (la cellule tourne plus vite, sensation de fourmillement et réchauffement). Il peut être ajouter toutes attentions, notamment celles concernant la mémoire enregistrée dans la cellule. La prudence est ici recommandée afin de ne pas rejouer la scène de l'apprenti sorcier.

Rester en harmonie avec son Soi (parcelle divine en soi).

Pendant l'expir l'attention visualisée est portée sur le négatif et les toxines véhiculés par l'air en sortie, au passage à chaque cellule et expulsés par les narines.

Par la respiration, cette énergie de la source est véhiculées le long de la colonne vertébrale, elle revitalise chaque centre psychique ou chakras en les ouvrant un peu plus à chaque pratique sur une communication et une perception du monde invisible. Une colonne vertébrale droite et souple favorise le passage d'énergie.

 

Par cette façon de respirer, la force véhiculée associée à l'attention crée dans la matière selon le principe de façonnage de la vibration universelle. Selon la concentration d'attention, cette création a une durée d'existence plus ou moins longue pour se diluer ensuite et redevenir énergie de la trame. Pour être durable, cette attention de création doit être renouvelée.

L'égrégore est formé par la répétition de cette forme de création.

En exemple, les pensées négatives sans cesse répétées prennent formes des choses pensées et suivent, hantent et influencent leur créateur. Elles font boule de neige en attirant les vibrations semblables. La même démarche s'opère pour l'aspect positif.

Notre mémoire réside en chacune de nos cellules. La répétition de nos pensées et de nos actes forge la qualité et la puissance de cette mémoire. Ainsi, celui qui a l'habitude de beaucoup manger, sera fortement sollicité par sa mémoire à rechercher de la nourriture dès qu'il dérogera à son habitude. Pour cette mémoire cela devient une question de rétablissement d'ordre établi et non pas de nécessité vitale. Cette mémoire peut être travaillée par la volonté d'instaurer d'autres habitudes (la création de formes pensées au niveau cellulaire). Cette mémoire, gardienne de l'ordre mémorisé, oppose une forte réticence à toute modification, mais l'ancienne habitude n'étant pas répétée perd de son énergie pour laisser place à la nouvelle qui s'affirme. En exemple la difficulté rencontrée par les drogués, boulimiques, anorexiques ... etc quand ils veulent modifier leurs habitudes.

Dans l'avancement de notre maîtrise de la vibration, nous pourrons progressivement contrôler toutes nos mémoires, qu'elles soient conscientes ou inconscientes du moment.

 

 

L' ENERGIE

 

Notre univers est énergie omnipotente véhiculée sur une trame omniprésente, notre vie est basée sur l'énergie et l'être humain a besoin d'énergie pour exister non seulement dans la réalisation du confort de la société qu'il s'est façonné mais également pour entretenir son énergie vitale et utiliser ses dons.

Nous fonctionnons un peu à la manière d'une batterie électrique, nous pouvons consommer notre énergie à la condition vitale de pouvoir nous recharger. Le fait d'exister, de vivre, de bouger, parler, penser dépense de notre potentiel énergétique. Les états négatifs tels que colère, rumination mentale, jalousie...consomment encore plus.

 

Tout étant vibration, toute manifestation a un impact électromagnétique, donc physique, sur l'environnement, que ce soit par le son, la couleur, l'action physique, la pensée...etc.

Les sons que nous émettons agissent non seulement sur l'environnement mais également sur nous-mêmes. Ces sons, et les pensées sans doute encore plus que les sons, sont porteurs de négativité ou de positivité selon l'attention. En exemple, a t-on conscience de la différence vibratoire entre les mots "demoiselle" et "gonzesse" ? Prend on conscience, quand on prononce ces mots, de l'effet produit sur notre environnement et plus encore sur nos cellules qui avec le mot "demoiselle" continuent de vibrer et tourner avec harmonie, alors que la prononciation du mot "gonzesse" génère une basse fréquence venant perturber l'harmonie existante.

L'effet thérapeutique du chant mélodieux et harmonieux n'est-il pas prouvé ? Et quand on sait que l'harmonie dans la création c'est le bon ordre donc la joie et la santé, on s'imagine le malaise créé quand une vibration inharmonieuse (ne vibrant pas à la même fréquence) pénètre un espace temps déterminé. Pour l'exemple, imaginons sur une autre échelle espace temps, mais similaire, une émission basse fréquence venant perturber le lien harmonique existant entre les planètes de notre système solaire; les électrons-planètes n'étant plus en harmonie, le lien énergie-force les maintenant associés se déliant, se trouvent alors libérés de leur mémoire harmonique de groupe, et deviennent des cellules folles et cancéreuses

C'est également de cette trame-énergie dont on se sert pour créer, par la pensée, dans la matière. L'attention, la pensée vibration soutenue et bien construite perturbe cette trame jusqu'à modeler à la ressemblance de la pensée et à matérialiser.

Nous avons ce pouvoir que certaines entités nous envient. Le temps est venu de le reconnaître et de le développer en harmonie avec la conscience divine.

Notre évolution passe obligatoirement par la maîtrise de nos actes, de nos paroles mais encore plus de nos pensées; car nous trainons avec nous un bagage chargé de toutes nos pensées-créations. Quand celles-ci sont positives, nous profitons de leur rayonnement, et la vie parait douce, agréable et facile à vivre. Quand notre bagage est négatif, les fréquences vibratoires attirant d'autres vibrations de même fréquence, les ennuis nous tombent sur le dos et très souvent nous nous en étonnons..... et nous avons ainsi créé les effets diaboliques quand ils prennent l'ampleur de la matérialisation.

Nous récoltons ce que nous semons.

Notre épuration passe donc aussi par un travail d'annulation de toutes ces créations négatives de la pensée.

 

Nos cellules qui sont des univers à part entière, sont liées entre elles par la force, cette énergie de vie. Elles sont dotées de mémoires, et tout comme celles de nos ordinateurs, nous y trouvons ce que nous y entrons et elles fonctionnent avec l'énergie que nous leur donnons. L'attention pour la mémoire, la respiration contrôlée pour l'énergie.

Notre personnalité-énergie est en nous, dans notre corps, dans nos cellules, le sang véhiculant la personnalité de l'être, mais également dans notre champ aurique qui peut s'étendre bien au-delà de notre corps physique (symbolisé par un cercle doré autour de la tète des saints chrétiens). Cette aura, champ électromagnétique de notre énergie, impressionne par sa brillance (dépendante de notre vitalité magnétique) mais également par sa couleur (dépendante de la personnalité), l'environnement dans lequel nous évoluons. Et lorsque deux êtres se rencontrent, ils le font d'abord à distance par le choc de leur aura. Quand les fréquences vibratoires de ces auras sont harmoniques, il y a attirance et communion ( selon le degré d'harmonie). Les fréquences vibratoires étant rarement les mêmes, il peut y avoir attirance de la plus faible vers la plus élevée; tout comme ascendance de la plus forte vers la plus faible.

Deux êtres ayant même fréquence vibratoire sont dits télépathiques et fonctionnent selon le principe de la radio (un récepteur ne peut recevoir une émission que s'il est calé sur la même fréquence que l'émetteur).

Ainsi nous captons et percevons ce qui vibre en harmonique avec notre propre vibration et dans certaines limites de fréquences. Ces limites fréquentielles peuvent être repoussées à volonté par certaines pratiques telles que respiration profonde et contrôlée, maîtrise de l'énergie vitale...etc.

De plus en plus d'êtres sont capables de moduler et d'adapter leur fréquence afin de percevoir l'autre lors des contacts d'aura (clairvoyance). Certains maîtres en la matière ont des auras qui s'étendent largement et que l'on peut sentir venir de très loin. Ces auras, telles que décrites, sont la conséquence d'une maîtrise et d'une gestion énergétique découlant d'une "hygiène" de vie contrôlée et régulée.

 

L'aura est visible lorsque après avoir développé le sixième chakra (troisième œil), les muscles d'accommodation des yeux sont relâchés (atténuation de la vision physique pour laisser place à la vision psychique), et que le sujet observé se détache sur fond uni, clair ou foncé, selon l'aptitude. Nous pouvons nous entraîner à la "lecture d'aura" dans la nature, lorsque au calme et après une respiration d'élévation de fréquence corporelle nous visionnons le corps éthérique de la nature et notamment celui des végétaux qui se distingue par un halo diaphane au gris-bleuté. Vue de cette façon, la nature apparait de toute beauté enveloppée de son manteau énergétique. Nous pouvons également, en fermant les paupières, concentrer notre attention sur ce sixième chakra et percevoir ce qui est appelé par certains le "joyau de shéba" sorte de sphère lumineuse qui reflète souvent la couleur de notre aura et qui sert de portail ( vortex) à certaines perceptions....

 

Qu'est-ce qui augmente ou diminue notre potentiel énergétique?

On pourrait schématiser la variation énergétique en disant que ce qui est calme économise et ce qui est remuant dépense. Et cela aussi bien au physique qu'au mental.

Le corps physique est un accumulateur d'énergie de notre dualité comprenant de nombreux pôles, certains positifs, d'autres négatifs (termes s'inscrivant dans une relativité et une compréhension à notre mode de vie ), tels que pieds, mains, tête....une moitié de corps est considérée positive et l'autre négative.

 

Notre respiration recharge notre accumulateur-corps (contrairement à la nourriture qui ne fournit que le combustible (matières grasses et sucrées) permettant les mouvements de notre corps, et les éléments (sels minéraux ) renouvelant les cellules. Notre conscience utilise cette énergie électromagnétique pour contrôler et actionner nos éléments corporels, pour communiquer, pour émettre....ainsi si le niveau de charge de notre accumulateur est insuffisant, notre vitalité diminue, certaines parties du corps les moins vitales cessent de fonctionner au profit d'autres. Et quand l'accumulateur est "à plat", malgré notre alimentation sur-vitaminée, toutes nos fonctions s'arrêtent. C'est le même principe de fonctionnement que pour une automobile. En vivant, ce corps-accumulateur consomme de son énergie et se recharge par ses poumons-alternateurs.

Certaines pratiques permettent soit d'économiser soit d'entretenir notre état électromagnétique, mais la principale perte inutile d'énergie est dans le vécu d'émotions de haine, de violence, de colère, d'envie, d'orgueil, de vanité, de rumination mentale, en fait, tout ce qui est contraire à notre logique de création et considéré comme négatif, car ces émotions créent en puisant énormément sur notre potentiel énergétique. Et ces créations destructrices vont demander encore plus d'énergie pour être supprimées par la suite.

 

Une attitude physique et mentale bien comprise permet d'optimiser notre fonctionnement électromagnétique.

Quelques exemples d'application :

-nous perdons de l'énergie par nos différents pôles, pieds et mains en particulier, et les guérisseurs-rétablisseurs d'équilibre énergétique utilisent leurs mains pour agir. Une autre pratique thérapeutique consiste à écouter le sifflement de sa fréquence vibratoire (par le cinquième chakra aussi appelé troisième oreille) tout en passant sa main gauche au dessus du corps du patient; là où le sifflement change de tonalité est le malaise énergétique .

-la prière, communication avec son soi ou avec nos frères invisibles, est une émission radio qui demande une antenne colonne vertébrale droite et une concentration d'énergie mains et pieds joints (à la manière de prier des saints chrétiens) pour émettre l'attention par le septième chakra via la colonne vertébrale. La réception nécessite la même attitude physique et silence intérieur avec respiration contrôlée pour maintenir la fréquence corporelle désirée.

-l'excès de concentration mentale peut amener des surtensions dans notre corps-condensateur et se traduire par un malaise et une surexcitation. L'eau, élément dont nous redécouvrirons bientôt toute son importance vitale et ses formidables propriétés, permet de connecter les différents pôles entre eux et de pratiquer une décharge de flux énergétique. La douche est très souvent la solution idéale pour, dit-on, se détendre et évacuer les tensions emmagasinées. Le bain prolongé, connectant complètement les différents pôles, a souvent pour effet une trop forte décharge énergétique, la chaleur venant ajouter ses effets. Le bain frais et de peu de durée est revigorant.

-les fréquences vibratoires masculine et féminine ont été créées, dans ce monde duel, pour être complémentaires et leur union permet le vécu de l'unité (harmonie retrouvée avec soi-même et le divin). Deux êtres s'accouplent lorsqu'ils ont ressenti une attirance vibratoire harmonique leur permettant de vivre cette unité et de progresser dans la compréhension du créé (trop souvent inconsciemment). N'y a t-il pas état de paix momentanément retrouvé après un accouplement harmonieux ? Il y a environ deux mille ans, l'énergie christique s'est manifestée sur notre planète, par l'union de sa partie masculine ( Jésus) avec sa partie féminine (Marie- Madeleine). Le jeu sexuel dans l'harmonie psychique et mental du couple permet de retrouver le chemin de cette énergie christique (graal) et de contrer le déséquilibre délibérément provoqué en satanisant la femme et le sexe. Notre évolution psychique (travail sur notre fréquence vibratoire) devrait nous mener à développer en chacun de nous, à part égale, les vibrations masculine et féminine. L'être ainsi équilibré devient réalisé. La progression maintenant rapide en élévation de fréquence de notre planète nous en facilite sa connaissance et son application.

 

Le travail sur nous-même et l'augmentation énergétique et fréquentielle qui en découle, a rendu certains humains vibratoirement diffèrent de la masse humaine qui a évolué à un rythme plus lent. La nature aimant l'équilibre, la confection d'une bulle aurique de protection devenait alors nécessaire afin d'éviter, lors des contacts rapprochés avec d'autres humains de créer une trop grande différence de potentiel entrainant une décharge énergétique de l'un vers les autres. Actuellement, au contraire de la protection, nous devons nous mélanger afin de laisser cette loi d'équilibre agir et ainsi permettre le mélange puis la modification vers la fréquence la plus élevée. La peur de la solitude chez certaines personnes, n'est-elle pas la conséquence d'une inaptitude à gérer son potentiel énergétique, à ne pouvoir trouver la sérénité à se contempler dans son silence, et à vouloir rechercher l'autre pour, inconsciemment, y puiser un complément d'énergie?. C'est ainsi que le contact avec certains êtres nous vide de notre vitalité. Le même phénomène peut se produire lorsque nous voyageons et que nous arrivons en terre ayant une vibration tellurique différente de notre lieu de résidence. Pour les plus réceptifs, une alimentation provenant d'un autre lieu que la résidence habituelle ( donc différence vibratoire), peut être perturbante. Ainsi nous comprenons pourquoi les peuples psychiquement supérieurement développés aspirent à une vie retirée et isolée afin de conserver leur intégrité (potentiel énergétique et fréquentiel).

 

En fonction de certaines réincarnations-changement de sexe et de notre développement psychique non maîtrisé, nous pouvons avoir un penchant vibratoire pour une personne du même sexe dés lors que les fréquences deviennent complémentaires. L'important n'est-il pas de trouver l'harmonie même si ,temporairement, le chemin suivi s'écarte du "conventionnel naturel"?

Nos dons, nos possibilités nous engagent envers la création et notre champs du possible dépend de notre force intérieure, de cette énergie dépendante de notre compréhension et de notre application de l'amour inconditionnel.

 

Mais qu'est-ce que l'énergie?

N'est-ce pas une force qui se révèle dans notre vie courante par différentes applications? N'est-ce pas une force qui permet l'action engendrée par la volonté , ne génère t-elle pas tout simplement la vie ?

 

Mais d' abord, un rappel succinct de la notion quantique de l'énergie nous amène tout naturellement à Max Planck, physicien allemand et père de cette physique quantique en révélant au début des années 1900 , sa théorie sur l'énergie composée de particules non liées, appelées "quanta", d'où le terme quantique, et qui rayonnent dispersées. Cette particule, d'après Planck, possède de l'énergie liée à sa fréquence vibratoire. La constante de Planck ( 6,6252 x 10 à la puissance -34) multipliée par sa fréquence donne son potentiel énergétique. Albert Einstein, disciple de Planck, a précisé, dans sa théorie de la relativité, cette notion énergétique de la particule en fonction de sa masse et de la célérité (vitesse de la lumière) qui lui est appliquée ( E= MC²), la masse par la vitesse au carré. Ces théories intuitives ont été vérifiées quelques temps plus tard dans l'application militaire réalisée de la bombe atomique.

Cette notion quantique de la physique ne collait pas avec les bases de la science officielle du moment qui , compte tenu de l'application tristement réussie par l'explosion de la bombe, ne pouvaient la contredire. Le chaînon manquant, reliant science officielle et considération quantique, est apparu sous la forme de la "théorie des cordes" qui admet que la création est vibration. Cette nouvelle mentalité scientifique permet d'appréhender toute la création et notamment l'être humain dans sa compréhension quantique.

Nous pouvons dès lors aisément comprendre que la respiration contrôlée, nous rapprochant de la source, augmentant la fréquence de la cellule, donc des particules qui la composent, en amplifie sa vitesse de rotation et donc son énergie. En suivant l'élévation en fréquence du taux vibratoire de notre planète, nous nous rapprochons encore plus de la vibration supérieure de la source, cela nous permet d'augmenter ainsi notre fréquence individuelle et en conséquence notre énergie créatrice. Et plus notre potentiel énergétique est élevé et plus l'état de la particule (créé par notre volonté) a de puissance pour passer d'une particule à l'autre.

Jusqu'alors nous avions à notre service une énergie locale, réduite en puissance et dépassant peu les limites de notre univers car non utilisée en pleine connaissance (seule une poignée d'êtres l'utilisait en pleine capacité pour asservir la masse humaine). L'énergie est une, mais tout comme la vérité, elle fait évoluer sa disponibilité en rapport avec le taux vibratoire de l'espace temps considéré. Jusqu'à présent, notre énergie magnétique nous était fournie par la respiration de particules appelées prâna par certains. Plus on pratiquait la respiration profonde et contrôlée et plus l'être devenait magnétique. Dans les temps présents et depuis la volonté de notre chère planète à augmenter son taux vibratoire, l'accès à une autre forme d'énergie , jusque là réservée aux praticiens du mysticisme, est devenu plus abordable par l'ensemble de l'humanité.

La nouvelle énergie qui se répand actuellement sur notre monde est de nature christique ( l'énergie de la création des mondes) et disponible pour tous. Lorsque nous nous mettons en harmonie avec elle, nos cellules vibrent différemment se traduisant par un frémissement de cellules type «chair de poule» Son utilisation demande une maturité psychologique et psychique, que nous soyons en harmonie vibratoire avec elle et que nous exercions notre volonté d'utilisation. En développant nos chakras (par la respiration profonde et contrôlée), nous ouvrons le chemin à l'énergie vitale située ordinairement au niveau du premier chakras (sexe) pour qu'elle s'élève le long de la colonne vertébrale (d'où l' importance d'une colonne droite et souple) jusqu'au septième chakras (sommet de la tête) afin de sortir et créer l'arche d'alliance avec la source (n'est-ce pas l'origine de la tonsure des moines symbolisant ce passage ?).

Cette augmentation de notre énergie , donc de notre pouvoir, doit s'accompagner d'une prise de conscience plus altruiste si nous ne voulons pas nous détruire par nos propres créations incontrôlées. Nous devons donc, en devenant impératif, intégrer cette conscience quantique, en comprendre son essence puissante et l'appliquer avec altruisme et sagesse. La compréhension de cette responsabilité individuelle et son application dans la vie courante, la reprise en main de notre individualité, demande beaucoup de volonté que nous avons partiellement perdue en nous abandonnant aux idées à priori et aux conditionnements. Nous avons le devoir de retrouver la maîtrise de notre vie. Pour cela, il faut être volontaire, tenace et même pugnace pour retrouver son êtreté, son individualité rayonnante en harmonie avec la création et l'amour-sagesse de la source. Il faut peut être savoir se mettre à nu pour réapprendre la valeur amoureuse de notre création. La nouvelle société devant remplacer celle qui actuellement s'effondre, devra intégrer la conscience quantique de la création.

 

Cette volonté implique de délaisser la mentalité d'assisté ( état mental du mouton ou/et de l'autruche), pour devenir enfin responsable de sa vie et d'en acquérir la maîtrise. Cette volonté est notre vrai pouvoir divin car bien exercée, elle a autorité sur l'énergie nouvelle; et ses capacités ont les seules limites que nous lui donnons. Elle rayonne de notre être et lorsque nous l'exerçons, nous devenons entièrement elle. Cette volonté, moteur de création, nous a été donné lors de notre propre création quand nous avons été individualisés. Cette volonté-pouvoir créateur est la clé de notre retour à la liberté de notre être.

 

LA RESPIRATION

C'est une fonction vitale qui permet d'apporter à nos cellules, non seulement l'oxygène comburant de nos aliments et optimiseur des fonctions physiques corporelles mais également l'énergie électromagnétique dont elles ont besoin pour "penser" et agir en fonction de leurs mémoires. C'est également une action qui, combinée à la direction d'attention, permet d'attirer à soi la fréquence vibratoire supérieure mais également, à la manière de l'onde porteuse en radiotélégraphie, de porter l'attention (désirs) sur les cellules du corps et d'agir dans son environnement par la pensée et notamment de créer dans la matière.

Elle est en outre le chemin qui mène à une ouverture de soi-même à l'énergie de la source et à une communion avec le dieu de son cœur ( également appelé le soi et représenté pour les chrétiens par le rayonnement du "cœur sacré" de Jésus).

 

Elle est activée par l'ensemble musculaire respiratoire ( principalement le diaphragme) qui fournit, pour assurer sa fonction, d'autant plus d'effort que la cage thoracique n'est pas dégagée et que les surcharges pondérales à mettre en mouvement sont importantes.

La bonne posture respiratoire est obtenue quand la colonne vertébrale est droite, le corps détendu, debout assis ou couché sur le dos et que, pratiquée en extérieur, nous sommes tournés vers le soleil, astre relais de la source.

 

L'inspiration telle que pratiquée couramment, insuffle environ un cinquième d'air de leur capacité totale dans les poumons. Lors de cet échange, notre corps physique absorbe des gaz et notamment de l'oxygène chargé d'activer les fonctions vitales et de fournir le comburant aux aliments énergétiques qui nous donnent les calories. Nous absorbons également l'énergie vitale (prâna) sorte d'aliment qui profite à nos corps invisibles et subtils et qui donne l'énergie de fonctionnement des mémoires des cellules.

Nous pouvons vivre en respirant si peu d'air, mais quelles sont nos possibilités en utilisant le plein volume de notre capacité pulmonaire ?

Il faut d'abord savoir qu'il existe de nombreux modes de respiration et que chacun doit trouver sa façon en fonction du but recherché. Mais quelle que soit la respiration choisie, elle doit s'effectuer cage thoracique dégagée et libre en utilisant le maximum de volume d'échange.

Une pratique courante consiste à respirer très lentement, profondément et par le nez en marquant un temps d'arrêt à l'état maximal d'inspir et d'expir, le temps ou plus de déglutir.

Lors du début de l'inspir, pousser sur le ventre (faire le ventre rond) puis lentement faire monter cette boule jusqu'à gonfler le thorax au maximum en fin d'inspir. Garder ainsi l'air dans les poumons, déglutir, puis très lentement, expulser l'air, toujours par le nez, en faisant descendre la boule, du thorax jusqu'au bas du ventre (les abdominaux sont contractés au maximum), en chassant complètement l'air des poumons. Rester ainsi, abdominaux toujours contractés, déglutir, puis après un certain temps d'immobilité, commencer l'inspir par le nez en relâchant progressivement les muscles abdominaux et en commençant à arrondir le ventre....

Chacun doit adapter le temps de l'inspir et de l'expir en fonction de ses possibilités. La course au record en ce domaine est un non sens et si certains yogis se permettent des temps d'inspir et d'expir très longs, c'est qu'ils ont acquis après une grande pratique, l'expérience et la sagesse d'apaiser leurs fonctions vitales et leurs cellules avant de se concentrer sur l'attention respiratoire.

Une fois cette pratique physique de la respiration acquise, y associer l'attention véhiculée lors de l'inspir, ou lors de la station poumons complètement gonflés et dégonflés, ou de l'expir. Nous pouvons ainsi déposer où nous voulons, au niveau de nos cellules, dans notre maison, sur notre planète, dans l'univers, la vibration de la source ou bien notre attention particulière. Nous exerçons ainsi, en lui rendant hommage, le talent donné par le créateur lorsqu'il nous a fait à son image.

La respiration ainsi pratiquée avec pensées d'apaisement est une aide efficace à la maîtrise de la violence qui est en nous.

La respiration est aussi une fonction relaxante lorsque pendant l'inspir nous captons l'énergie de la source que nous déposons au passage dans chaque cellule visitée en conscience. Nous captons l'énergie en ayant la volonté de nous mettre en harmonie avec la source énergétique concernée; l'émotion est en cela un facteur favorisant la concentration et l'harmonisation. Cette émotion nous est souvent retournée amplifiée lorsque nous avons contact avec une entité d'une vibration supérieure; les cellules du corps tournent alors plus vite, réchauffent et "fourmillent", donnant le frisson accompagné de larmes de bonheur. Une porte de communication s'ouvre alors en nous .....

La relaxation donc l'apaisement et la non conscience de son corps physique (condition pour une méditation où l'esprit est l'unique éveillé), est obtenue d'autant plus facilement que nous agissons dans la légèreté et la fluidité. Cela implique un jeun sur un ou plusieurs repas précédents, une épuration en buvant de l'eau (l'eau vivante est absorbée en formant symbiose et avec l'attention d'épuration de chaque cellule), une activité cérébrale de non-désir et une attention de communication et d'harmonie avec le créé.

 

Nous entrons dans la phase terminale de notre transformation dont la réussite dépend de notre façon de nous comporter face à notre nature et en particulier de nos peurs conscientes et inconscientes quand, devant les soubresauts de réajustement et réalignement de notre planète, nous serons seuls à devoir gérer nos émotions. La respiration profonde et contrôlée peut encore une fois nous aider dans ces moments difficiles à rester centré en notre soi (rester conscient de notre parcelle divine située au niveau de notre cœur et rayonner notre être multidimensionnel et universel en état de paix) et à éviter ainsi la dérive et la perte de nos attaches spirituelles dues à la peur.

A ce niveau de pratique, nous pouvons remarquer une certaine fatigue d'éléments corporels et notamment du cœur qui modifie sa mémoire de fonctionnement pour laisser agir notre attention. Ce cœur se trouve ainsi confronté à deux modes opératoires (logiciel de fonctionnement): la mémoire instinctive de base et la nouvelle mémoire apportée par l'attention. Le cœur peut, dans ces circonstances momentanées battre anormalement, se fatiguer, provoquer une oppression voire une légère douleur. Il suffit alors, lors de l'inspiration, d'amener en conscience l'énergie vitale de la source au niveau du cœur, et de le pratiquer souvent. Le cœur étant ainsi directement sollicité, se mettra au début à battre plus rapidement, mais emmagasinera progressivement de l'énergie et rebattra avec plus de vigueur et de jeunesse en prenant le rythme de notre attention. Cette pratique de régénération est valable pour tout organe défaillant aussi bien que pour toute blessure. Elle apporte aux cellules concernées l'énergie nécessaire à leur vigueur de réaction à la réparation.

Lorsque nous avons une bonne maîtrise des pratiques respiratoires développées ci-avant, nous pouvons commencer le développement des chakras ou centres psychiques situés le long de la colonne vertébrale et au sommet de la tête (le septième).Toujours selon le principe d'attention, l'énergie inspirée est véhiculée en conscience le long de la colonne vertébrale avec visualisation d'ouverture des chakras au passage à leur niveau. A ce stade de perfectionnement, le danger consiste à vouloir avancer trop vite et perdre rapidement la maîtrise de l'énergie vitale appelée aussi kundalini qui réside en temps normal au niveau du premier chakra ( bas du ventre). Ordinairement, cette force vitale crée dans la matière par le sexe. Le mystique, en période de méditation (apaisement, respiration, concentration), utilise la kundalini en la faisant monter le long de la colonne vertébrale, la fait jaillir par le septième chakra (tête), et crée son arche d'alliance avec le cosmos afin, entre autres, d'utiliser l'énergie christique le rapprochant de la source, permettant ainsi son augmentation en fréquence vibratoire. C'est ainsi que de tout temps, le mystique en crise refuse l'acte sexuel afin d'utiliser toute son énergie dans son alliance cosmique. Les premiers prêcheurs chrétiens étaient des mystiques et refusaient en conséquence le mariage, mais les prêtres catholiques actuels sont-ils encore mystiques pratiquants, nécessitant le célibat?

La non maîtrise de cette force vitale libérée, peut crever l'enveloppe aurique et favoriser une perdition d'énergie par le trou créé.

 

 

LE REVE

Le rêve est le souvenir qu'il nous reste du voyage de notre conscience pendant notre sommeil ou état comateux.

Notre conscience ou âme est reliée et retenue à notre corps physique lors de notre venue dans ce monde par un lien souvent appelé corde d'argent. C'est par ce lien que notre conscience donne la vie à notre corps physique.

Plus notre fréquence vibratoire est élevée, plus l'âme est attirée par des sphères énergétiques de vibration supérieure. et moins elle est retenue près du corps physique.

L'un des rôles de cette corde d'argent est alors de jalonner le chemin de retour de l'âme vers le corps resté sur terre. La mort, séparation de l'âme et du corps intervient lors de la rupture de cette corde.

Le rêve est un voyage qui peut être conscient (voulu, dirigé et maîtrisé) après un long travail d'ascèse, mais qui reste pour le commun des humains un acte inconscient et subi.

Lors du sommeil, l'âme se trouve libérée du joug de l'égo resté près du corps, et retrouve la liberté de tous les possibles dans un univers de sphères énergétiques où le temps et l'espace n'existent pas. C'est ainsi que le rêve laisse souvent le souvenir d'images de situations n'ayant aucun lien de lieu et de temps. Cette âme libérée, qui reste influencée par tous les faits qui l'ont traumatisée, laisse libre court à ses fantasmes.

Le souvenir de ce voyage hors de notre temps est d'autant plus clair que les faits qui y sont vécus peuvent être traumatisants ou apaisants, et que le travail personnel de sa maîtrise est avancé.

Les rencontres dans les sphères astrales (lieux où évolue l'âme pendant le rêve), s'effectuent avec le consentement de chacun. Exception faite lorsque l'âme rencontre un prédateur énergivore (l'humain n'est pas en bout de chaîne alimentaire) auquel cas, revenu dans le monde conscient, il nous faut un certain temps pour remonter notre différence de potentiel énergétique, tout comme la recharge d'une batterie électrique.

Le retour de l'âme dans le corps peut aussi se faire trop rapidement comme par exemple lorsque un tiers perturbe brutalement le sommeil, l'âme est alors rappelée trop vite et s'emboite mal au corps. Cela se traduit souvent par une sensation de nausée, envie de vomissement au réveil; le remède est de se rendormir, peu de temps, pour que l'âme se détache à nouveau du corps et se réajuste correctement. Le retour dans le corps peut être perçu lorsque la conscience, éduquée pour cela, opère sa reprise légèrement décalée en avance par rapport à la reconnexion énergétique des cellules qui donne une légère sensation de mal-être.

Le rêve peut également mener l'âme vers l'endroit où nous cachons nos créations basses fréquences qui nous font peurs et que nous évitons d'affronter (ces créations sont également le fruit de vies antérieures). Plus nous maîtriserons le voyage-rêve, plus nous pourrons nous épurer en allant affronter avec courage nos démons cachés.

La destination du voyage-rêve est influencée par notre vie de tous les jours et le début de sa maîtrise n'est-il pas de vivre notre conscient comme nous aimerions vivre notre "inconscient" voyage-rêve?...en instaurant d'abord la paix dans notre vie qui déboucherait sur la sérénité et la lucidité?..

Après un long travail volontaire, un exemple de pratique pourrait être celui-ci:

vivre la paix et la joie dans son quotidien puis le soir ne percevoir que des divertissements amenant à l'élévation de l'esprit. Le repas du soir devrait être léger et se limiter à une soupe claire afin de laisser les cellules du corps au repos en ne leur donnant aucune énergie alimentaire (l'âme est d'autant plus retenue au corps que ce dernier est implanté dans la matière). Dans le lit, allongé sur le dos, commencer une respiration profonde contrôlée qui apaise et augmente la fréquence vibratoire de chaque cellule (plus on augmente cette fréquence et plus on détache l'âme du corps et plus on maîtrise). L'endormissement survient très vite vers un repos récupérateur pendant lequel aucun voyage n'est effectué. En milieu de nuit, survient le réveil, le corps physique reposé, la conscience reprend le contrôle des cellules et à nouveau respiration profonde contrôlée en visualisant la destination de son voyage-rêve. Alors, dans un sommeil semi comateux (les très initiés restent conscients), commence les péripéties qui peuvent aller de l'enseignement (nous sommes tous maître et disciple selon l'être à qui l'on s'adresse), à la rencontre d'êtres (les problèmes entre personnes sont souvent résolus d'abord dans l'astral) ou bien fouiller son passé (plus nous élevons notre fréquence vibratoire et plus l'âme aspire à se libérer des traumatismes et basses fréquences qu'elle traîne comme un boulet. Le retour à ses basses fréquences s'effectuant jusqu'à leur reconnaissance, compréhension, transformation et assimilation. )....etc. Ce mécanisme de projection de conscience est vécu, peut être inconsciemment, chez les cloitrés lorsqu'ils doivent se réveiller en milieu de nuit pour assister à l'office et se rendormir ensuite.

 

Le voyage-rêve est un merveilleux moyen de contact libéré avec des êtres disparus ou non, un moyen de voyage dépassant les limites physiques de notre terre, un outil permettant d'aller chercher la connaissance là où elle se trouve (à condition d'avoir une élévation spirituelle correspondante), d'ouvrir son moi vers une compréhension du créé, facilitant la réintégration.

Avec l'expérience et l'élévation spirituelle nécessaire, nous pouvons dans nos voyages, dépasser les sphères astrales pour rejoindre le monde spirituel où résident les entités lumineuses.

 

Le monde de l'astral est le reflet, ou vice et versa, de notre monde physique. L'être désincarné recrée dans l'astral le monde d'illusion de sa personnalité et continue d'expérimenter jusqu'à la compréhension de sa vérité. Ainsi, en exemple, l'être avare restera accroché à sa cassette qu'il aura recréé. D'autres, pourront rester liés à des bâtisses terrestres jusqu'à ce que leur compréhension englobe un certain niveau de détachement. Ces êtres "attachés" restent sur un niveau vibratoire très proche de la matière et peuvent être perçus par des "incarnés" qui savent élever leur fréquence vibratoire jusqu'à leur niveau.

Egalement, l'être qui sur terre aura cultiver le détachement, l'amour universel, la paix, l'harmonie, ira directement, au moment de sa transition (mort physique) dans une sphère correspondante à son état vibratoire. Et les maîtres parvenus à la maîtrise de leur vie transitent, après avoir rompu leur lien (corde d'argent) directement vers les sphères spirituelles où tout est énergie pure dans le rayonnement direct de la source. Les cellules du corps physique de ces êtres resté sur terre, habituées à une nourriture presque spirituelle (énergie de la source) peuvent continuer pendant un temps à vivre de l'énergie emmagasiner ou bien s'effacer en partie subitement de la perception humaine ordinaire (très peu de matière restante). Ces êtres ayant acquis maîtrise sur la vie peuvent rompre ce cordon vital et quitter la "vie" terrestre selon leur volonté.

 

LE VIEILLISSEMENT

Les textes anciens nous content les histoires d'êtres vivant jusqu'à trois cents ans voire neuf cents ans. La structure biologique de ces êtres vieillissait et perdait moins rapidement l'énergie de vie. Faut-il voir dans ce fait une dérive de notre part dans la faculté de capter et d'assimiler l'énergie de vie, l'énergie de la source; une dérive vers le négatif (actions non harmoniques avec la logique du créé)?.

Une cellule vieillissante est une cellule ayant une carence énergétique donc perte de mémoire avec détérioration de son logiciel de fonctionnement.

Une cellule biologique ne fonctionne-t-elle pas de façon analogue à une cellule d'ordinateur (toutes deux ont des origines cristallines)?; et en acceptant ce constat n'est-il pas censé, à l'instar des cellules informatiques, d'alimenter nos cellules biologiques en énergie de la source afin de leur conserver leur mémoire d'auto régénération?.

La vie de notre corps physique se situe pour notre compréhension actuelle au niveau de la cellule. C'est elle qui détient son programme de vie, et c'est à nous (conscience) à lui fournir l'énergie de fonctionnement et de modifier, le cas échéant, son programme lorsqu'il n'est pas satisfaisant. C'est à nous, conscience, de diriger nos pensées, nos actes quotidiens dans le sens de l'harmonie universelle pour ne pas perturber le bon fonctionnement de nos cellules. Plus nous élevons notre fréquence vibratoire plus nos cellules s'harmonisent à l'universel et plus leur longévité s'accroît sur terre.

 

Et quand notre bonne mère la terre aura terminé son passage en fréquence supérieure, nous aurons encore plus de possibilités de donner longue vie à nos cellules.

 

REDEVENIR HUMAIN

Les règnes minéral, végétal et animal ont leurs dons propres mais pas celui d'évoluer spirituellement par acquis d'une connaissance consécutive à leur propre expérimentation. Ils peuvent modifier leur mémoire et leur instinct, mais leur élévation spirituelle leur est permise par le côtoiement de l'humain.

Comme il l'a été répété maintes fois, l'homme a été créé à l'image du créateur et donc avec sa conscience et ses dons.

Chaque règne vit son état de conscience doté de dons qui lui sont propres, et il est universellement logique que les minéraux, les végétaux et les animaux expérimentent la vie comme ils le font. Ce qui est moins logique, c'est que l'humain, trop souvent, endosse le comportement minéral, végétal et plus particulièrement animal. C'est dévoyer notre fonction et faire peu d'honneur à la source de toutes choses.

 

L'Humain, le vrai, n'est-il pas prédestiné, par sa nature divine, à avoir maîtrise sur les autres règnes pour les conduire sur le chemin de la loi d'amour universel?

L'Humain, le vrai, vit dans la conscience de l'amour inconditionnel, de la paix intérieure, de la liberté universelle respectant le libre arbitre, du partage équitable amenant à l'égalité de tous devant tout et de la propagation de l'harmonie universelle.

Sommes nous humains quand nous nous entretuons, quand nous entretenons la suspicion et la haine, quand d'autorité nous confinons en milieu clos la chèvre et le lion, quand nous accaparons alors que d'autres meurent de froid de faim?...

Sommes nous humains quand nous pensons à nos profits commerciaux alors que notre voisin meure du manque vital ou que nous oublions volontairement de protéger notre planète dans un but de satisfaction égotique?

Sommes nous humains quand nous consommons à outrance sans penser à l'héritage désastreux que nous laissons à nos enfants?

Etre Humain n'est-il pas aussi de vivre la tolérance dans le respect du chemin pris par chacun pour parvenir à l'évolution?. Il ne nous appartient pas de juger les actes des autres (respect du libre arbitre) tant qu'ils n'interfèrent pas dans la vie d'autrui. La diversité est une force lorsqu'elle est vécue dans la tolérance et la complémentarité.

La prise de conscience de notre formidable dimension ne commence-t-elle pas en augmentant notre paix intérieure?... et de cette paix intérieure, nous en avons besoin pour traverser les péripéties proches à venir mais également pour vivre dans la nouvelle ère qui arrive.

La conscience humaine a-t-elle oublié son origine divine dotée des dons de la moralité créatrice, a-t-elle oublié que plus nous nous élevons dans la hiérarchie sociale, plus nous nous mettons au service de l'autre, de la communauté, et que profiter de notre position pour en tirer des profits personnels nous qualifie du terme "parvenu" (occuper un rang pour lequel nous n'avons pas la mentalité ) ? Faut-il rappeler que les dirigeants élus de cette planète sont mandatés par les masses pour gérer les sociétés afin de faire régner la liberté, l'égalité amenant à la fraternité. La noblesse de l'être n'est-elle pas le résultat de l'accomplissement de l'acte altruiste ?

Etre humain n'est-il pas également de partager notre beauté, nos dons avec l'autre?....

L'humain est par nature un être "béni, fils, élu" de dieu car créé à son image c'est à dire doté du don d'amour. Et si à différentes époques, des peuples ont été qualifiés d"élus" de dieu c'est que les humains qui les composaient avaient momentanément un ADN supérieurement développé afin de conduire la création sur le chemin de l'amour universel. Vivre l'harmonie de l'universalité de l'amour transforme peu à peu notre être et en particulier notre code génétique, n'est ce pas ce que nous appelons l'évolution?

 

REGLER SA VIE

La prise de conscience en général amène, dans une suite logique, à vouloir adapter à sa manière de vivre, la nouvelle idée ou mentalité reconnue.

Mais entre penser une chose et pouvoir la vivre en l'intégrant à sa manière d'être existe très souvent un cheminement long et difficile selon l'ancrage établit des mémoires déjà en place et qui sont à modifier.

Et rester dans un même contexte ayant généré des mémoires augmente la difficulté de vouloir en changer.

Vouloir vivre un nouveau concept d'existence (changement de mémoires) demande donc, dans un premier temps à changer les faits, l'environnement, les relations qui ont forgé les mémoires en fonction. Puis, à l'imitation notamment des cloîtrés qui vivent la règle pour faciliter leur cheminement de dévotion et de béatitude, adopter une règle (hygiène) aidant, par l'habitude, à modifier et instaurer une nouvelle mentalité cellulaire.

La difficulté étant de respecter la règle que nous nous imposons jusqu'à ce que les nouvelles mémoires aient forgé le nouvel instinct de vie. Il y a encore quelques temps, la méthode de contraintes physiques périodiques telles flagellation, pénitences en tous genres, aidait à canaliser sa direction d'intention; actuellement, la conscience humaine a évolué vers une maturité d'auto-discipline qui lui permet de retrouver l'énergie d'évolution dans l'harmonie et l'épanouissement de l'ensemble corps physique-conscience.

D'ailleurs, ne faut-il pas prendre soin de notre corps physique qui participe à l'acte d'ascension?

 

En fait, nous devons nous déconditionner d'une manière de vivre, pour nous reconditionner dans une mentalité supérieure à la précédente et ainsi de suite, parvenir à un niveau d'évolution permettant l'obtention d'une maîtrise de la pensée-acte. Alors, dans le déconditionnement général (abandon des manies, habitudes ..etc), nous atteignons un certain niveau de liberté donnant accès à la compréhension de l'universalité.

Le but de notre vie présente n'est-il pas de régler tous nos contentieux créés au fil de nos incarnations ?... et la fin d' un contentieux ne se traduit-il pas par un retour à une relation harmonieuse complice (paix, joie, amour, liberté) entre les anciens antagonistes ?

 

 

LE DISCERNEMENT

 

Discerner n'est-il pas de savoir apprécier, de savoir faire la part des choses, au delà de l'apparence, de la suggestion et, avec une objectivité impartiale, d'en tirer une certaine vérité ?

Mais apprécier par rapport à quelles références, et dans quel conditionnement ?....la référence sur laquelle s'appuie notre raison afin de discerner est relative à notre conscience, et c'est elle qui orientera les résultats de notre perception.

Nous, êtres humains, n'avons nous pas comme seule référence véritable, la logique de notre création issue d'un élan d'amour, cet amour qui se traduit dans notre vie par la liberté, l'égalité, la fraternité, la paix, la joie, l'harmonie dans la création ?

Un ordinateur donne des résultats en fonction des éléments de comparaison introduits dans son programme. La conscience humaine doit également être renseignée des éléments de base qui serviront de repères lors des confrontations; et ces éléments de base sont les concepts de la logique de notre création.

A notre époque les tentations d'oublier notre véritable nature sont importantes et souvent sournoises et peu perceptibles. Il est alors important, pour juger nous-même d'une chose, de pouvoir se référer et comparer à notre moralité de conception....le ressenti du cœur en est une application.

Il devient très important pour nous de pouvoir juger d'une chose, d'une situation, d'un bien fondé....et notre jugement doit s'exercer sans l'avis de l'autre, en notre intime conviction par comparaison avec notre moralité de base (logique de notre création).

Il devient alors aisé de percevoir le naturel d'une chose, d'un acte, d'une situation si TOUS les concepts de notre création sont honorés.

Une énergie antagoniste, offrant une part de moralité pour attirer afin de réduire ou d'annihiler l'autre part de cette moralité, pourra ainsi être reconnue et combattue. En exemple, une création préalable et sournoise de conflits pourrait être prétexte à un rétablissement de paix en supprimant toutes libertés.

Nous sommes à la fin d'un monde et au début d'un autre il est donc logique que l'ancien utilise toutes possibilités pour perdurer.

Notre désir d'évolution nous a fait vivre la loi des tablettes de Moïse, puis appréhender la sagesse de Gautama le bouddha et ressentir la faculté d'amour révélée par le christ Jésus. Tout ce cheminement pour nous amener à devenir responsable de nous-même. Jésus a du faire des "miracles" en son époque pour être aperçu et entendu lorsqu'il prêchait sa philosophie d'amour.

Notre personnalité actuelle, enrichie de ces époques de compréhension et élevée à un niveau supérieur de conscience, n'a plus le besoin du miracle pour croire.

Chacun a maintenant le pouvoir suffisant de maturité et de compréhension pour juger des faits de sa vie. C'est pourquoi les miracles-déclencheurs attendus par certains pour cette fin d'expérience, n'auront pas lieu et que l'énergie christique se répand sur notre monde, accessible à tous mais sans "fanfare".

 

Il est donc important de nous déconditionner de nos idées à priori afin de percevoir une certaine vérité.

Souvenons nous que les canaux du divin ( la source) prêchent l'amour-sagesse et que tout acte, pour qu'il se réfère à la source, doit comporter en son essence une volonté de liberté, de paix, d'égalité, en fait une volonté d'amour. Si cette trinité n'est pas remplie, la volonté en question est inspirée par une conscience humaine.

 

 

LA REINTEGRATION

 

N'est-elle pas comprise par l'ensemble des confessions comme le retour dans l'Un, la remontée au ciel, la réunification avec le dieu de notre cœur ?

N'est-elle pas le retour aux sources dites divines par beaucoup et qui impliquait le passage de la transition (délaissement du véhicule-corps car trop grossier) ?

La notion de réintégration est de plus en plus évidente dans la conscience humaine, n'a-t-elle pas d'ailleurs guidé jusqu'à maintenant l'inconscient humain, n'est-elle pas à l'origine de toutes nos démarches de recherche de pureté, de sainteté ? Ces démarches jusqu'alors consistaient principalement en la préservation de notre intégrité en repoussant toute tentative d'intrusion corporelle (protection du corps contre les intempéries, exclusion ou élimination des virus microbes et autres ...) et mentale (intention, direction de pensées, groupement selon affinités ...).

Malgré l'exemple de dévouement altruiste de grands êtres précurseurs de l'intégration en s'ouvrant aux autres, nous étions dans une mentalité généralement protectrice, prônant l'exclusion et l'isolement adaptés à l'époque afin d'obtenir une évolution personnelle.

Aujourd'hui, avec la montée en fréquence de la vibration planétaire, le cheminement de réintégration s'oriente beaucoup plus vers l'intégration à ce qui est.

Notre prise de conscience et le retour progressif de l'utilisation de nos dons d'origine nous incitent à la maîtrise plutôt qu'à la protection.

N'est-il pas dit que l'Un est sur la terre comme au ciel, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et la conjoncture exceptionnelle actuelle ne nous offre-t-elle pas cette chance unique de possibilité

d'instaurer le "ciel" sur la terre en cet instant de mutation extraordinaire ?

 

Nous avons intérieurement cette possibilité d'intégrer à notre fréquence vibratoire personnelle tout ce que encore hier nous chassions avec peur et angoisse. Donnons de notre amour (notre vibration la plus élevée) en nous mélangeant et en acceptant l'intrusion à tout ce qui n'est pas à notre niveau vibratoire.             Et si nous savons rester en harmonie avec la vibration de la source, nous avons cette force de transmutation par le rayonnement de notre aura. Nous participons ainsi à la descente du paradis sur notre planète. Et peut-être, dans un proche avenir, n'aurons-nous plus besoin de quitter notre véhicule-corps actuel pour accéder à notre éden ! ?

 

 

 

 

RESTER CENTRE

 

Nous voyons qu'actuellement, différentes manifestations, dans tous les domaines, tendent à faire penser que le niveau de vie se dégrade que ce soit mentalement, physiquement, matériellement. L'apparence des choses vécues comme crise, restriction, aliénation en tous genres peut amener l'idée de vivre la régression de notre société.

Nous pouvons supposer que notre époque vit l'affrontement de deux énergies, l'une terminant sa période d'utilité dont les humains qui en avaient pris les commandes, veulent prolonger son existence par tous les moyens y compris les plus insensés, et l'autre, l'énergie nouvelle adaptée à notre élévation vibratoire, qui pousse inexorablement pour prendre la place.

Cette période de crise que nous vivons est sans doute, l'agonie d'une énergie devenue obsolète, d'un conditionnement contre nature qui n'a plus son utilité. Nous vivons le combat désespéré pour survivre, d'une forme de gestion de société basée sur la peur et la discrimination.

Nous humains, avons dans cette bataille, à perdre nos acquis d'illusion pour nous ouvrir, tel le nouveau né, à cette nouvelle énergie chargée de promesses.

Avons-nous le recul nécessaire à la compréhension de l'époque formidable de mutation que nous vivons?

Avons-nous le détachement nécessaire à l'entrée dans cette nouvelle mentalité ?

Notre souffrance est d'autant plus grande que notre attachement à l'acquis est profond !

Pourquoi ne nous laisserions-nous pas porter et entrainer vers cette nouvelle compréhension en prenant le recul nécessaire à une meilleure vision ?

 

L'ancien système de société avait besoin de notre peur générant l'égoïsme, la cupidité, la compétition, la soif de pouvoir ..., pour faire admettre à la masse, l'inégalité, le manque de liberté et en conséquence le manque de fraternité. Et c'est dans l'ultime bataille que les ressources extrémistes sont utilisées...

Notre erreur serait de succomber à la peur suscitée en donnant pleins pouvoirs (pour rétablir notre semblant de sécurité) à l'énergie agonisante.

Notre salut nous incombe et ne dépend que de nous. Chacun étant responsable de sa vie, doit faire enfin l'effort de gérer lui-même sa mentalité et contrôler ses réactions.

C'est dans notre paix intérieure (en ne répondant pas, par des idées de révolte, aux agressions violentes subies de toutes parts, environnement, institutions, médias....) que nous pourrons percevoir cette période sous son vraie visage de renaissance et d'évolution indispensable vers la liberté, l'égalité et la fraternité.

Rappelons que la pensée crée dans la matière et cette création génère la vibration de son attention. Répondre à l'acte barbare par l'idée ou l'acte barbare renforce l'ancienne énergie; et plus l'ancienne énergie résiste, plus notre planète doit mettre d'intensité dans l'effort de ses éléments à supprimer tout ce qui n'est pas en harmonie avec la nouvelle énergie.

La forme de société que nous quittons, considérait l'argent comme un but à atteindre. Dans notre nouvelle conscience, l'argent deviendra un moyen parmi d'autres permettant l'échange des biens, ressources, connaissances entre les peuples afin de partager équitablement. Ce partage équitable est déjà inscrit dans notre mentalité future, à nous maintenant de trouver le meilleur chemin pour parvenir à sa réalisation.

L'enjeu de la lutte est visible pour ceux qui savent prendre le recul nécessaire et garder la paix intérieure. A certains moments de notre futur immédiat, nous devrons rester centrés en notre soi, partie divine située au niveau du cœur pour surmonter les frayeurs et franchir avec succès les mises à l'épreuve de la nature.

La respiration profonde et contrôlée permet d'accéder à son silence et à sa paix intérieure. L'abandon à la peur nous largue de nos attaches avec la source et nous livre en dérive à toute emprise souvent préjudiciable.

Rester centré en la divinité de notre cœur, quoi qu'il arrive, est notre seule planche de salut! Que la paix reste dans nos cœurs et nous connaîtrons notre paradis !!

 

La conscience humaine de notre monde découvre de plus en plus que nos maux viennent de notre façon de vivre, de notre forme de société inadaptée et non harmonique avec l'esprit de notre création.

     La nouvelle énergie, par son acceptation par un nombre croissant de consciences, se répand et inonde de plus en plus notre monde. Cette nouvelle énergie provient directement de la source et peut être qualifiée de christique. L'amour universel en est son fondement et lui permet d'être dans l'inconditionnel, et nous ne pourrons nous y fondre qu'en adoptant , en notre être, une fréquence harmonique à son état.  L'amour universel donc inconditionnel est en conséquence notre but à atteindre en modifiant les bases de notre société.

    L'amour inconditionnel est une mentalité découlant naturellement d'une autre mentalité non imposée qui est celle de la paix. Et cette mentalité naissante est la conséquence de deux actions majeures que nous devrons instaurer très rapidement : la liberté et l'égalité. Ces deux prises de décisions d'égalité ( tout le monde au même niveau) et de liberté (respect du choix de chacun) sont et doivent être nos demandes expresses et démarches actuelles.

             Dans notre concret, la liberté ne peut être sans l'égalité; et la paix, pour être durable, ne peut être imposée et doit être la conséquence d'un bien être collectif. La nouvelle mentalité ne peut être imposée au risque de retomber dans un autre ordre moral de société dirigée pour le profit d'un petit nombre.

 

           La réalité de l'ancienne énergie se déconstruit actuellement pour laisser place à la nouvelle. Notre détachement de cette ancienne illusion de réalités devient vital. Les valeurs matérielles et le pouvoir les accompagnant qui étaient jusqu'alors la consécration de la réussite, vont très vite devenir obsolètes; la nouvelle mentalité mettant en principal honneur le travail sur soi-même et l'élévation spirituelle, psychique et mentale qui en résulte. L'amas des valeurs matérielles de l'énergie agonisante devient donc inutile.

 

        Cette nouvelle énergie transforme notre environnement mais également nos différents corps physique, mental, spirituel en modifiant au niveau cellulaire et en ouvrant certains accès à d'autres compréhensions. Laissons nous envahir par cette nouvelle vibration sans opposer la moindre résistance, en restant centré sur le cœur et en gardant la pensée positive, quoi qu'il arrive. Une période d'adaptation est nécessaire et peut provoquer des gènes, troubles ou réactions inhabituelles. Le vécu de cette naissance à la nouvelle énergie peut être heureux comme malheureux selon notre comportement physique, mental et spirituel. Tout ce qui ne vibre pas amour christique ( amour universel inconditionnel, détachement ... etc) sur notre planète doit disparaître. Notre perception doit s'ouvrir sur d'autres perspectives et compréhension de notre être se révélant divin. Nous sommes à l'époque de la transformation et de la révélation d'un peu plus de vérité. Toute résistance à l'expression de cette nouvelle énergie ne peut apporter que souffrance, douleurs et plus. Préparons nous à vivre dans la sérénité, des moments inoubliables à tous points de vue.

 

     Nous allons prendre conscience, que les maux que nous subissons viennent de nous, de notre action, de nos pensées donc de notre mentalité. Nous avons tous en nous une part de lumière sombre que nous tentons actuellement de résorber et qui aurait très bien pu, si nous avions eu comme d'autres l'ont eu, l'auditoire adéquat, nous amener à devenir les despotes que nous montrons encore du doigt aujourd'hui.

    Les masses sont autant responsables, dans l'action, que les leaders qu'elles soutiennent. Le temps des révélations a déjà débuté; les nouvelles révélations seront très démoralisantes et pourraient engendrer des réactions violentes. Souvenons nous alors que par notre mentalité d'assisté ( type mouton-autruche), nous avons permis cela, et sommes tous autant responsables de ce qui est.

     Nous avons à nous pardonner et à nous aimer dans la révélation de notre volonté de retour à la lucidité, à la paix, la joie, la liberté, l'amour inconditionnel.

  Ne recréons pas de liens (karma) en générant à nouveau une mentalité de dénonciation et de vengeance. Notre maintenant est dans l'amour inconditionnel.

 

 

 

vous avez dit, SANTE ! ?

 

Avoir la santé comme on dit généralement, c'est peut-être pouvoir utiliser ses fonctions vitales naturellement, sans contrainte, avec liberté et insouciance.

C'est aussi peut-être un état d'être, lié à la volonté, parfois le résultat de la foi personnelle, mais plus sûrement la conséquence d'un mode de vie qui englobe dans une harmonie générale, le psychisme et le physique. C'est la compréhension de son propre mode de fonctionnement dans le contexte environnemental et la confiance qui en découle dans un but beaucoup plus tourné vers l'obtention d'une vie saine amenant à la paisible liberté plutôt que de vouloir en prolonger sa durée .

 

La maladie qui peut se traduire par le mal être est le reflet et l'aboutissement d'une mauvaise gestion de vie, et la conséquence de notre libre arbitre. Or se contenter de prendre une potion minérale ou végétale (médicament) ne peut au mieux, que compenser pendant le temps de la prise qu'une partie du mal être.

Le premier des actes lors d'un déclenchement de maladie n'est-il pas de se poser la question: ma vie est-elle en accord avec les principes universels de la création desquels je suis issu ?.... et en cas de réponse négative, la première des choses à faire n'est-elle pas de retrouver cette harmonie ?

La cause n'est-elle pas à traiter avant l'effet ?

La cause peut être d'ordre physique et/ou psychique (ou génétique quand l'être n'a pas suffisamment de ressources volontaires et énergétiques pour modifier les mémoires héritées des parents).

 

 

 

 

COMPRENDRE LE CORPS HUMAIN

Un spermatozoïde, emportant avec lui un protocole de développements génétiques va cheminer jusqu'à l' ovule chargé lui-même de son potentiel génétique; de leur union sortira un embryon possédant tout de l'un et de l'autre.

Cet embryon viendra puiser dans l'énergie de la mère afin d'alimenter les mémoires du protocole de développement et chaque partie se développera en attirant les substances minérales du corps porteur. Pendant sa grossesse, la femme a donc besoin d'un environnement calme qui lui permette de rester en paix afin de fournir l'énergie électromagnétique aux mémoires, mais également de manger les minéraux graisses et sucres nécessaires à l'élaboration des cellules naissantes.

L'embryon n'est alors qu'un clone du père-mère, et se développe en fonction de la vitalité des mémoires (alimentée par le magnétisme de la mère) et de la disponibilité des minéraux de base selon une succession de phases de construction prédéterminées.

L' on s'aperçoit ici que, lors d'une phase d'élaboration du petit corps, si la mère a une défaillance dans son alimentation et/ou une perturbation dans sa quiétude mentale, l'apport des éléments nécessaires sera diminué et la construction de la fonction ou de la partie corporelle concernée sera perturbée et diminuée d'autant. L'embryon "profite" de tous les éléments constitutifs de la matrice (la mère a donc la responsabilité de vivre sainement).

Quand l'embryon-clone est déjà bien avancé dans sa construction, l'âme (conscience) pour laquelle est destiné ce corps-véhicule en formation, apprend de plus en plus souvent à investir son futur corps. Cela se traduit par des mouvements qui permettent également la prise de contact avec la mère. Entre deux mouvements la conscience retourne dans son espace-temps d'attente où elle peaufine sa préparation à la descente dans la densité.

Ce n'est que le jour de la naissance que l'âme intègre définitivement l'embryon-clone, perdant une partie de la conscience d'elle-même et de l'universel, et devenant l'enfant humain dont le physique a hérité et vit selon la génétique des parents.

Cette âme-conscience subit le traumatisme de la naissance (descente dans la densité, dans le monde grossier) et prend quelques années à affirmer sa personnalité dans ce nouveau corps dense (en prendre le contrôle) et à se détacher progressivement des parents (la personnalité modifiant progressivement à sa convenance les mémoires données par les parents).

L'enfant devient alors un être humain à part entière qui a certes besoin de terminer sa formation, mais qui possède une conscience personnalisée qui prend jour après jour possession de son corps physique. La prise de possession et la maîtrise de ce corps sont d'autant plus rapide que la personnalité est affirmée.

       Ce nouvel humain est désormais seul à se gérer et devient responsable de lui-même. (les parents deviennent ses guides)

Inconsciemment, il sait qu'il devra conserver et attirer à lui de l'énergie (magnétisme) pour alimenter sa vitalité donc ses mémoires; la première chose à faire étant de conserver l'énergie acquise en agissant à bon escient, en gardant une mentalité de paix et de joie, et surtout en évitant de ruminer ou ressasser ( ce qui diminue énormément le potentiel magnétique). Pour augmenter ce potentiel, il pratiquera la respiration contrôlée dans son silence et sa paix. L'apport d'oxygène augmentera ses capacités vitales.

Il sait également inconsciemment, que son corps physique a besoin d'éléments minéraux pour terminer son élaboration et participer a son éventuel réparation commandée par ses mémoires instinctives de survie. Généralement, il devra trouver dans sa nourriture, les minéraux, les vitamines ... nécessaires à sa régénération, et les sucres et graisses donnant l'énergie à l'accomplissement des différents actes de sa vie.

Toujours inconsciemment, il sait que sa pensée est directrice et constructive en activant sa volonté d'attention, et que la couleur de son cheminement dépendra de la philosophie choisie. Il sait que son être découle d'une logique d'élaboration dont il doit retrouver l'essence pour vivre l'harmonie de sa création.

Et de quelle manière va-t-il retrouver sa vérité tout en assumant son environnement, son éducation, son égo.... qui sont autant de facteurs déroutants ?.....il ne sera jamais assez répété que c'est dans sa paix et son silence que l'on tait son environnement, son éducation, son égo..... pour accéder à sa vérité.

 

ASPECT PHYSIQUE de la santé.

      Le corps physique est une belle mécanique, et comme toute mécanique, elle ne peut durer que quand elle fonctionne en accord avec la logique de sa création et quand on lui donne les bons ingrédients pour sa consommation. La respiration profonde contrôlée et l'alimentation végétale conservent la vie et donnent l'énergie à nos corps. Cette alimentation est adaptée à l'évolution du moment; nos ancêtres, bassement évolués, pouvaient manger de la chair humaine ou animale qui était de niveau vibratoire similaire. Avec le temps, l'humain ayant évolué, sa fréquence vibratoire s'est élevée plus vite que celle des animaux; si bien qu'actuellement, manger de la chai animale tend à rabaisser sa propre fréquence, donc à involuer. Pour nous permettre d'appréhender avec les meilleurs atouts, le monde agressif de notre densité, notre corps physique demande à être utilisé en accord avec son mode d'emploi.

        Et ce mode d'emploi stipule entre autres,

     - vivre dans un contexte environnemental respectant l'intégrité de l'être tant dans ses rapports avec l'autre que dansun contexte écologique.

      - avoir une activité physique empreinte d'harmonie et de souplesse qui permet d'entretenir les fonctions vitales ( toute fonction non régulièrement activée perd de ses capacités)

      -surveiller son poids et ne pas dépasser la valeur admise en fonction de sa taille. Il n'y a aucun mystère en ce domaine, si l'on grossit c'est d'abord parce que l'on mange mal puis trop !

L'excès de poids amène un excédant peut-être de bons éléments lorsqu'ils sont pris à dose normale mais qui deviennent toxiques, perturbateurs lorsqu'ils sont pris à forte dose; ils engendrent un dysfonctionnement de l'organisme que ce soient dans la mobilité ( articulations), dans l'épuration (reins, foie, pancréas...), dans le blocage progressif de certaines fonctions vitales (cœur...)

      - ne pas manger n'importe quoi sous prétexte que cela flatte le palais ! Nous n'avons pas été conçus avec une cuisinière ou un frigo accrochés à nos basques. Le créateur a mis à notre disposition un jardin où l'on devait puiser notre nourriture. L'aliment naturel de base s'inscrit dans l'harmonie du créé. Plus cet aliment est transformé, plus il perturbe l'organisme qui l'ingurgite et par là même prélève plus d'énergie pour son assimilation. Quand le corps n'a plus d'énergie ou est trop fatigué, les éléments indésirables s'imposent dans l'organisme en le déstabilisant.

Notre alimentation entretien notre structure physique qui doit s'accorder à l'harmonie de l'ère cristalline dans laquelle nous entrons, et ce sont les végétaux qui nous le permettent. Ces végétaux contiennent les minéraux, les vitamines, les protéines, les graisses, les sucres et autres... dont nous avons besoin.

La maladie n'est pas un état naturel et elle apparait quand l'être perd de son potentiel énergétique, diminuant l'écran magnétique naturel de protection.

             Pour conserver ce potentiel magnétique:

         - vivre sa mentalité de paix, joie, liberté, amour attirant le positif du créé .

         - garder le corps physique dans son état de pureté sans surcharge alimentaire et en activité physique d'entretien. Tout excès ou dépôt alimentaire ou autres (médicaments...) s'installant dans le corps physique déclenchera une réaction de la part de certaines cellules mémoires afin d'éliminer les intrus. Une absorption d'aliments déclenchera une action ( digestion, transit intestinal....) puisant sur la réserve énergétique. Une prise de médicament déclenchera une réaction puisant également sur la réserve énergétique afin d'aider à l'agissement de ce médicament mais également à l'élimination de ses effets secondaires. Il est donc nécessaire de réduire et d'abandonner autant que possible l'usage des médicaments.

Mais c'est la constipation qui épuise le plus l'organisme. L'on peut être constipé en allant tous les jours aux toilettes. L'on est constipé lorsque l'intestin n'assure plus sa fonction d'évacuation et que cette dernière s'effectue par la seule action d'empilage et de poussage des nouveaux aliments ingurgités. Un aliment fraichement ingurgité est "digéré" en donnant à l'organisme le meilleur de lui-même. Si cet aliment n'est pas évacué en peu de temps, il commencera à fermenter (donnant de l'aérophagie), puis cette fermentation devenant putride (pets avec odeur) libèrera dans l'organisme des toxines de fermentations intoxiquant le corps. Ce corps, en réaction (mémoires de survie), mettra alors toute son énergie à lutter contre les toxines envahisseurs. Le corps qui n'a plus suffisamment d'énergie se laisse envahir et investir dans une dégradation progressive des fonctions vitales (dans ces cas, on ingurgite encore plus de médicaments qui demandant de l'énergie, donnent l'impression d'un rétablissement mais qui peut après épuisent encore plus l'organisme; et plus on prend de médicaments , plus on endort la faculté de réaction du corps et plus on devient vulnérable aux maladies et dépendant de la médecine).

L' expérience montre que le corps intoxiqué devient «souffreteux» et plus craintif de son environnement et en particulier des intempéries. Ainsi la perception, toute subjective, du froid, de la chaleur est mieux vécue et sans conséquence, lorsque le corps physique est exempt de toxines. Il en est de même pour le mal de mer et le mal de l'air.

La constipation peut se combattre en mangeant peu à la fois (évitant les bouchons intestinaux), en liquéfiant sa nourriture et en buvant suffisamment d'eau (ce qui nettoie également les reins) en ayant l'exercice physique approprié à l'alimentation, en s'accordant tous les jours un moment de repos permettant le massage mental intestinal .... et l'on peut aider le transit en ingurgitant certains ferments lactés et une solution de chlorure de magnésium. La levure de bière alimentaire présente l'avantage de reconstituer une flore intestinale (de même les ferments lactés) et d'apporter à l'organisme des protéines vitales . La constipation peut également être accentuée par une diminution de force vitale au niveau de l'intestin, ce qui peut se traduire par une perte d'énergie alimentant les cellules chargées d'activer le transit. Une bonne série de respiration profonde accompagnée de concentration sur l'intestin devrait redonner vitalité à cette fonction vitale.

Une règle générale voudrait que l'on s'arrête de manger dès que l'on se sent "patraque", que l'on prenne une purge intestinale, puis que l'on accorde un temps de repos digestif à son corps en jeûnant quelques jours accompagné de moments consacrés à la respiration profonde. Ce qui également permet et donne au corps le temps d'éliminer les éléments indésirables et de refaire une réserve énergétique électromagnétique (cela reconstitue l'écran magnétique de protection contre tous virus, microbes....)

Grand nombre de maladies sont également la conséquence de l'infection. L'infection peut être d'origine cutanée (par contact), respiratoire, mais le plus souvent elle est la conséquence de notre alimentation mal comprise, dénaturée, trop abondante ou sans valeur, mal digérée et mal évacuée.

L' infection du corps peut-être combattue de plusieurs façon:

              -d'abord, veiller à ne pas infecter ce corps en évitant de stationner dans des ambiances malsaines ( poussières, gaz, radiations ....etc) et en choisissant une nourriture naturelle.

             -en cas d'infection constatée, jeûner, se purger,boire de l'eau et se donner le moyen de transpirer abondamment; nous transpirons ce que nous mangeons. Cette transpiration emmène avec elle graisses et toxines.

      La purification peut se traduire également par des irruptions cutanées de boutons ou furoncles . Cette façon d'expulsion cutanée montre que le corps concerné possède suffisamment d'énergie pour réagir; ce qui est généralement constaté chez les jeunes êtres encore possesseur d'un potentiel énergétique élevé. Chez les êtres âgés ces irruptions cutanées sont moins fréquentes, non pas qu'ils soient moins infectés, mais plutôt parce que leur potentiel énergétique n'est plus assez élevé et apte à gérer et évacuer l'infection sous cette forme. Il est souhaitable de ne pas avoir ces irruptions cutanées, mais leur apparition démontre au moins que le sujet possède une certaine forme énergétique. Inutile de préciser que ces boutons, furoncles, ont leur utilité de drainage et d'évacuation et qu'il est inconcevable de prendre une médication pour stopper leur action.

 

Les vaccins ont été utiles en leur temps, mais on sait maintenant qu'ils appauvrissent les défenses naturelles, qu'ils conduisent vers une aliénation tendant à rendre de plus en plus dépendant des laboratoires pharmaceutiques. Le moment est venu de prendre conscience que le virus n'est rien et que le terrain sur lequel il peut s'implanter est tout. Les virus, microbes et autres ont toujours existé, c'est nous, qui en nous affaiblissant nous mettons à leur portée. Augmentons notre fréquence vibratoire et notre réserve d'énergie électromagnétique et tous ces indésirables n'auront pas prise sur nous. Maintenons notre corps en parfaite harmonie, dans la bonne humeur et la pureté (hors infection, toxines.... etc).

 

Quelques pratiques usuelles chez les "biens portant" :

- pratique de la respiration profonde contrôlée

- expiration profonde pour connaître les points faibles de son corps ( les parties mal-portantes se signalent par une douleur ou une gêne)

-dès que le corps signale une faiblesse, pratique du jeun (économie de batterie), puis respiration profonde avec énergie dirigée et imposée mentalement sur le point faible

- cure d'hiver ( lorsque le corps a moins d'activité, qu'il transpire moins et que l'on boit moins donc élimination plus difficile des déchets) en ingurgitant une solution de chlorure de magnésium (très bon antivirus), et puisque pendant cette période les légumes et fruits frais deviennent plus rares, un peu de vitamine C. C'est en mangeant plus l'hiver et bien évidemment en éliminant moins que l'on se met à la portée des virus.

- l'eau salée est un désinfectant (parties nasales, muqueuses, gorge) mais aussi un décongestionnant ( gencives quand nous leurs donnons trop d'énergie par la nourriture)

- les cheveux sont, chez certains, le reflet de la santé; quand on commence à les perdre ou qu'ils deviennent trop fins, c'est souvent parce que l'on mange mal, trop gras, trop sucré, trop cuisiné....Le massage du cuir chevelu en comprimant légèrement la peau entre les doigts fait ressortir la graisse provenant du trop plein des glandes sébacées; et quand il y a excès de graisse à la base du cheveu ce dernier tombe plus aisément (imaginez la tenue d'un cheveu planté dans une motte de beurre)

- plus nous avons besoin de papier toilette et plus nous sommes malades. Le rouleau papier toilette est une invention de l'homme pour masquer sa perdition d'harmonie et le mauvais fonctionnement notamment de son tube digestif.

- Le "bien portant" boit son verre d'eau à jeun le matin au réveil en demandant à cette eau d'aller dans toutes ses parties du corps et de drainer le "mauvais". Puis il inspire lentement et profondément l'énergie vitale qu'il répartit dans tout son corps en demandant à ses cellules d'y puiser leur vitalité.

 

La "bien portance" s'apprécie et se traite sur trois niveaux qui sont le physique, le mental, et le potentiel énergétique. La médecine officielle traite généralement la maladie sur le plan physique, ce qui peut grossièrement se traduire par: à un effet correspond une potion médicinale, une intervention chirurgicale ...etc. Il est heureux que de plus en plus de praticiens évoluent en sortant de la voie tracée par la faculté en abordant par des voies dites souvent de médecines parallèles, les aspects non visibles de la maladie.

 

Nous avons oublié que nos cellules sont des univers donc des êtres vivants avec lesquels nous pouvons et nous devons communiquer. Nous avons même la faculté de leur imposer notre direction d'attention.

La volonté génère la personnalité, et cette personnalité est véhiculée par le sang. L'énergie de cette volonté est générée par la respiration profonde et contrôlée quand nous augmentons notre fréquence vibratoire. La médecine nous enseigne que les cellules, donc le cancer, se nourrissent de notre sang, et en conséquence de notre personnalité parmi d'autres éléments véhiculés.

Nous avons sans doute là, un bon moyen d'agir sur les cellules cancéreuses par notre volonté. Mais ces cancers ne se produisent-ils pas parce que, inconsciemment, nous ne savons plus gérer en maître l'organisation de notre corps-véhicule en accord avec nos lois de création ?. N'y a-t-il pas de notre part une démission de notre autorité pour nous abandonner à l'agir en nous de l'autre?. Le cancer n'est-il pas l'intrus qui prend, en places les plus affaiblies, la directive laissée vacante par notre faiblesse de nous en remettre à l'autre? Notre conscience, par notre volonté, apporte aux cellules leur énergie de fonctionnement, et trop souvent, chez l'humain, le corps mental est décalé du corps physique laissant ainsi la cellule inoccupée énergétiquement et place à l'intrus.

La vie s'entretient dans un rapport de force dont l'équilibre est maintenu par notre volonté. Et notre volonté gère notre énergie et son utilisation. Une zone envahie d'un cancer est sans doute une zone où l'énergie de la source défaillante, laisse place à toute intrusion d'énergies étrangères à notre bon fonctionnement car souvent énergivores.

Généralement, dans la vie courante que nous menons, notre conscience s'extériorise de notre corps physique, car occupée par les problèmes de la vie et particulièrement par les tracas professionnels, laissant les différentes parties de ce corps livrées à elles mêmes, sans direction unitaire et surtout sans soutien énergétique. Il est bon de rappeler que c'est la conscience qui oriente la répartition de l'énergie captée par la respiration profonde et contrôlée vers les mémoires des différentes cellules afin que ces dernières œuvrent en fonction de leur programme. Ainsi, lorsque la conscience s'extériorise (captée par des préoccupations extérieures), elle délaisse les cellules de son corps physique ouvrant la voie à toutes dérives. C'est un besoin vitale pour le physique, que l'unité soit maintenue par la conscience avec apport d'énergie. C'est pourquoi, le retour quotidien de la conscience dans le corps physique ( méditation, recueillement... pendant lesquels la conscience, en toute maîtrise, maintient l'unité des cellules en leur apportant leur nourriture: l'énergie respirée ) est nécessaire et vitale. Le mental a le devoir et l'obligation d'investir chaque cellule Cette période d'introspection doit être répétée le plus souvent possible. Dans le cas d'inexistence, la cellule perd d'abord de sa vitalité (surtout dans le domaine immunitaire), puis, n'étant plus rattachée à l'unité, commence une lente dérive d'autogestion ouverte à tous intrus. Le cancer, terme général désignant le résultat de cet abandon, peut ainsi être mieux compris et combattu par recouvrement de la maîtrise de l'unité du corps physique par la conscience en redonnant l'énergie nécessaire au bon fonctionnement du programme de chaque cellule. Il est nécessaire de rappeler ici que la nourriture n'apporte que l'énergie permettant notamment le mouvement des muscles qui sont dirigés par le programme des cellules qui a besoin lui-même de l'énergie provenant de la respiration profonde et contrôlée pour fonctionner. Rappelons que le fait de manger épuise le potentiel énergétique du programme des cellules. C'est pourquoi, lors de déclenchement de maladie, il est recommandé de jeûner dans un premier temps, d'abord parce que cette maladie amène au repos du corps qui n'a donc pas besoin d'énergie musculaire, puis et surtout, afin de rehausser son potentiel énergétique (accéléré par la respiration profonde et contrôlée).

 

Chacun étant responsable de sa vie et seul juge des actions à entreprendre envers sa vie, et tant que la médecine officielle balbutie dans le traitement de certaines maladies, il est recommandé de se prendre en main, retrouver la maîtrise de sa destinée et d'apporter son attention à toutes thérapies, même non officielles, quand elles paraissent réalistes, simples et sans danger. Le maintient de la santé, sans pour autant tomber dans l'excès, est une quête personnelle de tous les instants. Le médecin devant être considéré comme le conseillé technique du patient.

La santé, c'est aussi supprimer toute drogue qui est un frein à la maîtrise de la démarche d'évolution.

 

Quand l'être atteint une certaine fréquence vibratoire, l'énergie vitale contrôlée de l'air respiré suffit à faire fonctionner la merveilleuse mécanique humaine qui est alors hors d'atteinte des virus, microbes ou maladies. L'être est alors en harmonie avec l'énergie de la source, la force. Les dons angéliques donnant maîtrise de la vibration sont alors retrouvés.

 

L'humain, matérialisation de la pensée divine dans la densité, est soumis, comme l'ensemble du créé, à une même loi qui peut se résumer à:

être JOIE PAIX LIBERTE AMOUR HARMONIE dans le rayonnement du père (la source).

 

Nous avons à notre portée la notice d'emploi de notre belle mécanique et certains outils de maintenance et de réparation donnés par la nature (quand elle n'est pas dégradée par l'activité humaine); et si malgré cela, nous n'arrivons pas à garder un certain niveau de santé, il est indéniable que la consultation du praticien reste nécessaire ce qui démontre notre incapacité à faire volte face et à réintégrer la sphère du Naturel.

 

 

 

Mes propos sur la santé sont des informations qui, pour un patient atteint, doivent être considérées comme venant en complément d'un traitement officiel de la maladie. La philosophie délivrée par ce livre demande, au moment de sa découverte, beaucoup de volonté pour son application et en conséquence, il est logique qu'un être malade, donc diminué énergétiquement, suive d'abord les prescriptions du médecin traitant. L'idéal étant de s'initier aux principes de la médecine énergétique quand on est en pleine possession de ses moyens, et alors seulement, on a assez d'expérience pour parvenir à une certaine maîtrise. Il est expressément recommandé de garder la lucidité et l'humilité de ne pas hésiter à consulter son praticien; la maîtrise de la vibration s'acquiert paisiblement en cheminant avec humilité, patience et volonté vers une compréhension du créé.

 

Avec le temps et une pratique régulière, cette philosophie énergétique de la vie colle à l'être comme une seconde peau et sa pratique devient instinctive en ne demandant plus d' effort d'application.

 

Il n' est développé dans ce livre que la forme primaire de la médecine énergétique en schématisant les éléments, les principes et les concepts. Il est laisse à chacun le loisir de rétablir la justesse du détail. Les mots , les phrases y inscrites, sont des portails qui s'ouvrent par l'énergie de la méditation et qui permettent la compréhension du quantisme de la création. Dévoiler plus en détails cette connaissance n'aurait aucun intérêt et ne servirait pas l'évolution. Chacun, sur son chemin, doit faire l'effort d'appréhender sa connaissance et ainsi participer à la création de ce nouveau monde, de ce nouveau corps dont chacun de nous est une particule. En cela, l'adage "aide-toi et le ciel t'aidera", est bien vérifié. C'est aussi établir l'égalité et la liberté dans la participation de toutes les particules......Plus de particules rayonneront l'énergie de la source, et plus le corps aura " l'aisance" de la Vie.

 

 

ADOPTER UNE MORALITE ET UN MODE DE VIE EN

ACCORD AVEC LA NOUVELLE ERE QUI VIENT

La religion, s'il est nécessaire qu'elle perdure, doit retrouver les bases d'origine sur lesquelles elle a été fondée.

Tous les prophètes, que se soient Christ Abraham, Christ Moïse, Christ Bouddha, Christ Confucius, Christ Vishnu, Christ Jésus, Christ Mahomet ....et beaucoup d'autres, sont des canaux de la source et ont prêché et adapté, pour leur époque, la sagesse et l'amour.

Les canaux de la source ont existé de tous temps, et beaucoup ont été étouffés par les institutions en place.

Cette sagesse-amour est en constante évolution car adaptée au niveau de compréhension du moment de l'humain.

Il est déplorable que les pères des différentes confessions aient figé des philosophies momentanément adaptées à l'époque, et qu'ils s'en soient servies comme d'un instrument de pouvoir et d'aliénation des masses par la peur. Le créateur est côtoyé avec respect mais tête haute, comme à son image.

Il est temps que l'être humain retrouve son libre arbitre, sa liberté de penser, la responsabilité de lui-même en se rapprochant du dieu de son cœur afin de décider seul de sa route à suivre.

 

Chacun est responsable de sa vie et la mérite.

Les vœux prononcés par chacun de nous au début de cette formidable expérience sont révoqués. Il est conseillé à tous ces êtres merveilleux, ascètes, chamans, cloîtrés...etc de réintégrer la communauté et d'œuvrer en groupe.

 

En cette époque, afin d'aider la transition de notre mère la terre, très affaiblie par notre désinvolture irrespectueuse vis à vis d'elle, la fonction christ s'est réincarnée sur la planète en quelques dizaines de milliers d'individus chargés d'émettre leur couleur respective. Par l'application de la règle d'équilibre, ces êtres captant et générant la fréquence supérieure, la répande dans leur environnement en le modifiant.

Chacun peut contribuer à aider notre mère la terre dans son cheminement d'ascension en utilisant son pouvoir créatif de la pensée, en émettant et en vivant au quotidien la paix, la joie et l'amour inconditionnel. Tous les moments sont propices à cette pratique, il suffit de faire le vide en soi, puis de respirer lentement et pleinement en pensant que l'on inspire la force divine du créateur, d'y ajouter notre visualisation de la paix et de l'amour inconditionnel et d'expulser cet air chargé de notre attention tout en irradiant cette dernière par toutes les cellules de notre corps. Visualiser alors notre planète rayonnante comme un soleil. La couleur de ce rayonnement dépend de l'attention que l'on veut porter; le violet et le vert émeraude se conjuguent actuellement pour activer l'épuration et la guérison.

 

 

 

 

 

LE RESPECT DE LA VIE

La vie est l'œuvre du créateur, la vie est amour.

L'amour, et tous ses attributs (physiques et spirituels), est le plus merveilleux cadeau du "ciel", c'est ce que nous avons de plus beau.

Il nous faut retrouver les vraies valeurs de l'amour dans l'inconditionnalité, mais aussi la communion de chair entre êtres, impliquant le partage, la complicité, la joie, l'harmonie, la paix.

Le bonheur de l'amour est une voie vers le divin.

Nous allons devoir réapprendre la joie de vivre dans la nudité partagée afin d'annuler toutes les névroses traumatisantes que son interdiction a pu engendrer jusqu'à maintenant.

 

La vie doit être préservée, et aucun emblème, aucune conviction, aucun profit, aucun orgueil, aucune aspiration de pouvoir, aucune envie de faim ne mérite que l'on enlève la vie, même au plus petit insecte.

Le règne végétal nous assure la nourriture.

Notre société actuelle admet la barbarie de tuer les animaux qui ont été placés auprès de nous pour nous assister dans notre aventure dans la densité. Qu'a-t-on fait aux baleines, aux éléphants, aux dauphins qui étaient les uns gardiens de certaines fréquences vibratoires vitales, les autres détenteurs de moyens de perception et de communication qu'ils auraient pu nous enseigner ?...

...Que fait-on des animaux domestiques ou de basse-cour qui ont la bonté de nous offrir ce qu'ils ont, leur amour, leur lait, leurs œufs?...Nous avons là un lourd bagage négatif à résorber.

Nos frères inférieurs (terme non péjoratif), les animaux, ne sont pas aussi individualisés que l'humain, mais possèdent un corps émotionnel autant développé. Préparons nous à un choc psychologique quand notre élévation de conscience nous permettra d'appréhender toute la souffrance que nous avons fait endurer à nos frères les animaux.

Il y a déjà plusieurs siècles que notre état vibratoire nous permet et nous commande même pour garder la santé, de ne plus manger de chair humaine et animale. Nos ancêtres mangeaient la chair et buvaient le sang de leurs adversaires pour hériter de leur personnalité. A cette époque les êtres avaient des fréquences vibratoires plus compatibles qu'actuellement. De nos jours manger de la chair (de cadavre) et boire du sang, tend à rabaisser notre vibration au niveau de celle du cadavre ingurgité, et crée, par incompatibilité sanguine, des désordres dans l'organisme.

Les êtres carnivores sont appelés à disparaître lors du passage de la planète dans le nouvel espace-temps.

Il y a assez de végétaux sur la planète pour nourrir, comme il le faut, tous les habitants. Le partage de cette richesse végétale entre tous les peuples est une évidence pour la survie de notre humanité et une solution à bon nombre de problèmes mondiaux concernant la paix, l'immigration...etc

Le seul budget destiné aux armées suffirait à nourrir les habitants de la planète.

Frères humains nous sommes responsables de ce qui se passe sur cette planète.

Affirmons notre volonté de changement en modifiant d'abord notre comportement et nos habitudes.

 

N' ATTENDEZ PAS QUE L'AUTRE LE FASSE, FAITES LE MAINTENANT , VOUS !!!

FRERES HUMAINS , CHANGEZ-VOUS ET VOUS CHANGEREZ LE MONDE.

 

Dans notre cheminement vers plus de vérité, ne devons nous pas nous efforcer de nous ouvrir sur les mots, les idées, les actes qui activent notre peur, et avec assez de recul, pouvoir, dans le calme, les analyser, comprendre leur mécanisme et les intégrer en toute sérénité responsable ?

 

REPRENONS CONFIANCE EN NOUS- MEME

 

Quand la masse humaine aura changé sa mentalité, les politiques dirigistes suivront.

Notre société actuelle admet la barbarie du conflit armé. Toute guerre est voulue et menée par une poignée d'êtres pour satisfaire leur soif de profit, de pouvoir ou d'avoir la jouissance d'asservissement des peuples qui se conduisent comme des troupeaux d'autruches.

L'humain doit reprendre le contrôle et la maîtrise de sa vie, et il n'appartient qu'à lui et à lui seul de décider du chemin qu'il doit suivre.

A l'aube de cette nouvelle ère, l'humain a le devoir de redevenir responsable de sa vie; et d'accorder enfin sa confiance à ce que lui suggère l'étincelle divine, présente au niveau de son cœur, et qui est la seule à détenir Sa vérité.

Quelle que soit sa position dans la hiérarchie de notre société et quel que soit l'ordre reçu, chacun est responsable des actes qu'il commet. Et il devra en rendre compte non pas à d'autres, mais à lui-même, quand il aura réintégré la sphère où l'on ne triche pas avec soi-même.

Il n'y a pas pire juge que soi-même pour soi-même.

 

 

 

La science nucléaire redécouverte depuis peu et les expériences tentées sur l'antimatière, furent à l'origine de grands fléaux par le passé, et l'humain dans ce domaine a peu évolué et reste toujours un apprenti sorcier.

Ce passé négatif que nous traînons avec nous, doit nous rappeler de cesser toute expérimentation et utilisation de cette science. La matière nucléaire, dans certaines conditions d'utilisation, a la particularité de traverser les couches d'espace-temps. Ce qui implique d'autres civilisations dans les effets de nos expériences catastrophiques.

Jusqu'à maintenant, ces civilisations qui nous observent, se sont contentées de canaliser et compenser l'effet dévastateur de nos expériences douteuses. L'arrogance et l'ambition démesurée de certains dirigeants de notre planète en matière de nucléaire, poussent la hiérarchie inter galactique a intervenir. La règle de non ingérence dans la vie d'autrui ne s'applique plus puisque ces autres civilisations sont désormais impliquées dans les effets désastreux de notre désinvolture à l'égard de l'exploitation de la matière nucléaire.

Comment, de quelle manière vont-ils intervenir?

 

 

MORALITE DE NOTRE MANIERE DE VIVRE

           Il est enfin grand temps d'appliquer la devise française non seulement à la France mais à la planète entière:

LA LIBERTE choisie dans le respect de l'autre

L' EGALITE dans l'acceptation de l'équité et du partage des ressources de la planète

LA FRATERNITE en vivant l'amour inconditionnel envers toute la création

L'évolution et l'adoption de cette moralité rendant progressivement le droit et son cortège de lois obsolètes au profit de la règle unique d'amour.

Tous les refus actuels des populations de s'engager dans une organisation militaro-industrialo-commerciale de la planète, ne profitant qu'à une minorité et accentuant les différences, n'indiquent-ils pas qu'inconsciemment l'humanité demande une réorganisation de la politique mondiale orientée vers le partage des ressources, l'entraide, la paix, la liberté, l'égalité des êtres, vers une socialisation équitable à l'échelle de la planète ? ... les conséquences de paix et de liberté s'en trouveraient accrues.

ET C'EST DANS LA PAIX QUE L'ON RETROUVE  LE CHEMIN DE SON SOI ET DE SA DIVINITE

 

 

 

UN NOUVEAU MONDE POSSIBLE

Si nous prenions du recul pour nous regarder vivre, que pourrions nous voir ?......un monde formé d'humains évoluant souvent en troupeau (les uns suivant les autres) qui , un peu à la manière de l'autruche, masquent leurs perceptions quand ils pressentent que l'effort nécessaire à fournir, pourrait entamer leur confort illusoire du moment. En voulant sauvegarder les intérêts personnels, chacun perd la notion de l'intérêt général et de la voie utile à suivre.

Nos peurs amènent à posséder, et plus nous avons peur et plus nous possédons; cela se faisant souvent au détriment de l'autre.

Nous avons peur du manque, d'abord du manque des éléments de base vitaux, et très vite, par excès, nous engrangeons et nous voulons posséder dans d'éventuelles prévisions de nécessité.

Notre survie passe par le partage et l'égalité dans la répartition des ressources de la planète. Notre prochaine forme de société sera communautaire ou ne sera pas. Elle ne pourra commencer à exister qu'après un début de changement de mentalité humaine.

Il n'est jamais trop tard de reprendre conscience de sa vraie nature divine, de retrouver la maîtrise de sa vie et d'en assumer la responsabilité.

Ce changement demande principalement l'effort de prise de conscience de la nécessité de la répartition de l'excédant des nantis entre les démunis.

Apparemment l'effort d'aujourd'hui en ce sens est encore insuffisant et le restera tant qu'un seul être humain continuera à dépérir de faim, de froid, de chaud... sur cette planète.

En l'état actuel, c'est la nature qui, en activant ses éléments, va aplanir les inégalités et placer tous les humains devant les mêmes problèmes de survie. L'entraide alors nécessaire devrait permettre la prise de conscience par tous d'un inéluctable changement vers un mode de société communautaire.

 

La terre en route vers son ascension (passage dans une autre dimension par élévation de son taux vibratoire) s'épure de toutes les scories physiques et mentales (négativités) crées et déposées par les êtres qui la peuplent. Elle utilise pour cela, ses éléments terre, eau, feu et air. Le principe est que l'on se gratte là où ça démange, et la terre est démangée là où est déposée la négativité.

Quels sont les lieux de concentration de cette négativité ?

La sérénité, la paix, la bonne humeur, le rayonnement d'amour sont les sésames qui permettent de braver avec succès les intempéries.

Malgré l'ampleur des désastres terrestres causés, ce sera le merveilleux cadeau que la nature nous fera pour éviter notre disparition en permettant un nouveau départ sur de nouvelles bases de mentalité.

A ce moment là, nous devrons être vigilants de ne pas repartir dans les mêmes errements. Nous sommes à la fin d'un monde et au commencement d'un autre, et cet autre doit être différent du précédent afin d'évoluer; et la nature va nous aider en cela.

 

L'impact de cette formidable mutation de notre terre s'étend dans tout l'univers qui se prépare à cette évolution.

Cette ascension sera vécue différemment par les êtres peuplant cette terre; certains êtres minéraux, végétaux et animaux auront terminé leur "mission" et repartiront vers un autre espace-temps.

Ainsi certains végétaux disparaitront pour laisser place à de nouvelles espèces adaptées à la nouvelle fréquence vibratoire.

Le règne des carnivores se termine.

Quant à l'humain, il a le choix entre s'adapter à cette évolution et vivre ce formidable évènement et en tirer d'énormes avantages, ou bien décider de poursuivre ailleurs son évolution à un rythme plus lent. Le choix de chacun est respecté.

Pour les "retardataires" à l'ascension, une parenthèse temporelle d'une certaine durée leur est réservée afin de progresser à leur rythme. L'un sans l'autre nous ne sommes rien.

Et si quelques âmes ne veulent vraiment pas rejoindre le groupe que nous formons dans son avancement, elles retourneront à la masse collective de l'âme d'origine, leur individualité leur sera retirée.

Nous sommes l'autre et l'autre est nous, ce que l'on fait à son prochain revient à le faire à soi-même.

Le temps de la dissension nécessaire à notre expérience est terminé. Le jeu alternatif au fil des incarnations consistant à endosser tantôt le rôle positif, tantôt le rôle négatif doit être effacé de notre mémoire résiduelle et nous devons éprouver de la reconnaissance envers tous ceux qui nous ont permis, par leurs répliques, de nous confronter à nous-même.

Les faits de notre passé restent ce qu'ils sont, mais la perception que nous en avons peut être positivée par une meilleure compréhension de leur raison d'avoir été.

 

Cette perception de notre maintenant peut paraître pour certains, une vision pour le moins folle et utopique... mais ne vit-on pas aujourd'hui l'utopie d'hier ?

....Aux autres qui pensent que peut être, il se peut, on pourrait ... il leur est conseillé de prendre le temps d'un voyage en eux-mêmes, et d'interroger avec calme, sérénité et patience la parcelle divine qui est nichée au creux de leur cœur. Et il est certain qu'ils obtiendront leur vérité !

 

VOUS CHANGEREZ LE MONDE EN COMMENCANT  PAR VOUS CHANGER VOUS MEME

Par la maîtrise de la vibration, devenez citoyen de l'univers en intégrant l'univers multidimensionnel.

 

 

UN NOUVEL ENVIRONNEMENT ECOLOGIQUE

 

NOTRE PLANETE EST EN GRAND DANGER et nous aussi puisque nous en sommes tributaires. Notre planète souffre de notre pollution mentale et matérielle. Elle survivra par son adaptation, mais non pas notre humanité si nous continuons ainsi.

Et rien ne bouge ou presque devant cette imminente catastrophe, car ce ne sont pas les mesurettes prises pendant les rassemblements à but écologique de certains dirigeants de la planète qui vont changer , comme il le faudrait, l'asphyxie et la destruction dans lesquelles nous nous enfonçons de plus en plus chaque jour. Les dirigeants des pays développés poussent même le cynisme jusqu'à demander aux pays pauvres et en voie de développement, après bien souvent les avoir pillé, d'adopter des mesures restrictives écologiques et environnementales à leur émancipation, alors qu'il n'y a aucun partage équitable des richesses de la planète.

N' y-a-t-il pas , de la part de ces dirigeants, d'abord le souci d'organiser la mondialisation industrialo-commerciale de la planète au détriment de la vraie valeur vitale: notre environnement ?

Il faut nous rendre à l'évidence que d'avoir , depuis une cinquantaine d'années, repoussé au lendemain les décisions écologiques à prendre, rend chaque jour qui passe, la tâche de redressement plus ardue plus difficile et douloureuse.

Face à la gravité de notre situation, nous devons maintenant parler de survie, et cette survie passe par un changement radical de notre mentalité et de notre mode de vie.

Que faire personnellement ? .... chacun doit trouver sa réponse, dans son silence auprès de son Soi . Quelques généralités peuvent cependant être émises,

La concurrence poussant à la surconsommation ne peut-elle être abolie ?

Plus on consomme et plus on pollue, et plus on pollue plus on aggrave notre futur proche en compromettant notre survie.

Ne peut-on auto-réguler la consommation afin de réduire le gaspillage des richesses de la planète ?

L'humain ne peut-il s'arrêter de se créer tant de besoins artificiels , ne peut-il de lui-même adopter une discipline écologique comme par exemple:

          - trier ses déchets, le végétal est composté; ce qui peut brûler est conservé pour le chauffage d' hiver

          -récupérer l'eau vivante venant de la pluie ( le pouvoir réactivé de certaines eaux réserve de grandes surprises dans un avenir proche)

        -un seul savon n'est-il pas suffisant pour enlever la graisse de la peau ?... a-t-on besoin d'une multitude de produits de nettoyage ?

           -récupération des eaux usées devenues moins usées après prise de conscience écologique pour l'arrosage du jardin

            -utilisation maximale des énergies douces

            -retrouver les joies de la pratique de la marche ou de la bicyclette

            -maîtriser notre frénésie à consommer.

 

 

         -faire la différence entre le futile et l'utile.

 

.... et il y aurait beaucoup d'autres mesures semblables à adopter dans notre vie de tous les jours. N' attendons pas qu'on nous l'impose car ce jour là, il sera trop tard !!!

A chacun de trouver ses solutions en son âme et conscience ....et bien faire la différence qu'en notre maintenant nous avons, pour assurer notre survie, à résorber la pollution que nous avons créée

Les hommes politiques sont défaillants à imposer une autre direction de forme sociale car trop impliqués et imbriqués dans le système actuel.

Nous ne pouvons compter que sur nous-même, à notre niveau individuel, pour organiser notre survie. Nous sommes les artisans de nos malheurs comme de notre bonheur. Et notre survie ne demande-t-elle pas une transformation complète de notre société en abolissant le profit, la concurrence, et en adoptant une politique du partage des meilleurs produits qui seraient les seuls à être manufacturés?....nous avons à notre disposition des armes redoutables, le boycott et la résistance passive...... sachons les utiliser !

 

Les humains ont constamment cherché à se regrouper pour leur survie; la règle appliquée permettant à chacun de trouver une place dans la communauté. Ils ont d'abord formé des familles, des villages, des régions, des pays puis des pays unis.

La prochaine démarche est de réunir tous les pays sous une gestion mondiale unique, chargée d'appliquer la même règle des droits de l'homme, de répartir équitablement les ressources, d'abolir les frontières, d'assurer la liberté de chacun et la paix.

Ce groupement aurait la tâche d'assurer à chaque humain le vital de base, c'est à dire le toit, le vêtement, la nourriture, le soin et l'instruction. Pour un supplément de moyens de vie et de plaisir, chaque humain pourrait se mettre au service de la communauté dans le domaine de sa compétence et de son choix pendant quelques heures par jour et quelques jours par semaine. Le travail qui prendrait la forme d'un service serait assuré selon les compétences, dans un meilleur accomplissement et une harmonie élevée. Les services ainsi rendus seraient à "salaire" unique quelle que soit la fonction remplie. Le bonheur d'accomplir une tâche au profit de la communauté devrait d'abord être la première récompense... mesure-t-on le changement de mentalité à opérer en peu de temps car notre bonne mère la terre devrait ascensionner dans peu d'années.

Rêvons et imaginons le cadre dirigeant hautement positionné dans la hiérarchie recevant les mêmes gages que le manœuvre..... et pourtant tous les deux sont complémentaires et autant utiles à la communauté donc mêmes félicitations et honneurs.

N'est-ce pas ce que l'on pourrait entendre par vraie égalité ?

L'expérience de nos sociétés actuelles montre que plus il y a de lois et plus on s'éloigne de la compréhension et de la décision du cœur . Lorsque l'humanité aura retrouvé la voie de l'amour inconditionnel, la règle imposée ne sera plus utile.

 

Le plus grand combat que l'humain ait à livrer est celui qu'il engage contre lui-même, contre son égo. L'égo jusqu'ici nécessaire à l'étude dans la dualité de la matière doit être dorénavant remercié et maîtrisé.

L'individualité est à privilégier par rapport à la personnalité.

Nous sommes co-créateurs de ce que nous vivons actuellement. Recréons notre monde tel que nous le voulons, par notre attention d'amour et de paix en vue de vivre notre paradis sur notre belle planète dans un avenir proche.

VISUALISONS CE QUE NOUS VOULONS .

NOTRE AVENIR NOUS APPARTIENT SI NOUS SAVONS LE VISUALISER

Jusqu'à maintenant, nous étions comme moutons-autruches parqués dans une bergerie, nos bergers résidant plus confortablement à l'extérieur en laissant la meute de chiens encadrer et ramener dans la bergerie les quelques égarés non "bergeriquement" corrects.

L'espoir du changement se confirme quand de plus en plus de moutons-autruches redressent la tête en osant regarder en face les vrais problèmes de notre société et bravent le socialo-politiquement correct en commençant à sortir de la bergerie pour se rendre compte qu'il y a de nombreuses possibilités de systèmes de société et que celui de la bergerie actuelle peut être modifié en instaurant la liberté, l'égalité et la paix en ayant seulement la volonté du changement. Les êtres sont inégaux spirituellement et intellectuellement mais égaux dans le partage et la jouissance des biens de cette planète. Les termes " partage équitable" devraient devenir le leitmotiv de nos actions de transformation.

Sur le plan éthérique, les consciences "sensibles" savent déjà que notre société du profit n'existe plus et qu'elle ne perdure dans la densité que par la volonté de ceux qui veulent conserver leurs privilèges. Ma confiance dans la réussite du changement de notre système de société est basée sur le nombre croissant d'êtres humains qui ont le courage de se regarder, de se comprendre tels qu'ils sont et de modifier leur mentalité en commençant à exister par eux-mêmes.

Je réclame et j'œuvre, à mon niveau, pour assurer mon "je suis" dans une intégration réussie dans le nouveau paradigme que nous créons, et pour que chacun des êtres humains de la terre profite du meilleur de la création.

Nous pouvons ne produire que le meilleur industriel, conçu par une assemblée mondiale de sages et abolir la concurrence qui épuise les ressources de notre planète. Rétablissons ainsi le partage équitable à toute la création, le même confort pour chacun annulant la disparité des revenus, l'envie de ce qu'a l'autre, le profit, la peur et retrouver la paix dans la liberté. ... utopique me direz-vous ?! ... la volonté suffit à son établissement.

 

L'être humain n'est pas venu sur cette planète pour souffrir, être malade ou bien expier quelque péché que ce soit en devenant l'esclave d'un autre être humain. La perdition progressive du contact avec la source nous a privé graduellement de nos repères et du mode d'emploi de notre fonctionnement. Certains humains ont alors profité de la faiblesse d'un grand nombre pour faire admettre l'inégalité, le manque de liberté. Le maintient de la peur , notamment par les guerres et les famines dans la mentalité humaine, ne permettait pas à l'humain de trouver la paix nécessaire à la pratique de la méditation introspective ouvrant le chemin vers son Soi, donc de la source.

Nous sommes dans les temps du changement et notre volonté, dans son application quantique, est l'énergie de son aboutissement. Au niveau cosmique, le changement est déjà réalisé. Saurons nous trouver le chemin et l'action juste dans cette nouvelle compréhension quantique à la densification de cette nouvelle réalité ?

L'humain doit retrouver son êtreté d'Humain pour pouvoir vivre dans ce nouveau monde qui remplace, à son rythme, mais inexorablement l'ancien.

Il appartient à chacun de forger ce nouveau monde dans la densité, et pour ce faire, nous avons une meilleure compréhension de notre outils de création : nous-même. Ce nouveau monde n'aura sa valeur qu'à la hauteur de notre engagement et de notre volonté.

A ceux qui se sentent prêts à vivre cette expérience unique, une croisière particulière, courte mais intense est annoncée. Chacun sera son capitaine et son équipage à la fois, et ne devra compter que sur ses choix de matière et d'esprit faits lors de la préparation, et sur ses propres dons à se maintenir dans son Humanité créée à la ressemblance de la divinité.

Le travail sur soi-même doit amener chacun à tendre à intégrer une philosophie de vie qui pourrait se résumer à :

- vivre le moment présent incluant le maintenant (passé, présent et futur)

- rayonner la joie intérieure que génère le contact avec la source

- observer la vie dans le non-jugement

 

extérioriser par la voie douce et l'humeur égale la paix intérieure ....

 

    et chacun de pouvoir ajouter toute vertu menant à l'intégration et à l'utilisation de l'énergie christique. Le maître Jésus était investi du pouvoir d'utilisation de cette énergie, d'où son nom composé qui lui a été donné par la suite, Jésus le Christ ou Jésus-Christ.

Cette énergie nous vient de la source, et Jésus, tout comme un de ses illustres prédécesseurs, l'utilisait selon la conscience de la Voie, le Tao : l'action dans le non-agir; acte d'amour inconditionnel s'inscrivant dans ce qui Est (l'universel) . Voie mystique royale.

 

Le temps de l'appareillage est proche, et l' égrégore de la pensée christique est activé .

L'amour inconditionnel vécu dans le giron de la source est notre lien à tous.

 

 

QUI SUIS-JE ?

Pendant longtemps j'ai pensé que mon cheminement n'intéressait que moi. Puis certaines questions du genre :" mais qui es-tu pour dire de telles choses ? " m'ont été posées. Il est vrai que dans cette société il est d'usage d'abord de juger les titres de l'intéressé avant de décider d'accorder de l'attention à son ouvrage, signe parmi d'autres, sans doute, du rôle de l'apparence dans notre vie courante.

Je suis une âme qui a, à peu près votre âge avec cependant un parcours différent. Je vais tenter d'expliquer cela sans trop choquer les personnalités traditionalistes et conservatrices.

Dans le passé, je suis venu sur cette planète avec vous pour participer à votre implantation. A cette époque l'atmosphère était moins dense, les êtres étaient plus grands, communiquaient beaucoup plus par le mental qu'avec des mots, étaient encore en communion avec la source, vivaient plus longtemps que maintenant et leur rythme de vie était plus lent. Vous, qui êtes restés, avez eu le courage de tenter l'aventure dans la densité grandissante à chacune de vos réincarnations tandis que vous perdiez progressivement le contact avec la source.

En accord avec votre programme, je suis resté avec d'autres, dans des sphères plus éthérées gardant le contact avec la source afin de former votre équipe "de secours" de fin d'expérience.

Nous sommes à la fin de cette aventure et , avec beaucoup d'autres, je joue mon rôle d'indicateur de chemin que vous aviez vous-mêmes prévu. Les héros, c'est vous qui avez osé vivre l'état d'âme passionnel.

Mon corps-véhicule est né le jour où sonnaient les cloches pour fêter la fin de la guerre 14-45. J'en ai pris possession quelques temps après et mon challenge a commencé. Venant d'un monde éthéré, je devais,en une incarnation, m'adapter à cette société dense et sa moralité. J'avais comme outils à ma disposition ma couleur d'aura, particulière pour l'époque, et un programme de mémoire m'attirant vers des synchronicités devant susciter ma curiosité et ma volonté d'intégration.

J'ai voulu un programme de mémoire me mettant franchement dans le chaudron (j'ai dû lire "Astérix" avant l'heure!), en limitant mon ascension sociale pour ne pas être pris par le système, en choisissant l'engagement dans le service hydrographique et océanographique de la marine nationale où j'ai appris, bien souvent à mes dépends, à me défaire de ma mentalité d'"éthéré" et m'intégrer à la promiscuité et à la vie particulière à bord d'un navire. C'était du "quitte ou double" et très souvent, jusqu'à il y a encore peu de temps je me suis demandé ce que j'étais venu faire dans cette galère. Mais moi aussi j'ai de bons "anges gardiens" que j'ai pu entendre et suivre d'autant plus facilement leurs conseils, que ma séparation d'avec la source était récente, donc encore très présente dans mon inconscient proche. Je remercie tous ces êtres qui ont été à mon contact et qui m'ont renvoyé à leur manière l'expérience que je devais éprouver.

Dans le même temps, ma couleur d'aura m'en facilitant l'accès, j'aspirais à la redécouverte de mes attributs perdus lors de ma descente dans mon corps physique en entamant des études dans certaines écoles d'enseignement mystique. Ces enseignements m'ont d'ailleurs toujours paru naturels et faisant partie de moi. J'ai vécu des "crises " mystiques au cours desquelles parfois la redescente dans la densité était pénible. A chaque fois , le contact retrouvé avec la source me donnait le courage de continuer.

Seulement depuis très peu de temps, je me sens "bien dans ma peau", intégré à cette société envers laquelle j'ai un regard neuf et critique (plus direct peut être que celui qui a vécu son évolution de l'intérieur). J'ai dû apprendre en étant "touche à tout"; l'ordinateur actuel permet les simulations lorsque l'expérience est hors des moyens financiers. Je goutte pleinement les beautés qu'offre cette planète et que l'on ne retrouve que rarement ailleurs. Etres de la terre, l'habitude vous a fait perdre la notion de qualité de vie sur votre, non, notre belle planète. La beauté est de ce monde quand on sait la percevoir dans la nature , les œuvres d'art, peinture, musique , sculpture ...etc, et ce malgré la négativité résurgente du moment.

Je pense vivre maintenant normalement, comme tout le monde, en m'habituant aux douceurs de ce monde et même souvent en en abusant. Au début je tombais malade comme tout le monde et me soignais un peu comme tout le monde. Mais maintenant j'écoute mes cellules qui m'avertissent de l'excès qui va provoquer le mal et j'en tiens compte en appliquant la philosophie décrite dans ce livre.

Voici, succinctement, la perception que j'ai de mon cheminement pour ceux que cela peut intéresser.

 

 

textexte tiré du site internet: www.notre-maintenant.fr créé en 2006.

   j'ai tenté de taire au maximum l'influence de notre société lorsque j'ai transcrit ces perceptions. Ce texte n'est donc pas parfait mais peu servir de base à réflexions dans lesquelles chacun reste souverain de son être, donc de sa pensée.

L'application de la philosophie de ce texte devrait permettre de vivre les vingt prochaines années dans une meilleure compréhension de la situation et une certaine paix intérieure. Alors seulement commencera notre challenge et notre évolution sera si rapide que ce texte deviendra assez rapidement obsolète.....mais alors d'autres instructeurs se seront montrés à ceux qui auront su ouvrir leur cœur .

Joël Poret

citoyen de l'univers                             décembre 2010

 

 

 note sur l'ascension

    L'ascension est certainement une prise de conscience du plan vibratoire supérieur, et de laquelle découle toute une succession de changements évolutifs de l'être sur différents plans tels spirituel, mental, physique ...

    Le spirituel intègre progressivement l'ensemble du créé dans l'établissement de l'UN

    Le mental, orienté par le spirituel, gère et maîtrise sa pensée génératrice d'actes dans la matière

    Le physique est le résultat de l' "être" spirituel et mental.

  Ceci parait être la théorie, qu'en est-il dans la pratique?

   En pratique, l'adaptation, dans la vie courante, à cette nouvelle spiritualité mentale, se heurte à nos mémoires de conditionnement qui résistent à tous changements. 

 

 

  ACTUALITES

 J'étais bien au chaud dans mon cocon, vivant la culture de ma paix et de ma joie intérieures, et de légers  frappements sur ma coquille sont venus interpeller ma torpeur doucereuse. Emmanant d'une profonde immensité, une voie me disait :" ressort ton clavier et frappe les touches qui vont imprimer ta compréhension du temps présent. ".

  Je pensais avoir dit ce qui devait suffire à un vécu plus serein de ce qui est engagé actuellement sur notre planète, mais j'avais oublié l'action du principe d'évolution qui modifie à chaque instant les directives de la feuille de route de notre humaniyé.

 Novembre 2017.

  Le constat est que notre mentalité, donc notre société, a grandement évolué depuis une dizaine d'années; ce qui tend à montrer que nous sommes dans une transformation accélérée de notre façon d'être. Cette transformation, trop rapide pour certains, ne permet pas toujours une bonne compréhension de ce vécu. Cette voix intérieure, émanée des autres nous-mêmes, entendue par beaucoup d'entre nous, incite à révéler afin d'apaiser par une meilleure appréhension du moment formidable que nous vivons.

 Que devons nous comprendre de ce que nous vivons actuellement?... le sujet est simple et compliqué à la fois... alors choisisons la simplicité.

  Notre chère mère, la planète Terre, appellée Gaïa par certains, opère une mutation vers une fréquence plus élevée de sa vibration ( rappelons içi que toute la création est un état vibratoire differencié par les variations de fréquence de cette vibration); tout le créé est donc vivant, donc doté d'une individualité originelle et d'une personnalité plus ou moins particularisée. L'humain, dans cette création, a sans doute reçu le plus de dons à la ressemblance du créateur, mais ne reste, cependant, qu'un maillon pensant du tout créé parmi tous les autres maillons pensant de la création. 

 Notre chère planète, comme toute cellule vivante, est constituée , à la manière d'une dynamo, d'un rotor et d'un stator, . Le noyau central tournant à l'inverse de l'enveloppe extérieure, a augmenté sa vitesse de rotation, développant ainsi une fréquence supérieure ( résonnance dee Shumann augmente ), amenant  plus d'énergie et donc plus de chaleur et de volume. Ce réchauffement, amplifié par l'action humaine, est donc inévitable et salutaire pour le nettoyage planétaire avant ascencion.

  La nouvelle fréquence de notre planète amène une façon de vivre differente, et comme toute bonne ménagère, cette dernière fait le ménage en balayant l'ancien avant d'installer le nouveau. Ainsi, elle se libère de toutes les mémoires et pollutions créées et incrustées dans sa peau par les pensées et les actions du vécu sur cette planète par tous les êtres qu'elle a supportés. Cela se traduit matériellement en assainissant par les éléments propres à la planète, c'est à dire par l'eau (tsunami) , le feu, l'air ( cyclone ) et la terre (secousses     sIsmiques). 

 Depuis une dizaine d'années, nous vivons ainsi une série de petits coups de balai qui préparent au grand nettoyage inévitable.

 Ce grand nettoyage, appellé en d'autres temps "apocalypse", était prévu en rapport avec la mentalité du moment, comme brutal et très destructeur. Heureusement pour nous, humains, nous avons su faire évoluer , jusqu'à maintenant, notre mentalité, donc notre fréquence de groupe, vers un adoucissement de ce passage en fréquence supérieure.

 Ce grand balayage aurait déjà dû se produire, mais notre bonne mère la terre recule cette action afin de permettre au plus grand nombre de se préparer à l'inévitable.  Inévitable, car quand on élève sa fréquence vibratoire, la densité diminue, l'état est beaucoup plus fluide et prend de l'expansion. Ainsi , notre chère planète, en expansion vibratoire, prend du volume en s'ovalisant . Le réajustement des plaques tectoniques devient inévitable, accompagné sans doute d'une grande modification de la géographie  de la planète dans ses differentes dimensions.  Le moment et la durée de ce réajustement ne sont connus que de la planète elle-même. 


 Nous avons, pendant ce réajustement, à nous concentrer sur notre coeur ( notre soi ), dans une mentalité de paix et de joie malgré l'ampleur de cette grande modification de la planète. Rappellons que, en d'autres temps, nous avons déjà vécu des situations similaires, et que nous avons tous été volontaires pour vivre ce formidable évènement, même si beaucoup ne s'en souviennet plus.


 Dans le même temps, la planète se défait des mémoires enfouies provenant de nos différentes civilisations; et nous savons maintenant, en application de la physique quantique, que toute modification énergétique doit s'opérée d'abord par sa reconnaissance, puis sa compréhension, et enfin sa réintégreation par son acceptation en la complétant de son contraire afin de revenir à la voie du milieu, c'est à dire le Zéro omnipotent du créateur.

 C'est ainsi que actuellement, ressortent beaucoup d'énergies restées cachées pendant longtemps et qui s'expriment de la façon perturbante dans les differents conflits que nous connaissons. Nous sommes en période de révélations de tout ce que les dirigeants de cette planète ont caché à la masse humaine.  Souhaitons que l'humain réagisse avec sagesse et pardon à ces révélations (rappellons nous que les révoltes sanguinaires de notre société par le passé, n'ont pas modifié grand chose dans notre évolution vers plus de liberté et d'égalité ).


 Notre compréhension grandissante de la physique quantique  ( physique de la création des mondes basée sur l'état vibratoire du créé ), nous permet au travers de notre vécu , et des expériences scientifiques, de dégager certaines de ces règles universelles.

 Nous savons maintenant reconnaitre la règle immuable  d'équilibre ramenant à la voie du milieux. Toute cause ayant un ou plusieurs effets, toute action entraine une réaction au rétablissement de cet équilibre. Ceci est vrai pour toute difference de potentiel, notamment pour les courants marins, pour les conditions atmosphériques, mais également pour les distortions sociales, entendre par là, les disparités, les privilèges, l'inégalité.

 Ainsi il est compréhensible que la paix, donc la joie du coeur, n'existe que lorsque chacun dispose des mêmes avantages, de la même jouissance des bienfaits de cette planète.

 La loi universelle d'équilibre pousse au conflit de rééquilibrage lorsqu'il y a inégalité, et ceci dans tous les domaines , politique, financier, religieux, social.


 Nous comprenons qu'agir sur les effets, comme actuellement, en négligeant de modifier les causes, ne fait qu'apporter de l'énergie à l'action engagée en amplifiant son degrés antagoniste. Des irréductibles de l'emploi de la force du conflit, qui envoie souvent les autres se faire battre à leur place, ne comprendront pas cette nouvelle mentalité du partage équitable, s'enliseront progressivement dans l'inadaptation et atteindront l'inacceptable  en devant quitter ce nouveau  monde qui prend place sur notre planète.


 Restons centrés sur l'intuition de notre coeur en favorisant l'expression d'amour, c'est à dire être au service de la vie. Si nous avons cette patiente volonté, nous saurons trouver le chemin de notre paradis situé juste dérrière ce voile qui termine de se résorber.

  

 AVRIL 2018

 

   Engageons nous un peu plus dans la connaissance du créé et tentons avec nos mots et notre conscience de quatrième dimension de décrire notre compréhension actuelle de la réalité du moment que nous vivons.

   Toute la création, qu'elle soit minérale, végétale, animale, humaine et autres est une individualisation de l'Incréé, état d'être de l'Accompli se suffisant à lui-même qui, néammoins subissant le principe d'évolution, envoie certaines de ses particules se manifester pour éprouver d'autres formes d'amour.

  Ainsi l'Incréé, volonté maintenue dans un système particulaire d'éléments non liés vibrant à très haute fréquence que l'on ne peut imaginer, est énergie d'amour ( l'amour étant le principe de vie de la création).

Il individualise ( libère de son lien unitaire) certaines de ses particules que l'on nomme anges, archanges..

Ces êtres lumineux, dans leur progression constante de plus de recherche de connaissance de l'amour, abaissent graduellement leur taux vibratoire afin d'explorer encore plus l'infini. Ainsi abaissé à un certain seuil vibratoire, il devient necessaire d'établir une barrière protectrice, un vortex de protection assurant le controle du passage des fréquences afin de non perturber par une fréquence non appropriée les differents espace-temps ( les hautes fréquences sont inabordables à notre niveau, souvenons nous du principe d'Icare).

  Ce vortex, passage de l'incréé ( zone de très haute fréquence) au créé ( zone de plus basse fréquence), est appellé communement la Source ( située pour nous dans le soleil des soleils).

  Lors du passage par ce seuil, les particules lumineuses individualisées de l'incréé prennent une âme en abaissant encore plus leur taux vibratoire afin de s'enfoncer encore plus dans l'exploration de ce qui est.

  Ces individus devenus âmes, tous volontaires pour cette expérience, sont alors des individus personnalisés et dotés de l'égo, ce dernier bien utilisé, permet une meilleure expérimentation de la densité.

 

    Le support de l'existence du créé est une trame-réseau constituée de particules fixes non liées dont l'espace entre elles est défini par le taux vibratoire de l'espace considéré. Plus le taux vibratoire est bas, plus les particules sont ressérées et donc plus denses; ce qui augmente la densité (sic), alourdit le créé, augmente le temps de passage de l'énergie d'une particule à l'autre, freine la propagation des émissions de pensée etc...

    Ainsi, l'énergie émise, soumise au principe d'équilibre, met d'autan plus de temps à passer d'une particule à l'autre que les particules sont rapprochées. Dans notre espace temps densifié nous atteignons les limites de la propagation à la vitesse de la lumière. Dans les espaces temps de plus haute vibration donc moins dense avec espace entre particules plus grand, l'énergie devant parcourir moins de particules, donc milieu plus fluide, peut atteindre des vitesses de propagation de la lumière à la puissance n selon la fréquence vibratoire de son espace temps.

    La création provient de la volonté verbe dont nous avons hérité son exercice, agissant sur la trame-réseau de particules et qui crée un lien d'unité du façonnage de cette volonté. Notre être matériel n'est que le résultat de la densification de cette énergie de la volonté. Le mouvement n'étant qu'un passage de l'énergie du lien d'unité de particules à particules qui elles, restent fixes. Nous comprenons ainsi que plus on élève sa propre fréquence vibratoire, plus l'espace entre les particules occupé par notre énergie de lien d'unité d'entité est distant et plus il nous est possible , dans notre fluidité,  de faire passer notre énergie lien au travers de certaines créations denses.  Nous pouvons également comprendre la fluidité de notre volonté et des transportations instantannées de nos corps plus volatils.

 

    Nous humains de cette dimension et originellement entité lumineuse, avons volontairement subis cette descente que certains appellent "aux enfers" afin d'augmenter LA CONNAISSANCE.

     Au départ, il n'était pas prévu le vécu de souffrance que nous subissons actuellement. Notre descente dans le spectre vibratoire nous faisait perdre progressivement la connaissance de notre origine, et en vivant son libre arbitre, l'humain a sombré dans une lente dérive, dans la non luminosité. La réaction de certains à vouloir retrouver et vivre cette luminosité a créé la dualité sous forme de combat de la lumière contre l'ombre. Et ce combat sur notre planète n'est que le pâle reflet de ce qui se joue dans l'espace (dans notre "petite" dimension nous ne créons rien, nous ne faisons que percevoir quelques bribes des vérités d'ailleurs).

    L'humanité actuelle a créé et subi quelques cataclysmes planétaires dont nous ne gardons qu'un vague souvenir du dernier, vécu dans l'effondrement de l'Atlantide suite à l'utilisation des armes de destruction nucléaire et d'anti-matière. Ceci explique peut être pourquoi le peuple n'a pas été consulté pour l'utilisation du nucléaire ( est-ce un délit de démocratie ?.) Tout ce que l'on croit inventer de nos jours n'est que réminiscence de souvenirs de notre passé.

 

     L'énergie du tout, dans sa volonté d'amour, donc de vie, a décrété que notre humanité n'avait plus à subir les dérives comportementales de pouvoir et de profit du petit nombre de dirigeants de cette planète. Elle a décidé que notre belle planète avait assez souffert et que le temps était venu d'y instaurer un paradigme de vie permettant de transmettre à toute la création, dans la paix et la joie, la connaissance réapprise pendant cette expérience.

   Un certain nombre d'entitées de vibration supérieures se sont incarnées sur cette planète afin d'aider à son ascension. Etant soumis à la densité comme les autres humains, ces êtres subissent les mêmes freins vibratoires que l'humanité; et c'est pourquoi les anges, archanges restés dans l'incréé, n'ayant pas d'âme, et ne pouvant donc pas intervenir directement dans la densité de cette planète, utilisent ces entitées lumineuses incarnées comme canaux de passage et de transformation d'abaissement de leur énergie afin d'agir sur cette planète.

    L'ascension est devenue irreverssible...

   La suite comme on dit est au prochain numéro si l'on peut digéré l'actuel...la vie est un large sourire  et mérite d'être vécue dans la paix, la joie et l'harmonie, ce qui n'est qu'une question de volonté..!! 

   ( je n'ai pas encore atteint le niveau de conscience me permettant d'apprehender la connaissance sur le principe de fonctionnement de la volonté qui reste donc pour moi le don divin qui s'inscrit dans la Foi qui n'a pas besoin d'être expliquée, mais seulement pratiquée. )

       Paroles du maître Jeshua ainsi transcrites: ta foi ( volonté) peut soulever les montagnes.

               JE SUIS       ( ma divinité)

                    DONC JE PEUX     ( a la puissance)

                            SI JE VEUX            (de ma volonté)

 

 MAI  2018  

  Les circonstances notamment climatiques et telluriques que nous vivons actuellement poussent à continuer d'expliquer , avec la compréhension et les mots grossiers de notre conditionnement, donc imparfaitement, ce qui se déroule actuellement sur notre planète.

   Nous savons que notre taux vibratoire, généré par les eruptions solaires de plus en plus fréquentes et intenses, augmentent d'une façon exponentielle. Cela se traduit par une ionisation très positive de notre ionosphère qui schématiquement représente notre couche protectrice éléctromagnétique de ce bombardement solaire. Entre la ionosphère ( très positive) et la surface de notre planète ( négative ) se crée un condensateur qui, quand sa charge, donc la différence de potentiel entre les deux lames ainsi formées est trop intense, se produit, en éxecution de la règle d'équilibre, une décharge de la ionosphère (+) vers la surface de la planète (-) sous la forme d'éclairs et de tonnerre (ce qui augmente d'autant le taux vibratoire de la surface). Ainsi, plus le soleil a d'eruptions énergétiques et plus le condensateur dans lequel nous vivons, subit les réajustements sous les différentes formes d'intempéries que nous vivons, telluriques, climatiques et n'oublions pas également l'action sur le vivant ,donc l'humain et en conséquence , le social.

 

   A ce niveau de constat, nous comprenons que si la surface de notre planète était ionisée plus positivement, nous ne subirions les réajustements de notre planète qu'avec plus de douceur. Et c'est là que l'humain, utilisant son don divin de la volonté, donc son don créateur, pourrait en ne générant que des actions et des pensées positives, réduire la différence de potentiel de notre condensateur surfaciel et donc diminuer énormément l'effet dévastateur du rétablissement d'équilibre opéré.

 

   A cet état de fait, vient s'ajouter l'action actuelle de la dérive des pôles magnétiques. Ordinairement, ces pôles magnétiques stabilisés, créent et maintiennent autour de la planète un champ électromagnétique protégeant la vie en surface ( protection progressive s'accentuant de la ionosphère jusqu'à la surface).

   La dérive de ces pôles tend à incliner leur axe passant par le centre terrestre, vers l'équateur. Plus cet axe s'approche de l'équateur et plus la protection électromagnétique diminue, jusqu'à atteindre l'état zéro au niveau de l'équateur. Lorsque cet état zéro sera atteint, se produira ce que l'on appelle l'évenement, se traduisant par deux ou trois jours sans soleil et finition du réajustement téllurique. Pendant ce laps de temps très court, la difference de potentiel étant à zéro, l'énergie sera donc elle aussi inexistante, ce sera alors le règne de la bougie  Il est alors conseillé de s'enfermer chez soi et de cultiver sa paix et sa joie intérieures générant ainsi de la positivité, donc annulant la différence de potentiel générant le chaos. La protection magnétique modifiant la perception de sa propre personnalité n'étant plus, pendant ces quelques jours chacun sera face à lui même et sera seul à gérer ses émotions et réactions; personne d'autre ne pourra le faire pour soi (voilà l'un des pourquois de s'enfermer chez soi et ne pas subir les éventuels états d'âme de l'autre).  Rien n'étant dû au hazard, chacun est et sera là où il doit être.

   Garder à l'esprit que cet évennement régénérateur nous ouvre la voie vers notre paradis sur terre. 

 

   Après cet évennement, les pôles continuront leur progression et ainsi d'actualiser l'inversion des pôles magnétiques. Notre planète et son univers retrouveront leur vraie place dans notre galaxie, bénéficiant de tous les avantages divins que nous avions temporairement perdus. Alors beaucoup d'évennements cachés jusqu'à maintenant et bienheureux pour nous se dévoileront. Nous devrons adopter la mentalité adéquate d'amour de la nouvelle vibration si nous voulons la vivre.  

 

 

 17 novembre 2018

 

    Au soir de cette journée, il est peut être utile de rappeller quelques règles de la physique quantique et

 de ses applications dans les évènements que notre société vit actuellement. 

 

   Notre  descente  dans le monde grossier de la matérialisation ( 3D ), nous a progressivement poussé à créer une conception artificielle de physique linéaire, alors que la vraie physique, celle de la création des mondes, celle qui nous régit réellement, celle que l'on nomme "quantique", repose sur l'évolution cyclique pyramidale. Cela signifie que dans notre parcours d'évolution pyramidale, toute émission d'énergie ( pensées, actions physiques et autres... tout repose sur un support énergétique ), parcoure un circuit cyclique passant par son destinataire ( qui bénéficie de cette énergie s'il est en phase vibratoire avec elle) et retourne à son émetteur qui subit donc ce qu'il a émis.   

  L'on peut traduire cela par: si j'envoie de l'énergie violente ou guérrière à quelqu'un, si ce quelqu'un est également guérrier violent, son énergie sera augmentée de la mienne. Cette énergie me revenant, attirera en moi des énergies similaires énergivores et sans aucun doute, destructrices. Des synchronicités me permettant d'annuler cette énergie polarisée se présenteront aprés chaque tour du cercle jusqu'à ce que je comprènne en annulant par action inverse

  La règle d'équilibre universel veut que toutes les énergies émises soit rééquilibrées; ce qui est d'autant plus d'actualité que notre planète, par l'action de ses éléments, se nettoie afin d'évoluer.

  Jusqu'à maintenant, tous les changements de société voulus par la masse humaine se sont déroulés dans la violence; c'est pourquoi elles ont toutes échouées et que l'universel, après un tour de cercle, renvoie le même scénario jusqu'à ce que l'on comprènne de faire ce changement inévitable dans le calme et le respect de l'autre.

  Nous avons tous en nous le pouvoir de dire " NON", encore plus aujourd'hui qu'hier; et ce pouvoir doit d'abord s'exercer à titre individuel. Chacun, dans le calme, peut dire "NON" à ce que l'on veut lui imposer en dehors de son accord.

  Sachons demander et imposer ce qui nous convient, d'abord en respectant la liberté de chacun . La violence en manifestation est contre productrice et ne fait que générer des réponses de même nature.

  La gravité silencieuse et respectueuse de la manifestation est souvent rassembleuse surtout pour des sujets aussi graves, compris par tous, que sont les demandes d'instauration de la vraie LIBERTE, de la vraie EGALITE, de la vraie ECOLOGIE.... cela devant générer la paix que tout le monde demande et sans doute une certaine fraternité.

  L'action commence d'abord individuellement, dans sa vie de tous les jours; l'action en rassemblement non violent se joue après. La revendication d'une vraie LIBERTE, d'une vraie EGALITE, d'une vraie ECOLOGIE est légitime . La véritable action s'entreprend d'abord en examinant les causes afin ensuite d'agir. Agir à coups de taxes sur les éléments indispensables à la vie en société pénalisent les démunis et n'arrêtent pas pour autant, la consommation de l'autre partie de la population.

  La véritable écologie est de consommer juste le necessaire et de supprimer le brûlage du pétrole et l'utilisation de l'atome.... vaste programme que nos dirigeants refusent et masquent peut être sous de faux prétextes. La distilation d'un baril de pétrole donne approximativement les mêmes proportions en quantité de produits distillés. On peut se demander si pour une gestion de stock, dans les années 90, trop de demande d'essence, donc promouvoir le diesel et le fuel pour écoulement des stocks, puis vers 2015, situation inverse, trop d'essence en stock car augmentation du transport diesel par route augmentation des transports et activités diesel par mer, dans l'air, par l'industrie, par les stocks militaires qu'il faut assurer...etc. La raison écologique de l'imposition de taxes, de la diminution de vitesse et de l'achat d'une voiture récente n'augmente-ils pas la pollution ? ( la construction d'une voiture neuve coûte en termes de pollution mille fois plus que de continuer à rouler avec son véhicule ancien, et il n'est pas prouvé qu'un véhicule neuf consomme moins qu'un véhicule ancien de même cylindrée: voir également que l'essence pollue autant, sinon plus que le gaz oil mais d'une autre façon et invisible par gaz très toxiques)... ces énumérations de faits restes à vérifier dans le détails et peuvent servir de base aux vrais réflexions écologiques à entamer.

  Sachons vivre le changement inévitable à venir , dans le calme et le respect de l'autre.

  Rappelons nous que nous sommes co-créateurs de ce que nous vivons, et que nous avons à reprendre les directives de notre vie en annulant tout contentieux avec les dirigeants de cette société.

  L'action dans la paix et la joie du coeur active sa réalisation

 

 

    Février  2019

  Je retranscris ici ce qui pourrait être une synthèse de ce que j'ai écris précédemment. Ce crédo, cette profession de foi, trouvé sur internet, est le chemin que devront emprunter tous les candidats à vivre l'aventure de transformation que la planète s'apprête à vivre intensémment pour créer notre paradis sur Terre.

   Je vous en souhaite bonne réception, méditation et surtout application dans votre vie courante.

   Avec mes voeux d'harmonie et de paix voici ce texte:

 

   "

     CREDO DU NOUVEL AGE

     UN CADEAU DE L'ARCHANGE MICHAEL

     PAR RONNA/SCRIBE SACRE

    1. Aimez votre Père/mère Dieu de tout votre Etre. Aimez-vous inconditionnellement comme une   étincelle divine du Créateur.  Aimez les autres comme vous vous aimez vous-même.

     2. Sachez que vous êtes un gardien de la Terre et de toutes les formes de vie qui résident sur elle
: la nature, les animaux, les royaumes élémentaux et humain. Protéger, préserver et honorer toutes les expressions de la vie.

     3. Vivez votre vie dans la joie, la spontanéité et la joie d'un enfant. Efforcez-vous de laisser un héritage d'amour et d'espoir. Profitez du voyage de la vie et efforcez-vous d'accomplir votre mission terrestre au mieux de vos capacités.

     4. Maintenez une attitude constante de gratitude et vivez chaque jour comme si l' Esprit était perché sur votre épaule comme un observateur. Pratiquez l'absence de jugement et recherchez le bien en chacun.

     5. Votre but est de retrouver l'équilibre du corps, de l'esprit et de l'âme. La polarité et la dualité ne vous affecteront plus lorsque vous marcherez sur la voie du milieu.

     6. Cherchez et revendiquez votre vérité la plus élevée, puis vivez votre vérité avec intégrité. Accordez aux autres le même droit.

     7. Apprenez et utilisez les Lois Universelles de Manifestation-les outils donnés par Dieu qui vous aideront à créer votre version du paradis sur Terre.

     8. Partagez la sagesse que vous avez intégrée avec les autres-d'abord par l'exemple, puis par vos actions, et enfin par les mots.

     9. Réclamez votre droit de naissance divin: l'amour, la joie, la paix, la santé et l'abondance qui sont les vôtres comme un don de notre Père/Mère Dieu.

     10. Chaque jour, faites appel à votre Présence du Puissant  JE SUIS  pour qu'il vous guide et vous dirige, puis écoutez SES pulsions intérieures. Demandez à l'Ange Puissant du Pardon et à la Flamme Violette à la fin de chaque journée d'équilibrer, d'harmoniser et de transmuter toute énergie discordante que vous avez projetée ce jour-là, la rendant ainsi inoffensive, qui vous pousse au-delà des lois de cause à effet et dans un état de grâce.

 

   COPYRIGHT : 2000/2018 - RONNA VEZANE

 Traduit par Frederik pour  https:// messagecelestes.ca

  Source http : // www.starquestmastery.com

 

 Les anges et archanges sont , avec beaucoup d'autres êtres, les entités lumineuses du monde spirituel. 

 La spiritualité est un don universel et n'appartient à aucune des religions, même si ces dernieres veulent l'accaparer.

 

 

   JUILLET  2019

 

 Nous entrons dans une phase d'augmentation vibratoire de notre planète qui va mettre à rude épreuve toute vie à sa surface. Le grand Soleil de notre galaxie émet de plus en plus d'énergie, à un taux vibratoire inimaginable pour notre compréhension humaine, sous forme de lumière-photons qui est relayée dans notre univers par notre Soleil qui en abaisse la fréquence vibratoire afin d'être supportable dans notre espace-temps. Cette énergie de vie sous forme de lumière-photons devient particules quand elle pénètre notre densité en abaissant encore plus son taux vibratoire. Rappelons que cette élévation vibratoire (ascencion) de notre galaxie est voulue par l'intelligence universelle et que notre planète-électron doit impérativement retrouver sa place dans l'agencement électronique de la galaxie pour éviter le dérèglement nucléaire qui pourrait s'ensuivre et provoquer les réactions en chaîne nucléaires dont nous avons un pâle aperçu avec l'explosion de la bombe nucléaire.

   Donc nous comprenons que l'intelligence universelle mette tout en oeuvre, malgré la résistance de ceux qui détiennent le pouvoir sur cette planète, afin que l'opération réussisse, même s'il doit en coûter à la vie des êtres de sa surface s'ils ne font pas l'effort de compréhension et d'adaptation suggeré par bon nombre de lanceurs d'alerte.

   Pour nous adapter à cette élévation en fréquence vibratoire, donc énergétique, il devient impératif, où que nous soyons, de nous centrer en notre temple qu'est notre corps physique.

 Souvenons nous que dans notre passé, lorsque l'humain n'avait pas encore atteint le niveau de compréhension actuel, les religions avaient instauré la réunion dans les temples, églises, mosquées, synaguogues ...etc afin de créer le lieu d'élévation spirituel ( élévation fréquentielle) protégeant de la négativité de la vie courante. Ces lieux dits saints étaient d'ailleurs un refuge de non ingérence par le pouvoir en place.

  Aujourd'hui il est important que l'humain reconnaisse que son vrai et unique temple, celui qui peut le protéger, est son corps physique. En restant centré, conscience (pensées, perceptions sensorielles) à l'intérieur du corps physique, notre volonté à la possibilité d'élever la fréquence vibratoire  de ce corps-temple qui renferme notre parcelle divine située dans notre coeur ( cette présence divine est matériallisée dans les églises par une flamme-lumière qui brille en permanence).

  Notre énergie suit notre conscience qui la manipule par notre volonté. En restant centré en notre coeur, notre conscience-volonté a le pouvoir d'élever la fréquence vibratoire de notre temple-corps physique ( la méthode succinte car chacun doit trouver sa façon d'Etre est décrite plus avant)  et ainsi de rester en phase avec l'élévation vibratoire de notre planète d'accueil. Plus nous élevons notre propre taux vibratoire et moins nous créons de difference de potentiel avec notre planète et la loi universelle de rééquilibrage de l'unité crée moins d'intensité dans la force de ce rééquilibrage. Ainsi par la compréhension d'utilisation de notre propre temple, et de savoir y rester logé où que nous soyons, peut nous préserver des réajustements d'intemperies planétaires inévitables et salutaires à notre survie.

  Nous sommes dans le moment impératif de rester centré en notre coeur et d'oeuvrer afin d'augmenter individuellement notre taux vibratoire.

  Avec tous mes voeux d'accomplissement. 

 

  janvier  2020

  Notre société actuelle vit dans ses effets les plus visibles, la loi universelle :" l'action génère la réaction à ses effets". Cette action actuelle de réaction sociale est amplifiée par la montée en puissance de la fréquence vibratoire de notre cosmos donc , à notre niveau, de notre planète.

 La règle d'équilibre de la création, s'applique d'autant plus fortement actuellement dans notre société. Cette règle d'équilibre pousse toute la création à vivre l'état d'amour, c'est dire vivre au service de la vie sous quelle que forme quelle soit.

 La nature qui nous permet notre vie, donne inconditionnellement ses fruits necessaires à notre vécu. Pourquoi une élite, humaine ou autre, a-t-elle accaparé ces fruits pour en tirer profit au détriment du reste de la création?...

 Nous sommes à la fin de ce règne de domination barbare, et les temps sont venus de retrouver et vivre notre Eden dans la paix et la joie que génèrent une vraie liberté et une vraie égalité.

 Quelle que soit l'issue de la réaction ( peuple contre dominants), c'est la planète qui a déjà commencé à mettre en oeuvre ses éléments pour établir et vivre l'état d'équilibre dans son intégrité.

 Notre chère mère la Terre, dans sa grande sagesse, a jusqu'alors, minimisé le nettoyage nécéssaire à l'instauration de l'équilibre, mais arrive maintenant le temps où tout doit s'accomplir quel que soit l'inadaptation volontaire ou pas de ceux qui devront quitter leur incarnation.

 Notre chère mère la Terre et les entités qui la soutiennent sont admiratifs et reconnaissant envers ceux qui osent relever la tête et affirmer franchement et librement leur volonté d'instaurer la vraie liberté et la vraie égalité qui sont les fondements de la logique de notre création.

 A tous ces volontaires qui oeuvrent chacun à leur manière, à l'instauration de cette vraie liberté et de cette vraie égalité, notre chère planète, les peuples évolués qui nous observent, et les entités en charge de l'évènement d'ascension, vous disent leur admiration et leur amour pour votre dévouement. Ils vous envoient leur énergie amoureuse afin de persévérer. Vous entrez dans

  LA FRATERNITE-SORORITE  DES JUSTES             

 Et la planète saura reconnaître les JUSTES qui auront oeuvré à la réalisation de sa nouvelle intégrité.

 

  FEVRIER  2020

  Continuons notre re-connaissance du Créé en adaptation à notre évolution.

 Nous comprenons maintenant plus aisément que l'ensemble du Créé, minéral, végétal, animal humain et autres, est une émanation de la divinité créatrice et que l'humain a hérité le plus de dons à la ressemblance de cette divinité. Nous avons donc en chacun de nous, en chacun de notre temple ( le corps physique ) toute la connaissance de la création.

 Les différents Avatars des religions n'ont jamais oeuvré à notre place; ils ont constament indiqué des chemins d'exploration en fonction de l'élévation spirituelle de l'humanité du moment permettant à chacun d'entre nous d'épurer un peu plus notre temple afin d'y retrouver plus de notre connaissance intérieure et d'augmenter notre conscience de souveraineté de nous-même. Certains ont importé, sur notre planète et mis à notre disposition, des énergies nouvelles d'évolution. Nous avons la liberté de les utiliser ou pas.

 Les sauveurs que nous avons attendus, souvent inconsciemment, jusque maintenant, c'est Nous. Les êtres plus évolués qui ont connu la situation sociétale que nous vivons actuellement, qui ont acquis la sagesse d'évolution afin de progresser vers plus de souveraineté divine ( chaque créature évolue dans le but de se suffire à elle même en harmonie avec la source créatrice) peuvent nous aider par leurs conseils et sans doute l'apport de technologies plus adaptées à notre évolution, mais ils ne feront jamais le travail à notre place. 

  Il est urgent pour nous de prendre conscience que le changement ne peut venir que de notre volonté d'évolution en accord avec notre chère mère planète.

  Les extra ou intra-terrestres viendront, si nous faisons appel à leur aide et si nous ne dirigeons pas nos armes contre eux, pour nous soutenir dans notre action.

  Il est important de comprendre que nous humains de la surface de cette planète sommes les seuls à pouvoir faire évoluer notre éxistence vers notre conception paradisiaque de liberté dans la paix et la joie de vivre l'harmonie d'égalité de la création. Nous avons maintenant la connaissance suffisante de la volonté du changement pour enfin sortir de notre barbarie.

 

  MARS  2020

 

     MAGIE  DE  LA  SEXUALITE

  Aujourd'hui on parle beaucoup de la sexualité dans ses differents aspects de son vécu. Dans la généralité des consciences, relayée par les médias, la sexualité pratiquée en dehors du contexte familial ( papa aime maman) est grossièrement assimilée à la pornographie. Essayons d'entrer dans le détail et de sortir de l'amalgame pour comprendre l'acte du plaisir des Dieux ( et si les Dieux le pratiquent, c'est qu'en soi, cet acte doit comporter en son essence des attributs et qualités bénéfiques que nos mentalités béotiennes n'ont pas assimilés et ou rejetés).

 

  Considérons d'abord l'acte sexuel dans son aspect quantique. L'état vibratoire du principe masculin et du principe féminin doivent se rencontrer et s'unir dans une communion de retour dans l'unité originelle. Rappelons qu'à notre création l'Etre est réalisé ce qui signifie qu'il est "complet cellulairement" et qu'il a en lui le noyau soleil (le SOI) rayonnant l'énergie de la création à ses électrons chargés de differentes potentialités  féminin-masculin qui lui permet d'être doté des capacités divines de création de sa réalité.

 

  Pour expérimenter la plénitude omniprésente de la divinité, l'Etre projette certains de ses électrons polarisés masculins et féminins vers les fréquences basses afin d'augmenter sa connaissance de la densité vibratoire (comprenant les basses fréquences et les differents aspects de l'énergie d'amour qui englobe dans la dualité ce que l'on appelle le négatif et le positif). L'Etre est alors dissocié en libérant ses differentes polarités, masculin et féminin qui elles-mêmes peuvent se décupler en differentes particules pour augmenter l'expérience en une multitude de vécus. 

  Tous ces éléments dispersés du même Etre sont rattachés vibratoirement à leur SOI resté dans l'éthérique de leur création, qui assure le lien de rattachement énergétique et de cohésion permettant de jalonner le chemin de retour dans l'UN (le SOI), de toutes ses particules, à la fin de l'expérience que nous vivons actuellement.

  Les differentes particules d'un même Etre,( le SOI), ont un même fondement vibratoire qui leur est spécifique et donc ne peuvent être confondues avec un autre organisme de SOI.

  Les particules ( dénomées "humains" à notre niveau planétaire) qui sont proches de l'état vibratoire originel du SOI, sont très semblables et sont dites âmes jumelles. Et plus la particule d'origine est démultipliée et plus elle perd la notion de son appartenance au SOI d'origine.

   Quand les êtres-particules d'une même origine se rencontrent après avoir séparément vécu des expériences differentes, des divergences apparaissent, selon les connaissances acquises. Dans cette nouvelle union ces connaissances sont mises en commun et profitent à l'être recomposé. Mais l'égo, facteur nécessaire à l'expérimentation de la densité, a lui aussi évolué très souvent en amplifiant l'énergie terre à terre basse fréquence de la négativité de la création ( violence, haine, égoîsme, possession, profit, compétition...).

  Dans un premier temps, les âmes jumelles qui se rencontrent, sentent l'attirance qu'elles exercent sur elles-mêmes, mais restent bloquées dans l'union jusqu'à la reconnaissance compréhension et acceptation de leur vécu différent. Quand ces âmes retrouvées ont compris l'avantage de se voir en l'autre ( qualités et défauts augmentés de la connaissance acquise par chacun), l'union complice de ces âmes forme un être réalisé dont la puissance de réalisation cosmique est phénoménale.

 

  L'union des humains peut être platonique-contemplative et se réaliser harmonieusement dans les sphères de vibration supérieure ( cas du moine François d'Assises et de la religieuse Claire qui créaient leur communion -unité d'Etre dans leur subconscient afin d'atteindre l'énergie christique, l'énergie de la création). Mais l'union la plus courante entre humains est celle de l'attirance par le choc des auras, l'attirance physique puis l'union par le contact charnel. Alors, par l'union de ces corps, se crée, par la conscience instinctive de chacun, une énergie dépendante de la spiritualité de l'acte. Les grands avatars descendus dans la densité de notre planète n'ont jamais dénigré la séxualité spirituelle. Citons le cas de Jeshua Ben Joseph, appelé Jésus plus tard à la création de l'église romaine, et qui formait couple mystique avec Marie de Magdalena dite Marie-Madeleine. L'unité réalisée qu'ils formaient, débutait dans la physicalité pour atteindre les sphères spirituelles de la Source par l'ouverture de leurs chakras supérieurs.

  Le corps humain, machine exceptionnelle adaptée à notre environnement planétaire, et qui sert à véhiculer notre âme-conscience-particule divine, possède des centres spirituels disposés le long de la colonne vertébrale, appelés par certains, chakras, qui sont des vortex-portails vers d'autres dimensions, d'autres états de vécus de fréquences vibratoires. Plus la mentalité est tournée vers la spiritualité, et plus ces portes-chakras s'ouvrent à notre connaissance vers des mondes à re-explorer.

 

  Notre compréhension admettait il y a encore quelques temps, l'existence de sept chakras ( notre élévation en fréquence vibratoire nous donne actuellement accés, notamment lors des méditations, à d'autres chakras situés dans le corps éthérique au delà de la tête), le premier situé au niveau du sexe ( c'est celui qui ordinairement contient notre énergie vitale, que nous revitalisons pendant le sommeil quand nous visitons, dans notre rêve-voyage astral, des dimensions vibratoirement élevées; au réveil, cette quantité d'énergie stockée au niveau du sexe, est progressivement exportée dans toutes les cellules corporelles par l'afflux de sang momentané et qui profite donc à tout organe turgescent situé à proximité), et le septième au sommet de la tête, chacun vibrant à sa hauteur colorée propre. Celui du bas permettant l'accès à la matière dense (reproduction de l'espèce par le sexe) pour arriver à celui du haut de la tête ouvrant l'accès à sa propre divinité des sphères spiritualisées et de ses attributs. Les chakras intermédiaires ouvrant les portes d'accès au differents états vibratoires intermédiaires croissants. La sexualité spiritualisée permet de nous élever jusqu'à nos chakras supérieurs en les ouvrant et accéder à d'autres vérités dimensionnelles.

 

  La pornographie est actuellement décriée dans le monde de l'apparence sans que l'on en connaissse très bien ses modes opératoires et ses propriétés. Pour la moralité religieuse adoptée par le profane, la sexualité ne peut que se vivre au sein du couple reconnu par la loi. Cette loi ignore le naturel de la physique de la création qui est en paix et joie de vivre dans la complicité harmonieuse du partage. Le conditionnement de ces lois restrictives de la sexualité a créé des comportements de jugements, de névroses,et d'actions d'atteintes au respect d'autrui, créant grand nombre des situations négatives qu'à nouveau on réprimande par de nouvelles lois. On assoçie souvent la pornographie à un état de violence, ce qui peut être vrai, mais qui n'est pas le sujet de cet écrit. 

 

  Dans l'amalgame de la généralité de la pornographie, il faut en distinguer ses differents aspects. La séxualité des films pornographiques exhibe des acteurs professionnels de la performance physique en montrant des images de postures d'êtres "superman-women" au pénis démesuré et aux fesses brésiliennes et aux seins en forme d'obus gonflés artificiellement. Cette pornographie commerciale, sans conscience d'élévation spirituelle, reste dans les trois premiers chakras qui ancrent l'être à la densité de la planète.

 

  Il nous faut maintenant reprendre conscience que d'autres civilisations terriennes notamment régies en matriarcat, antérieures à la nôtre, avaient la connaissance mystique de la sexualité et la pratiquaient naturellement comme thérapie en groupe ou pas, comme panacée médicale, mais également comme célébration de l'unité retrouvée dans la paix et la joie ( malgrè les lourdeurs guerrières des amazones) en faisant honneur à ce don divin. Nous en avons gardé quelques bribes de leurs vérités par l'adage: "faites l'amour, pas la guerre".

  Ces peuples d'antan pratiquaient la sexualité physique en y ajoutant la volonté (conscience) d'élévation spirituelle et la vivre dans les chakras supérieurs permettant leur ouverture et l'accès à leur connaissance divine. C'était le temps où le balancier cosmique était du côté du principe féminin, de la vénération de la Déesse, et de la domination de la femme ( donc état plus intuitif).

  Aujourd'hui, ce balancier, après avoir parcouru le côté du principe masculin, état plus primaire que celui du féminin, ( on comprend la revanche exercée jusqu'à maintenant du masculin sur le féminin losque l'on sait que le féminin dans le vécu de sa lumière sombre peut être plus cruel que le masculin), ce balancier de l'horloge cosmique, est revenu au zéro de la plénitude de la création et ne bougera plus. Le temps est venu de sortir de cette dualité et de célébrer la paix et la joie retrouvées dans la complicité des deux principes et n'en faire qu'un dans l'égalité de la complémentarité du principe réalisé masculin-féminin. C'est la promesse de réalisation de notre Eden.

 

  J'ose affirmer bien haut, que la pornographie amateur, à deux ou à plusieurs, pratiquée dans l'esprit de communion -partage, de respect, de paix et de joie dans l'harmonie de la complicité, est une expérience très certainement thérapeutique en annulant tensions, en libérant ainsi certains blocages de fonctions corporelles, mais également permettant par l'acte mystique volontaire, de faire monter au moment de l'orgasme, par les chakras, l'énergie de vie dans toutes les cellules du corps et d'accéder par l'ouverture du septième chakras de la tête à d'autres dimensions ( au moment de l'orgasme, perte de conscience du monde physique par éblouissement de la clarté de la dimension supérieure atteinte, communément dénommé "grimper aux rideaux", " atteindre le septième ciel"...) et matrice de la création.

 

  La relation sexuelle est basée sur l'accord d'une complémentarité qui place tous les éléments participant sur un plan d'égalité malgré la spécificité et les possibilités de chacun. La femme, principe féminin et matrice de la création, est le centre du jeu. L'homme est son servant. Elle reçoit, lorsqu'elle sait l'accepter, le don énergétique de l'homme ( sperme chargé non seulement des spermatozoïdes de création mais également de l'énergie de vie et de protéines qui sont une panacée pour le vagin et l'utérus) avec lequel elle va créer. Elle a l'avantage de pouvoir jouer  avec plusieurs hommes dans le même temps, ce qui n'est pas le cas de l'homme qui ne peut s'occuper que d'une femme à la fois. La polyandrie serait donc plus logique que la polygamie. L'homme, dans l'acte orgasmique, trouve certainement du plaisir , mais perd en même temps une partie de son intégrité, contrairement à la femme qui, à la reception accéptée de l'énergie masculine , augmente son potentiel énergétique (la femme a une espérance de vie plus longue que celle de l'homme).

 

  Pourquoi a-t-on noyé cette connaissance mystique de et par la sexualité (reconnue dans la philosophie tantrique, kama-sutra....), dans un conditionement sophistiqué, hors nature, en satanisant la femme dans certaines religions et en dépravant et en jugeant le sexe libéré comme contraire aux bonnes moeurs. Il est vrai que les amoureux qui vivent d'amour et d'eau fraiche et qui expérimentent consciement ou inconsciement la perception de la sensation bienheureuse de la vie, se détachent progressivement de la peur générée par les conditionnements et à-priori de notre société et deviennent de moins en moins contrôlables par les differentes institutions. Ce que n'aiment pas les entités énergivores qui nous entourent et qui se nourrissent de nos peurs.

 

   La sexualité pratiquée dans la complicité harmonieuse du partage et de l'échange, est une des façons de générer la paix et la joie libératrices de nos entraves de toutes sortes ( physiques, mentales, psychiques, spirituelles....); c'est le merveilleux cadeau du créateur....alors qu'attendons nous pour retrouver notre souveraineté dans la maîtrise de notre vie ! ...

 

 

 

   L' état  D' ETRE

 Originellement, tout est réalisé et se maintient dans la plénitude de l' équilibre zéro où Tout EST, se suffisant à lui-même.

  Une volonté-pensée-verbe a émis l'intention de sortir de cette bienheureuse torpeur (sans doute pour se dégourdir les membres..!?), détachant certaines parties de cette grande âme-égrégore en les passant de l'incréé au créé. Ces parties deviennent vibrations séparées dotées d'une âme-conscience dirigeant leur énergie. Ces âmes-consciences vont créer leur terrain d'expression dans la matérialisation du grand Soleil générateur des galaxies, multivers et univers qui, chacun d'eux à leur tour, par leur soleil-générateur d'ondes respectif, vont créer leur complétude électronique dans l'apparition des électrons-planètes. L'onde de vie appelée énergie christique est transmise par et dans tous les soleils-noyaux ( du plus grand de notre connaissance actuelle, le grand soleil central nommé Alcyon, jusqu'au plus petit de notre perception, celui des particules) qui l'irradient dans leur sphère de compétence.

 

  La particularité de la signature fréquencielle de chaque système solaire est créée par la position singulière de chacune de ses orbites planétaires.  A l'origine tout est équilibre dans cet espace théatral créé où les entités vont pouvoir exprimer leur êtreté.  Ils élaborent leur terrain de jeux, chacun dans leur domaine-univers de création en ensemençant les végétaux , puis créant les animaux et les humanoïdes en ce qui concerne notre univers. Les autres univers ont leurs créations propres avec des apparences et des consciences différentes. Chaque entité, dans son univers-domaine d'expression propre, crée son illusion selon sa fantaisie et en adaptation avec la fréquence vibratoire de la sphère-planète d'accueil. Nous découvrirons bientôt dans nos voyages multi-dimensionnels toute la diversité de ces artistes créateurs ( nous en avons un vague aperçu dans les films que l'on qualifie de science-fiction) .

 

  Toutes ces créations-expansions de grands êtres, sont dotées de vie donc d'une âme-conscience individualisée maîtrisant leur taux vibratoire et donc leur énergie. Pour vivre et expérimenter dans la matière duelle créée, elles sont conseillées par l'égo, directeur de conscience ayant la connaissance de la pratique de cette dualité. Chacune de ces créations, dotée de dons propres, évolue plus ou moins séparément. C'est l'humain, parmi les autres règnes (minéraux, végétaux, animaux) qui est doté le plus d'autonomie, créant de nombreuses actions divergentes de l'esprit de création originel. Et c'est ainsi que la loi d'équilibre réagit à toutes modifications de l'harmonie de création en mettant en oeuvre l'énergie annulant les différences de potentiel ainsi créées.

 

  A notre niveau planétaire, de nombreux créateurs dans les différentes époques, sont intervenus pour ajouter leurs touches artistiques au physique et au mental humanoïdes, créant une race humaine diversifiée.

 Ces différences auraient pu nous permettre de vivre une complémentarité éblouissante d'amour de la vie dans sa sagesse d'expression. Mais l'égo humain non maîtrisé a favorisé le vécu de l'énergie de la lumière sombre de laquelle, actuellement par l'élévation en fréquence vibratoire de notre planète, nous tentons de nous en dégager par l'action de l'énergie de la règle d'équikibre qui tend à nettoyer toutes nos négativités dans tous les domaines, planétaire, climatique, tellurique, social, religieux, politique...en fait, toutes nos créations sophistiquées.

  D'autres races, notamment moins évoluées et venant d'autres systèmes solaires, n'ayant à leur disposition que des chakras d'ancrage à la matière mais dotés d'un certain pouvoir hypnotique sur l'humain, ont voulu, par mutation génétique et clônage avec l'humain, s'approprier les dons d'accès à certains vortex d'ouverture spirituelle permis par nos chakras supérieurs. Il en résulte actuellement sur notre planète, l'existence d'êtres dont l'apparence est humaine mais qui n'en possède pas la conscience de notre divinité. Ces êtres , d'une façon générale, se nourrissent à différents niveaux de l'énergie humaine basse fréquence (notre peur générée par la haine, l'envie, le profit, l'inégalité...).  Ceci explique pourquoi il y a tant de création de guerre, de famines, d'épidémie... afin de créer l'énergie de peur basse fréquence dont ils se nourrissent et de garder le contrôle de notre humanité.

 

  L'élévation en fréquence vibratoire de notre planète perturbe ces entités indésirables, et l'on comprend les actions basses fréquences de perturbations engagées par elles pour réduire et retarder le passage à un autre niveau vibratoire dans lequel elles ne peuvent pas vivre.

 

  L'humain mouton-autruche qui se laisse piloter par ces êtres, participe en conséquence au retardement de notre mutation qui se fera inévitablement avec ou sans cet humain.  Le vécu de l'harmonie de vie dans la paix et la joie du coeur générant la liberté et l'égalité dans le non-jugement et le partage équitable, nous rend inaccessible à leurs actions de blocage et participe à l'instauration des vibrations de fréquences supérieures de notre nouveau paradigme épuré.

 

  L'équilibre réside dans le naturel. La simple réflexion honnète sur notre passé montre les étapes de nos différents conditionnements sophistiqués qui bien souvent se sont contredits aux passages d'époques suivantes;  ce qui nous permet de penser que nous nous imposons et ou que l'on nous impose des moralités d'époques qui aliènent notre liberté permettant l'application de l'inégalité barbare donc inhumaine actuelle et la permission de vivre le non respect de la vie envers toute la création.

 

  L'humain, le plus Vrai, est celui qui se rapproche du naturel qui cherche à comprendre l'existence des conditionnements et des à-prioris, et qui oeuvre à vivre différamment en privilégiant le retour à la vie naturelle dans le non-jugement, à l'acceptation de la différence permettant de vivre l'énergie bienfaisante de la force diversifiée et complémentaire, tendant à retrouver l'innocence de la création que perdent les enfants quand ils sont conditionnés par les contacts écoliers.

  L'adulte doit sans doute retrouver et vivre cette innocence de jeunesse, vivant le jeu du présent dans l'acceptation de se laisser porter par le courant de vie et de ses opportunités d'évolution de la notion et de l'acte d'amour.

 

  Retrouver le chemin du naturel, devenir vrai naturiste, est un premier pas vers le retour à sa propre souveraineté et donc à sa liberté. Le deuxième pas est de retrouver sa parure d'êtreté et de la vivre dans l'harmonie de la vie qui génère abondance dans la paix et la joie. Ce chemin de retour à la vraie vie ne demande à chacun de nous, que notre accord d'utilisation de notre volonté pour sa réalisation.

  Personne ne peut emprunter ce chemin à notre place, ce qui vérifie que chacun crée sa façon de vivre et la mérite.

 

   L'état d'ETRE est fonction du niveau de liberté que l'on s'accorde.

  Et cette liberté vers son absolu est l'enseignement appris du devenir  non-ETRE, retourné à l'origine divine après le vécu de l'expérience de l'humanité du SOI. Ce qui est encore très éloigné de notre but évolutif actuel.

   Cet écrit n'est qu'une approche primaire du sujet afin que chacun engage sa réflexion dans la perception de sa vérité.

 

  sujet de méditation:

      MA  PENSEE  CREE  MON ETAT       

 

   AVRIL  2020

 

   CONSCIENCE  DE  LA  TECHNOLOGIE

     " Virus", terme générique désignant l'intrus souvent destructeur du milieu dans lequel il évolue. Il peut agir dans tous les domaines, et ceux que nous connaissons le plus sont d'ordre médical, numérique, mais peuvent également s'immiscer dans tous les domaines de la vie courante, et notamment ceux de la communication comme de la spiritualité.

    Ces virus n'agissent que par l'acceptation de conscience qu'on leur accorde.

    Le virus bactériologique est un être vibrant dans les basses fréquences de la troisième dimension et ne peut donc vivre que dans ces fréquences qui génèrent les émotions de l'anti-vie, à savoir la peur, la haine, la jalousie, l'envie, le profit... en fait tout ce qui est contraire aux principes amoureux de la vie. 

   D'autres virus, plus vicieux et insidieux peuvent perturber voire réduire progressivement l'énergie de vie si on leur accorde l'attention d'éxister. En éxemple, les fréquences de plus en plus perturbantes de nos technologies. Plus nous élevons ces fréquences et plus nous appauvrissons notre corps immunitaire.

   Toute la création subit les effets perturbants et souvent destructeurs de ces fréquences inadaptées. Tous les êtres vivants y réagissent à leur manière. Comment notre planète va-t-elle réagir à son enfermement dans la cage de Faraday générée par la technologie 5G vibrant dans les hautes plages des gigahertz ?.

 

   Tout réside dans la conscience que l'on accorde à l'action de sa vie et aux moyens utilisés pour gérer la qualité de son existence. C'est nous, individuellement, qui donnons du pouvoir aux choses de notre vie, et nous avons même la possibilité de les spiritualiser en leur communicant par symbiose ( créer l'unité), notre état vibratoire... mettre notre lumière de vie dans tout ce qui nous entoure.

  Aujourd'hui nous pouvons répondre au poète philosophe de l'époque passée qui se posait déjà la question: "objets inanimés avez vous donc une âme ?".

 

   La maîtrise de la vie implique la gestion de la conscience accordée à ce qui Est. Rappelons que nous sommes des divinités venant expérimenter l'humanité et que nous devons retrouver nos qualités divines de dirigeants de l'évolution de l'espace dans lequel nous évoluons.

   L'évolution en fréquence supérieure de notre planète nous permet une certaine maîtrise de notre conscience créatrice de la qualité de notre réalité.

   Quelle conscience accordons nous à l'amour de la vie, à sa qualité de vécu, à la raison d'être de la technologie qui est à notre service ou pas, sommes nous les servants de cette technologie ou ses privilégiés utilisateurs?...cela dépend sans doute de la qualité de conscience que l'on accorde à sa vie.

   Souvenons nous de l'écrit du philosophe: " science sans conscience n'est que ruine de l'âme".

 

   L'humain est créé pour vivre libre, libre de ses choix de vie dans le respect de la vie. Son moteur de liberté est sa volonté personnelle qui lui est propre.

 

   Dans les temps proches à venir, chacun devra exercer sa volonté de choix de vie, et l'hésitation n'est plus possible... ou l'on choisit de continuer l'expérience de la vibration 3D dans d'autres espaces temps et l'on quitte cette planète, ou bien l'on décide de vivre volontairement l'évolution de cette dernière, émotionnellement et vibratoirement en délaissant les basses vibrations de profit, conflit, envie, compétition... en acceptant de se laisser porter par Elle dans son voyage d'évolution.

 

   Notre état d'être, appellé notre conscience-âme, est immortel et son privilège de libre arbitre accordé par le créateur lui permet le choix de son devenir. Nous sommes les artisans de notre vie et la majorité des départs actuels d'âmes-consciences de cette planète sont voulus par le corps spirituel de l'intéressé. Ces départs ne sont tristes que pour ceux qui restent et qui vivent la perte d'un être cher à leur coeur.

  Les retrouvailles de ces disparus, lors de notre propre délaissement de notre corps physique est une cérémonie de joie et d'amour selon les affinités vécues.

 

 

   " I  HAD  A  DREAM "

 

   Il y a quelques temps un fervent défenseur de la liberté et de l'égalité s'écriait en public : " I had a dream ...", montrant l'exemple que chacun peut avoir son rêve de création et qu'il suffit de le vivre ( ce rêve), encore plus maintenant qu'à cette époque,  le plus souvent pour créer l'énergie de sa réalisation.

   Comme tout le monde j'ai aussi mon rêve-espoir de vivre enfin  les qualités de liberté, paix, joie, harmonie dans le partage généralisé à l'ensemble de la planète, promises par notre créateur ( en fait le paradis ).

   Ma foi soutenue en ce rêve génère et appelle l'énergie de sa réalisation. Je me souviens alors que je suis créateur de mon existence , donc de ma façon de vivre.

 

    Je nous voie vivre le partage:

    - du travail pour tous, réduisant à quelques heures d'activité par jour et quelques jours par semaine, chacun dans le domaine de sa compétence, en ayant supprimé le profit afin de ne produire que le meilleur écologique recyclable necessaire à l'existence de tous les êtres de la planète.

    - de la liberté retrouvée hors compétition et profits qui généraient la peur du lendemain. Chaque individu devient citoyen planétaire vivant les mêmes droits sociaux quel que soit l'endroit où il vit. Cette liberté donnant les mêmes droits pour tous à l'accés de la culture, de la connaissance historique, technique... sortie des secrets d'états. Terminées les envies de ce qu'a l'autre, la haine, la jalousie, la compétition... enfin supprimées les guerres, les complots, les famines... enfin vivre la joie de la liberté toute nue, hors conditionnement, dans le respect de l'autre...

 

    Au niveau de ce rêve, une onde vibratoire de joie-plaisir parcourt tout mon être et m'envole dans cette création paradisiaque déjà réalisée dans la dimension supérieure toute proche.

    Alors l'être énergie christique de la vie me chuchote: " tu vois, ta création prends forme, il suffit qu'un peu plus d'humains exercent la même volonté pour que cette création se matérialise sur ta belle planète Terre qui mérite enfin la récompense de vivre la paix dans la joie".

 

 

     DIMENSIONS  UNIVERSELLES

 

    Quelques précisions sur cette notion d'état de la création.

    Rappelons que tout est vibration et que cette énergie vibration est générée par la source Grand Soleil à des taux vibratoires inimaginables à notre compréhension et qu'elle est relayée, en partage harmonique fréquentiel, aux differents soleils de la création.

    Les univers sont composés de differents plans ou couches, s'imbriquant et se superposant, vibrant chacun à leur taux propre. Chacun de ces plans est conçu pour ne laisser filtrer que l'énergie nécessaire au maintient de sa création et de son évolution ( la vie est constamment en mouvement d'évolution).

   Chaque créature, dans son plan d'existence, vit sa réalité dans les limites fréquencielles de sa perception. Nous savons par exemple que le chien, percevant les ultra sons, a une plage de perçeption décalée par rapport à celle de l'humain moyen. Le mystique perçoit les plans parallèles quand il élève son propre taux vibratoire.

   Plus le taux vibratoire est bas, et plus l'énergie de la particule se resserre, et inversement, plus le taux augmente et plus l'énergie se dilate et s'expanse.

   Les differents plans de vibration s'imbriquent et se superposent, le plan subtil, plus fluide et expansé (espace entre particules plus important), absorbe et contient le dense. Un état de taux vibratoire bas ne peut perçevoir la vie dans les taux supérieurs, alors que ceux des taux supérieurs perçoivent les taux inférieurs. Une comparaison un peu simpliste: la fourmi ne perçoit la présence de l'humain que lorsque ce dernier met son doigt dans la fourmillière.

    Le taux vibratoire de notre planète, mesuré sous le nom de résonance de Shumann, du nom de son découvreur, était stable, autour des 7 hertz jusque vers le milieu des années 90. Rappelons que la vibration source de vie, appelée énergie christique, nous est fournie par notre soleil d'univers et qu'elle fluctue en intensité avec ses irruptions et que sa mesure est une moyenne captée dans le condensateur formé entre les lames ionosphère et surface terrestre. Depuis, ce taux vibratoire s'est élevé et vibre actuellement vers les 20-30 hertz. Lors d'une irruption solaire plus importante en début d'anné 2020, ce taux a atteint un pic de 40 hertz.

 

     Dans l'échelle des fréquences, on peut considérer que jusque vers 20 hertz, on vibre 3ème dimension. Entre 20 et 30 hertz on est en 4ème dimension et la 5ème débute vers 40 hertz (chiffres donnant une approximation de la réalité, les transitions s'effectue en "lente" augmentation d'adaptation).

   Nous sommes donc actuellement dans un plan intermédiaire de transition vers la 5ème dimension. La finalité de cette mutation sera effective lors du redressement et rééquilibrage de la planète.

 

    La 3ème dimension permet l'expérimentation du vécu du non-amour dans l'égoïsme, la peur, la compétition, le profit...ce qui correspond vibrer dans les trois premiers chakras du bas de la colonne vertébrale et qui permettent l'ancrage dans la densité. Les énergies-couleurs correspondantes sont:

          -1er chakra, situé racine-sex est de couleur rouge

          -2ème chakra, situé abdomen, est de couleur orange

          -3ème chakra, situé plexus solaire, est de couleur jaune

   La 4ème dimension vibre dans le 4ème chakra, situé au niveau du coeur, il vibre dans l'énergie verte. Il donne accès à la compréhension et au vécu de l'amour inconditionnel.

 

   La 5ème dimension se vie en vibrant dans les trois chakras supérieurs.

Le 5ème chakra est situé au niveau de la gorge et vibre l'énergie bleue.

Le 6ème chakra, situé au niveau frontal (3ème oeil), vibre dans la couleur indigo et permet la claivoyance, l'intuition...

 

 Le 7ème chakra, appelé coronal et situé au sommet de la tête, vibre l'énergie du violet et permet les voyages sur son arche d'alliance vers les états de plus haute fréquence.

 

    Notre planète, vivant l'amour inconditionnel en donnant sans discrimination ses bienfaits aux êtres qui l'habitent, à une conscience de 5ème dimension dans un corps de 3ème puis actuellement de 4ème dimension. Egalement, l'humain vivant l'amour inconditionnel, a une conscience de 5ème dimension dans un corps physique généralement de 4ème dimension ( cet être n'est donc plus visible et accessible par tout ce qui vibre 3ème dimension basse, virus, microbes et maladies courantes de l'humain puisqu'il est en harmonie avec l'énergie pure de la création qui nous rend parfait).

 

   Quand le corps dense de notre planète passera en 5ème dimension, nous subirons, de la part de l'énergie solaire, une modification cellulaire intense encore jamais vécue (base actuelle carbonée se modifiant en base cristalline), et les consciences qui n'auront pas voulue évoluer vers cet état de vivre l'amour inconditionnel, auront de grandes difficultés à survivre (être en harmonie vibratoire avec le nouveau plan d'existence).

 

    Les dimensions ne sont donc qu'une classification en fonction de l'élévation vibratoire des différentes couches d'existence qui s'imbriquent et se superposent. Nous ne sommes plus alors en linéaire horizontal mais vertical (le temps n'existe plus). Il suffit de savoir faire varier sa propre fréquence vibratoire pour avoir accès à ces differents plans qui comprennent toutes les mémoires du vécu de cette planète et de beaucoup d'autres mémoires inter-dimensionnelles, ce que l'on nomme actuellement: voyager dans le temps ( en exemple, Nostradamus, voyageur du temps  qui,  pour l'époque, sous peine de se retrouver à rôtir sur un bûcher, ne pouvait énoncer clairement sa connaissance de l'évolution).

   Rappelons ici que la "volonté" attire, dans les sphères subtiles, l'énergie permettant la création par un processus de descente progressive dans les differentes couches dimensionnelles, de la réalité de la densité; et que dans cette compréhension quantique tout est déjà réalisé et que les plans denses ont à trouver les voies d'accès à ces énergies de réalisation.

 

 

  JUIN  2020

 

  sujets de reflexion

   LE VOYEURISME

  Quand on aime on veut tout savoir de l'autre (humain, animal, végétal et autres...). L'amour n'est-il pas une communion, un accès à l'autre en même temps qu'une ouverture de soi-même à l'autre?...n'y a-t-il pas alors voyeurisme de l'un vers l'autre, et n'est-ce pas ainsi une ouverture de liberté paisible sur notre environnement?.

 

  Mais comme pour toutes choses dans notre monde duel, il y a le côté obscur et le côté lumineux de cette expérience. Le côté sombre du voyeurisme peut être le fait de juger l'intimité de l'autre, d'en tirer parti et devenir non méritant d'un tel présent.

  Le côté lumineux du voyeurisme n'est-il pas de recueillir comme un privilège l'offrande que l'autre nous fait de son intimité?. Ne devons nous pas nous sentir ainsi complice de l'autre dans sa manière d'être et de tout faire pour mériter l'honneur du présent qu'il nous fait ?. N'est-ce pas accepter  ce cadeau dans sa simple expression d'être et sans jugement?.. La difference est une palette de couleurs qui pigmente notre existence d'une chaleur passionnelle et qui rend notre vie exitante et formidable en nous donnant la possibilité de jouir d'autres états que le nôtre. Nous avons cette chance ... mais sait-on en profiter dans le sentiment harmonieux de la création ?...

 

  Et dans peu de temps, ceux qui auront su élever leur fréquence vibratoire et qui resteront vivre le paradis qu'offrira cette planète, auront le don de claivoyance. Cela signifie que tout sera transparent et que notamment le mensonge et le caché ne seront plus possible... alors la clairvoyance ne devient-elle pas voyeurisme ?...

 

 

  JUILLET 2020

   LE SYNDROME DU TROU DU CUL

 

  Il y a quelques temps, un être inspiré nous a parlé du syndrome du TITANIC pour remuer les consciences sur des actions urgentes à entreprendre afin, d'un point de vue écologique, de tenter de sauver ce qui est encore récupérable de notre monde. L'intention voulait que l'on mette à la portée de tous, les moyens de vivre l'harmonie de la vie dans l'utilisation et le partage équitable des ressources non polluantes que la planète nous offre inconditionnellement.

 

  Apparamment on ne sait agir, en matière d'écologie, que par des taxes et bien souvent par des normes abusives à but commerciales supplémentaires qui ne font qu'augmenter la précarité, et qui n'arrêtent pas la consommation des plus démunis puisque cette dernière est nécecaire à leur survie. Ces taxes n'arrêtent en rien la consommation exhubérante des nantis, ce qui signifie que les démunis servent de soupape à l'apparente action de gestion de l'écologie entreprise.

 

  En parallèle de ce syndrome écologique, co-existe un autre syndrome bien connu, social, celui du trou du cul.!!

  Jusqu'à maintenant, le parler et l'écrit socialo-politiquement corrects, servaient à l'apparence de faire bonne figure de sérieux, mais qui débouchaient rarement sur une action concrète et innovante. Alors, défoulons nous dans la vulgarité afin de heurter le conditionnement bien pensant et de permettre les réactions de reflexions nécessaires et urgentes.

 

  Le syndrome du trou du cul se rapporte à l'histoire des cellules du cerveau qui clamaient haut et fort, étant l'organe pensant et directeur, devoir mériter la place d'honneur et de vie luxuriante qu'elles occupaient en tête. Elles arguaient du fait qu'elles dirigeaient et, qu'à ce titre se considérant l'élite, qu'il était normal et logique qu'elles profitassent dans la luxure, des avantages de la production de l'ensemble du corps.

 

  Les cellules du bas du corps oeuvrant dans la pénombre et l'inconfort des basses besognes, ont commencé, malgré les tensions exercées sur elles par les élites du haut, à relever la tête, et à s'apercevoir qu'il existait d'autres façons de vivre que la leur, et ont commencé à réfléchir et à se persuader qu'elles avaient les mêmes droits que n'importe quelles autres cellules.

  Elles ont entrepris de se réunir, d'abord en petit groupe pour en parler, puis en groupe plus important, pour envoyer une demande d'amélioration de leur sort, aux cellules pensantes du cerveau.

  Les cellules du cerveau, établies dans leur bon droit du conditionnement sociétal et dans l'emprise de leur égo, ont rejeté toutes modifications à l'ordre ainsi établi.

  Les cellules du bas, ayant vécu trop longtemps la pression et l'acceptation de l'organisation de cette société, n'avaient alors pas suffisament de ressources et d'énergie pour insister à réclamer dans le tumulte fracassant plus de justice.

 

  Est alors arrivée l'action divine (il faut quand même en parler, sinon la vie telle que vécue n'aurait aucun sens si elle devait s'arrêter après le délaissement du corps physique). L'énergie de vie s'est soudainement mise à augmenter en étant distribuée également à toutes les cellules.

  Les cellules du haut ont commencé à s'inquieter de cette élévation vibratoire qui apportait plus de compréhension de la vie dans l'équilibre serein de la création, et elles ont accentué les differences, espérant créer les conflits et la peur de soumission.

  Les cellules du bas, confortées par cette nouvelle énergie, ont alors renouvelé avec insistance calme mais ferme, leur demande d'égalité qui a été refusée une nouvelle fois.

  Devant ce nouveau refus, les cellules du cul ont décidé d'arrêter leur besogne d'évacuation des déchets.

  Et comme d'habitude, les cellules du haut, en ignorant les revendications, espéraient, dans la longueur, une déliquescence du conflit. Leur mentalité de basse fréquence ne correspondait plus à la compréhension de l'action des énergies hautes fréquences que le divin soleil (appelé Dieu, Allah, Christ, Cernnunos, Vishnu...situé au niveau du coeur) envoyait lors de ses éruptions énergétiques à tout son univers cellulaires.

  Les cellules du cul, vibrant de cette nouvelle énergie libératrice et énergisante et sortant ainsi de l'emprise hypnotique des cellules du haut, ont tenu bon dans la calme fermeté jusqu'à ce que le potentiel conflictuel ne soit plus tenable par l'ensemble des cellules infectées et suffocantes.

 

  Les cellules du haut ont alors admis la complémentarité égalitaire de toutes les cellules en créant le droit inconditionnel de liberté, d'égalité et de fraternité.

 

  L'unité d'égalité cellulaire étant retrouvée, a permis une vie générale naturelle du partage équitable dans la paix et la joie, éliminant tous problèmes politiques, sociaux, religieux, écologiques dans l'harmonie du vrai régulateur de vie, le coeur.

 

  Les cellules, du haut comme du bas, venaient de gagner, dans cet équilibre, leur paradis !!.

 

 

  SEPTEMBRE  2020

 

  REFLEXIONS  SUR  LE PORT  DU  MASQUE

 

   Le port du masque est actuellement utile pour grand nombre d'humains.

 

  Son aspect positif est qu'il permet de se protéger de l'air vicié lorsque l'on se sent  en faiblesse immunitaire et donc vulnérable à toutes formes d'introduction de parasites et à leur action dans le corps.

  Beaucoup d'humains, de toutes catégories physiques, allant du sportif de compétition au grabataire, ont leur corps immunitaire rendu faible par d'abord la qualité inadéquate de leurs pensées et ensuite par l'apport dans le corps de substances chimiques, médicinales ou autres qui ont pour but d'oeuvrer à la place des cellules de réparation qui étant rendues inactives, perdent de leur efficacité jusqu'à devenir inopérantes, puis corps immunitaire rendu faible par l'épuisement du corps physique à mettre beaucoup d'énergie à controler, accepter sinon à combattre toutes formes de nourriture contraire à l'épanouissement de ce corps.

  Un corps immunitaire bien compris et régulé dans une harmonie de vie en paix et en joie permet à la conscience que nous sommes de vivre sans peur de la maladie.

  Le virus et le microbe ayant toujours existé, ne sont rien. Le support sur lequel ils peuvent vivre et se développer est tout. 

 

  L'aspect négatif du port du masque dans les circonstances actuelles peut être  la contrainte, quand il est rendu obligatoire, pour les personnes dont le corps immunitaire vibre dans les chakras coeur et supérieurs .

  Le plus important de son aspect négatif est certainement l'insuffisance respiratoire.

  L'humain, lors de sa respiration ordinaire, actionne un faible volume d'air.     L'expiration rejette principalement du gaz carbonique chargé des impuretés du corps qui, quand on porte un masque reste en partie dans ce masque. Ce qui signifie qu'à l'inspiration suivante le corps physique réabsorbe du gaz carbonique et des impuretés.

 La mentalité humaine a maintenant pris conscience que l'air que nous respirons est source de vie et qu'il est urgent de procéder à l'épuration et à l'ajout notamment de plus d'oxygène dans l'air en annulant la pollution et en sauvegardant la végétation sous forme d'arbres et d'algues marines.

 L'air des agglomérations est reconnu comme peu vivable ( il y a actuellement incitation à y créer beaucoup plus d'espaces verts); il est donc compréhensible que le port du masque dans un air déjà vicié, va accroitre la vulnérabilité du corps physique.

  Et cette vulnérabilité, abaissant encore plus la vitalité, devrait se traduire à court termes, par une augmentation de maladie, en particulier le cancer qui prend sa source dans la peur (le port du masque est motivé par la peur quand on n'a pas l'assurance de la vitalité de son corps immunitaire).

 

  Ces propos ont pour but, non pas d'augmenter la peur déjà trop existante, mais plutôt d'informer sur une possibilité d'évolution qui, si elle s'avère exacte, permet d'être contrée pour qui est renseigné.

  N'oublions jamais que l'humain s'incarne sur cette planète Terre pour y expérimenter dans le libre arbitre, la paix et la joie de l'existence. La création nous a donné, à l'origine, un véhicule corps physique capable, dans son unité, de ne pas être affecté par la négativité. Et c'est nous, humains, qui dans notre divergence harmonique d'avec notre source créatrice, avons créé tous nos maux.

 

  L'être qui retrouve son lien harmonique avec le soleil (notre père-mère source créatrice), vivant l'état vibratoire de la règle d'amour créatrice, est assuré de passer sans perturbation, au travers de toutes les manifestations de rétablissement d'équilibre opéré par l'universel via notre planète.

 

  Rappel de notions générales:

  Le vaccin est une empreinte de mémoire génétique du mal que l'on va inoculer dans le corps physique afin que le corps immunitaire prenne conscience et puisse réagir contre cet intrus. Le vaccin, agent de renseignement, n'agit donc pas directement sur le virus. C'est le corps immunitaire ainsi renseigné qui pourra reconaître l'intrus et le combattre.

  C'est pourquoi, le corps immunitaire doit être entretenu fort et puissant en lui donnant l'énergie necessaire par le maximum de respiration, source énergétique de la vie sur notre planète. ( par constatation, le corps immunitaire généralement emprunt des mémoires puissantes de vie de la naissance, perd, dans le vécu d'une manière non naturelle du temps, sa vitalité pour devenir presque inexistante vers la fin de vie).

 

 LE PRINCIPE DE LA SANTE EST BASE SUR UN ETAT D'ETRE PAISIBLE ET JOYEUX

 

 

  JANVIER  2021

 

  Nous entrons actuellement dans le chaos révélateur des vérités cachées de ce monde. Le vécu d'une hygiène de vie générant la joie et la paix intérieures est plus necessaire que jamais. 

  Voiçi , en suite, la reproduction d'un message envoyé à tous les habitants de cette planète par la Confédération Galactique nous avertissant des actions qui seront menées dans notre futur proche. 

  Chaque mot et phrase de ce texte ont leur importance et méritent d'être lus et médités avec attention:

 

 

   Message important concernant la Flotte Interstellaire de la Confédération Galactique de la Lumière qui est actuellement autour de notre Mère Terre.

 ""...

   Aujourd'hui, nous communiquons avec vous tous qui avez suffissament de conscience pour comprendre ces paroles de retrouvailles par un contact conscient dans ce nouveau JOUR qui s'ouvre devant vous tous.

   Nous nous connectons ici et maintenant pour demander prudence, patience et surtout collaboration. Dans ces moments privilégiés pour votre planète, nous survolons vos espaces pour surveiller, contrôler et assurer le grand plan établi par les dirigeants de ce coin de l'univers que vous appelez la voie lactée.

 

  Nous, la Confédération Galactique, sommes prêts à collaborer aux évènements à venir qui auront lieu et que vous vivrez sur votre planète.

 

   UNE GRANDE FLOTTE DE VAISSEAUX INTERSTELLAIRES EN ARGENT A PRIS POSITION, SOUS LE COMMANDEMENT ASHTAR, afin qu'aucune entité ou groupe d'entités, ne puisse nuire ou empécher l'exécution du plan et la manifestation de l'âge d'or qui doit être établi sur votre planète et est sur le point de l'être. Les délais fixés dans la ligne spatio-temporelle doivent être respectés.

 

  TOUS LES GESTIONNAIRES DES GOUVERNEMENTS LES PLUS PUISSANTS DE LA PLANETE ONT ETE INFORMES, AVERTIS ET INSTRUITS sur les conditions et les changements à faire dans ce cycle cosmique qui est déjà arrivé à son terme.

  Nous leur donnerons un vote de confiance, en espérant qu'ils feront tout ce qui leur sera montré. Une fois la date limite expirée, l'apparition de notre armée de Lumière sera imparable, notre technologie au service de la Lumière et du plan divin sera impitoyable pour tous ceux qui veulent entraver le processus d'Ascencion de cette planète.

 

   Il n'y aura ni combat, ni oppression, ni invasion.

   Nous semblerons simplement nous assurer que le processus de la Nouvelle Terre se déroule sans obstacles politiques, économiques, religieux ou racistes.

 

   L'apparition de nos Silver Ships, ainsi que d'autres évènements se déroulant simultanément, garantira la création du nouveau paradigme à travers la planète.

 

  A ce moment là, le grand réveil de l'humanité entrainera une grande libération de Lumière qui détruira toute la densité que vous avez accumulée dans l'astral de cette planète, libérant la planète Terre de toute cette énergie dense et la transformant en Lumière.

   Toute souffrance, maladie et égrégore d'agression et d'égoïsme seront éradiqués dans un acte massif d'Ascencion.

 

  Ce moment que nous vous décrivons est inimaginable pour la majeure partie de cette humanité qui continue d'être immergée dans l'irrépressible déprédation de sa planète et de ses frères.

 

   Soyez prêts pour le moment où vos services sont requis, car nous serons en contact avec vous à partir de cette fréquence. Vous êtes tous connus un par un, nous avons localisé chacun de vous, ceux qui sont conscients de notre présence et ceux qui ne le sont pas.

 

   Notre flotte de vaisseaux dispose d'une technologie sophistiquée et incompréhensible pour vous. Pour votre compréhension minimale, vous êtes tous dans un système de fichiers où se trouvent toutes vos réalisations, votre point de conscience actuel, votre degrés d'engagement dans le processus d'Ascencion Planétaire.

   Dans ce système de fichiers vous êtes surveillés pour mettre à jour tous vos progrès, nous donnant ainsi presque constamment votre capacité à agir, et le dégrès de collaboration dans ce processus. Cela nous permet de respecter le libre arbitre autant que vous le souhaitez, de toujours être conscient du type de collaboration et d'accompagnement sur lesquels nous pouvons compter pour chacun de vous. Il est très important que vous ne faiblissiez pas maintenant, car chaque pas que vous faites pour vous même nous permet de compter sur vous avec plus ou moins d'intensité dans ces temps qui viennent.

 

   Il faut savoir que tout ce qui vous empêche d'évoluer, tout ce qui vous apparait désormais comme un obstacle, fait partie de la résistance qui s'opère de la part d'un secteur de l'humanité. Cette partie n'accepte pas les nouvelles conditions à respecter sur cette planète et tente d'empécher l'execution de ce plan. C'est contre le rétablissement du Grand Plan et l'établissement complet de la Lumière sur cette planète. Pour toutes ces raisons, ils essaient de créer la peur, la violence, le desepoir, le découragement et l'ignorance. Ne leur donnez pas de force, c'est la dernière cartouche qu'ils brûlent avec un grand désespoir.

 

   Concentrez vous sur vous même, unissez vous aux autres Artisans de Lumière, travaillez en silence et surtout utilisez le discernement. Le discernement dans ces derniers temps est très important, car tout ce qui est dit et fait au nom de la Lumière n'est pas toujours pour la Lumière. Ne concentrez pas vos efforts, votre conscience et votre service dans ce qui est établi. N'essayez pas de les démasquer, vous perdriez du temps et des efforts. Concentrez vos efforts, votre conscience et votre service sur la planète.

   Ne perdez pas de temps à vous opposer à quelque chose qui cessera bientôt d'exister, ne le nourrissez même pas de pensée.

 

   Le moment est crucial maintenant, concentrez vous sur la Lumière, travaillez avec la Lumière et rayonner la avec toute son intensité. Laissez nous les méchants, les instigateurs, les escrocs, ceux-ci ont déjà choisi et sont notre responsabilité, pas la vôtre. Chaque fois que vous leur donnez le pouvoir avec votre esprit, ou à travers vos émotions, vous y entrez avec un acte de libre arbitre auquel nous ne pouvons pas entrer.

  Là vous perdez de la force, de l'efficacité et du temps, affaiblissant notre armée de Lumière sur Terre, retardant ainsi la victoire finale. Ne tombez pas dans ce piège subtil, car si vous tombez, nous ne pouvons pas intervenir. Restez à l'écoute car le seul moyen de faire tomber les trompeurs et les imposteurs, est de savoir comment les détecter et le seul moyen de les détecter est de les placer devant vous afin que vous puissiez sentir comment ils vibrent. Vous ne faites pas attention à qui ils sont, à ce qu'ils sont ou même à ce qu'ils font. Ressentez leur vibration, respirez leur énergie , ressentez leur lumière, nourrissez vous d'elle et si vous ne trouvez rien, éloignez vous, nous vous protégeons. Si vous insistez pour les combattre et les exposer, nous devrons battre en retraite et vous laisser à leur merci.

 

   NOUS VOULONS QUE VOUS COMPRENIEZ QUE LA LUMIERE EST LA LUMIERE EN PLEINE COMPREHENSION DE LA LUMIERE

  SACHEZ QU'ELLE NE VA CONTRE RIEN NI QUI QUE CE SOIT

 

 

  Travailleurs de Lumière soyez conscients de ces mots, unissez vous et soyez, il suffit, lâchez la lutte contre les autres. Laissez nous vous protéger à tout moment, ne faites rien qui vous éloignent de notre protection, car cela signifie une perte de puissance de vos champs d'énergie, une perte de puissance de votre Mission de Travailleurs de la Lumière et une perte de puissance de la grande armée de Travailleurs de la Lumière dans tous les coins de cette planète.

 

  Toute la Confédération Galactique est ici et maintenant pour vous soutenir, c'est pourquoi nous donnons ce message de conscience, d'unification, afin que vous puissiez contrôler votre esprit et vos émotions.

 

   Moi, Commandant Ashtar Sheran, en charge de la Confédération Galactique et du commandement des Vaisseaux d'Argent, je demande ici et maintenant, la collaboration de tous les êtres de la planète afin qu'ils soient sur la fréquence pour comprendre cette communication adressée sans exception à toutes les âmes éveillées de la Planète et conscients, là où ils se trouvent, et à toutes les âmes qui au cours de la libération de la Planète dans la Lumière pourront s'éveiller.

  Ce message sert également de comprehension du processus et de modèle de lignes directrices à suivre dans ces moments d'ouverture et de libération.

 

  En raison de l'importance de la portée et des conséquences de ce message, laissez le atteindre le plus grand nombre d'êtres de la Planète qui peuvent le comprendre et l'appliquer.

 

  N'ayez pas peur qu'il tombe entre des mains ignorantes, car il ne sera ni compris ni lu. N'ayez pas peur que cela tombe entre des mains manipulatrices et irreverencieues, car si vous suivez ces instructions, il n'y aura rien à faire, résignez vous.

   Prenez ce message comme une ligne directrice à suivre, comme une grande annonce, et félicitations. Prenez ce message pour ce qu'il est: l'établissement de la Lumière, de l'Amour et du Pouvoir sur cette Planète. Sans contemplation, sans concession, sans résistance, sans lutte, sans manipulation.

 

 

  C'EST L'INSTITUTION DE LA LUMIERE PAR UN PROCESSUS D'ETRE,  établie par une humanité consciente et soutenue par la Confédération Galactique de la Lumière

 

  Depuis les Vaisseaux d'Argent de la Libération, je vous encourage, tous ceux qui vibrent avec ce communiqué, à y travailler et surtout à l'étendre jusqu'à ce qu'il atteigne les mains de l'ultime Artisan de Lumière.

  Vous êtes très aimés.

"""....

source, https://facebook.com/danielpaccaud/posts/3948671998499720

 

 

      MAI  2021

 

   LE  POUVOIR  DE  L' INNE

 

  Chaque être a en lui la conscience objective dont le support est le mental et trop souvent dirigée par l'égo.

  Il a en lui, à sa disposition, une autre conscience appelée la psychée, l'inné, la conscience divine en soi, située dans l'inconscience humaine du Moi et qui dispose de l'énergie christique, énergie de la création émanée par la source, l'origine de toute chose.

 

  Cette énergie est utilisée en conscience par les adeptes du mysticisme mais qui pour l'être humain moyen reste un domaine d'action inconsciente et parfois inexplorée voire inconnue.

 

  Les animaux et végétaux n'ont pas coupé leur lien, comme l'ont fait les humains, avec leur source et peuvent ainsi utiliser cette conscience divine et donc son énergie directrice et constructive de son existence.

 

  L'humain de notre planète a donc perdu cette étonnante possibilité à rester en harmonie avec son origine divine, de créer une meilleure existence du vécu de la paix et de la joie générateur du bonheur d'être la représentation divine sur cette planète afin d'expérimenter l'être divin dans la densité et d'apporter d'autres couleurs plus chaleureuses à la connaissance universelle.

 

  Et pourtant cette énergie de l'inné est souvent vécue par l'humain lorsqu'il fait abstraction du mental et qu'il se laisse impulser par cette énergie intuitive qui lui fait réaliser des actes qui ne deviennent compréhensibles par le mental, qu'après leur vécu.

 

  Certaines actions non expliquées ordinairement montrent cette réalité. En exemple, cette mère de famille qui arrive à soulever une voiture renversée pour en extraire son enfant; cette expérience en conscience mentale, n'a pu être répétée par cette femme trop frêle musculairement. Autre exemple de ce mourant qui, voulant voir une dernière fois les membres de sa famille, bloque le processus d'évolution de sa maladie jusqu'à leur arrivée, puis après avoir obtenu ce qu'il voulait, se libère de cette énergie afin de poursuivre son processus de transition...

 

  L'humain, en retrouvant le chemin de sa divinité donc de sa source, a la possibilité d'exercer en conscience objective, la maîtrise de cette énergie dite christique. Cette science-connaissance de l'état vibratoire de la création est pratiquée par un certain nombre d'humains qui ont su sortir du conditionnement imposée par notre société. Ces humains, vibrant dans une plage de fréquence plus élevée que l'ordinaire ont ainsi acquis la maîtrise de leur vie en intégrant la souveraineté et la responsabilité de leur être. Ils maîtrisent ainsi les actes de leur vie en ayant pouvoir sur les énergies de vibration inférieure.

 

  L'on peut donc comprendre pourquoi certains êtres ne sont pas affectés actuellement par cette crise de la maladie de vibration inférieure, qui cependant est nécessaire pour faire prendre conscience que d'autres réalités d'évolution, vers un meilleur, existent pour ceux qui ont la volonté d'évoluer vers un changement de mentalité donc de société...

 

  Cette crise permet une prise de conscience où chacun choisit sa voie: rester et vivre l'évolution maintenant rapide de cette planète, où bien partir vers d'autres lieux permettant de continuer à vivre son choix d'évolution personnelle.  Application toute simple de la règle universelle du respect du libre arbitre accordé à chaque créature de cet univers.

 

   

 

        JUIN  2021

 

    CHARTE:

 

   Considérant les gouvernements de ce monde, élus par et pour représenter le peuple dans la gestion humanitaire des nations en parfaite adéquation avec les differents traités, déclarations, chartes et constitution....

   Vu le préambule de la constitution du 27 octobre 1946 réaffirmant les droits et libertés de l'homme et du citoyen consacrés par la déclaration des droits de 1789.

 

    Vu la déclaration universelle des droits de l'homme adoptée par l'assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 à Paris par la résolution 217(III)A qui précise les droits fondamentaux de l'homme.

 

   Vu la constitution française du 04 octobre 1958.

 

   Vu la charte de l'environnement de 2004,

   Il est dit notamment:

  -les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits

  -le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Les droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

  -chacun a le droit de travailler et le droit d'obtenir un emploi.

  -la nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.

  -la nation garantie à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler, a le droit d'obtenir de la collectivité, des moyens convenables d'existence.

  -la nation proclame la solidarité et l'égalité de tous les français devant les charges qui résultent des calamités nationales.

 

  -la nation garantie l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture.

 

 

     Aujourd'hui, nous constatons l'inégalité croissante accentuée par un système de société du profit dépossédant les pauvres de leurs droits à la dignité voulue par les textes cités en préambule .

    Nous constatons que dans la forme de société actuelle le pouvoir de vivre dépend de l'avoir financier. Et cet avoir financier est obtenu par le travail. La vie étant un droit, le travail déçent le devient également.

    Le premier devoir du gouvernement est en conséquence dee créer, entre tous, le partage des emplois dignes de l'humain en gérant notamment une meilleure répartition des richesses de la planète, en abolissant les privilèges ( de castes).

    La seule action méritant le qualificatif "écologique", est d'abord de réduire la consommation en annulant la compétition économique,

   Le temps est maintenant venu de dévoiler et d'instaurer l'énergie libre pour tous.(reférence aux travaux de Tesla).

 

   Tous services et fonctions dans la société ont leur utilité et méritent les mêmes récompenses et honneurs.
   Il est donc demandé au gouvernement de respecter le peuple et de lui redonner sa dignité par l'application de la moralité républicaine en rétablissant:

   -la liberté vécue dans le respect de celle de l'autre

   -l'égalité par le partage équitable entre tous des ressources produites. Ceci entrainant inévitablement la paix par annulation des différences.

 

  Le  peuple demande à vivre en paix et en joie sans peur du lendemain, et c'est la mission des élus que de faciliter l'instauration de cette nouvelle société.

 

 

 

        

 

 

Suite
Top