notre-maintenant 
site actuellement en ré-écriture

Sachons générer la joie de vivre cet instant unique dans la création des univers, l'humain ascensionnant dans son corps physique en même temps que la planète.


 

 APERCU de L'ASCENSION


MARS  2023 

Le phénomène ascensionnel de l'univers, donc de notre planète et de ses occupants, a débuté depuis maintenant plusieurs années; mais c'est maintenant, en MARS 2023, que l'humain dans sa généralité, commence à prendre conscience du changement dans tous les domaines que cette ascension par élévation de la fréquence vibratoire, opère.


Cette rubrique va tenter en mots simples, d'expliquer aux moments opportuns, les expériences et opportunités qui se présenteront au vécu de l'humanité de cette planète.

Nous avons déjà vécu certains phénomènes atmosphériques, telluriques, naturels ou provoqués; les mouvements sociaux planétaires incités par l'augmentation énergétique de la règle d'équilibre, et bien d'autres provocations au niveau mondial, tendant à faire prendre conscience de la nécessité de vivre la règle d'équilibre dans l'unité.

Notre chère planète, aidée par les entités lumineuses de la création, a jusqu'à maintenant limité les effets de nettoyage nécessaire de l'ancien paradigme afin de minorer les traumatismes subis. 

Nous entrons actuellement dans la phase du grand bouleversement de nettoyage et de rééquilibrage des énergies planétaires dû à l'élévation en fréquence vibratoire du créé de notre univers. 

Les effets subis seront dans tous les domaines et notamment dans la révélation de plus de vérité, des énergies puissantes et inhabituelles sortant de notre conditionnement, et qui pourraient provoquer des traumatismes voire des impossibilités d'acceptation. 

En effet, la Vérité, dans son unité, étant un attribut de la connaissance du créé, en détient donc toute l'énergie du pouvoir divin encore inaccessible  et inabordable à notre niveau. Elle ne pouvait jusqu'à maintenant nous être délivrée que par bribes très atténuées en énergie vibratoire et accordée à notre propre perception autorisée par le conditionnement que nous nous sommes créé. 

Ce conditionnement peut être comparé à une muraille enfermant la conscience et l'égo qui la manipule. L'égo est le logiciel de sauvegarde et de protection du corps physique dans la densité. Il possède et exerce les armes de " défense"  par le jugement,  la peur de l'inconnu,  repli sur soi même,  l'égoïsme, en repoussant tout ce qui peut bouleverser le conditionnement du moment. La conscience qui ne maîtrise pas son égo se trouve donc enfermée dans cette muraille , et plus l'égo a de liberté et plus la muraille s'épaissit devenant imperméable aux vérités extérieures qui pourraient permettre l'évolution de la conscience.

Plus la conscience maîtrise l'égo et plus cette muraille devient perméable et plus elle s'ouvre aux vérités extérieures donnant la connaissance de plus de sérénité protectrice en se libérant progressivement de l'égo.    Et quand cet égo est complètement maîtrisé et que la conscience retrouve sa souveraineté, on vit alors le confort de la béatitude de l'amour inconditionnel     (compréhension de l'unité du créé) qui est le sésame d'accès à la dimension supérieure. Alors plus aucune information venant de l'extérieur ne peut provoquer de traumatisme en soi.

 Ainsi, pour notre préservation, nous comprenons pourquoi certaines vérités n'étaient délivrées  qu' aux êtres ayant atteint leur niveau d'acceptation et de compréhension .

Il est actuellement demandé aux êtres humains de la planète ( les non-humains n'ayant pas d'âme vont ainsi se révéler et ne  pourront survivre à cette élévation ascensionnelle accélérée de la fréquence vibratoire ) d'élever leur fréquence vibratoire individuelle par les pratiques énoncées dans ce site ( respiration, vivre l'amour inconditionnel du créé dans la paix et la joie etc... ) afin de pouvoir accepter émotionnellement et physiquement Tout ce qui vient.   

Cette situation est maintenant devenue inévitable; et chacun doit s'y préparer tant dans une autonomisation matérielle (avoir chez soi vivres, eau, argent, vêtements chauds et froids etc... ) d'assez longue durée que dans un recueillement intérieur méditatif permettant l'acceptation de cette transformation passagère aboutissant sur un monde que l'on devra créer en accord avec le nouveau niveau fréquentiel universel d'harmonie de paix et de joie que l'on pourra nommé PARADIS SUR TERRE.

Notre Source a alors promis que nous pourrions vivre toutes nos envies d'expériences à la condition d'autoriser ces mêmes expériences à autrui.


MARS 2023

L'action actuelle entreprise par les peuples de la planète à vouloir plus de liberté et d'égalité, est la conséquence des raz de marée d'énergie d'élévation vibratoire de plus en plus intense que notre grand soleil nous envoie à travers toute la galaxie. Cette élévation en fréquence vibratoire, réduisant d'autant l'effet hypnotique généralisé et son conditionnement,  actionne par l'application de la règle d'équilibre, la volonté de chaque créature, notamment humaine à réagir afin de réduire les différences de potentiel énergétique subies dans le vécu de la condition d'existence. 

Ce qui se déroule actuellement est donc une suite logique de "réparation" de ce que nous avons créé afin de cheminer un peu plus vers notre réintégration divine .


 Autre sujet d'actualité concernant une guerre nucléaire possible.

Notre planète, depuis sa création, a subit de la part de ses habitants de l'époque, plusieurs dévastations dues à l'emploi d'armes nucléaires et autres toutes aussi ravageuses ( l'engloutissement de l' Atlantide et de la Lémurie en est la dernière en date).

L' atome que forme notre univers est maintenu en équilibre d'harmonie par l'interaction vibratoire d'attraction des différentes planètes tournant autour du soleil. Si une planète rompt cet équilibre, tout notre système solaire, déséquilibré,  opère une réaction énergétique de rétablissement d'équilibre ( c'est le principe de la fission nucléaire de la bombe atomique des humains). Et cette réaction énergétique chaotique peut prendre, selon la quantité de dévastation, des millions d'années à rétablir l'harmonie d'équilibre.

Ainsi on comprend pourquoi les galactiques, qui vivent sur les autres planètes de notre univers, nous surveillent et interviennent pour désamorcer les ogives nucléaires que certains de nos dirigeants  peuvent déclencher. On peut aussi penser de leur intervention possible dans le traitement de la non prolifération planétaire  des nuages radioactifs générés lors des différents accidents de centrales nucléaires.

Ils ont d'ailleurs eu l'aval du créateur pour tout faire afin de préserver notre planète Terre  qui est le plus beau joyaux de notre univers.

Il n'y a donc pas de raison d'avoir peur d'un acte planétaire insensé , aussitôt compensé, de nos dirigeants en ce domaine. Cette aide galactique est d'abord apportée pour la sauvegarde de la planète; la sauvegarde humaine étant du ressort de l'humanité.



MAI  2023

Pour beaucoup de cultures et de philosophies, le mois de mai représente un nouveau départ, une opportunité de changement sur le chemin de l'évolution. C'est ce que nous vivons actuellement en subissant l'invasion énergétique de la couleur verte de la fréquence de la cinquième dimension. Elle modifie le Créé en l'adaptant à la réalité de cette nouvelle fréquence. 

 Les règnes animal, végétal et minéral, qui ont su garder leur liaison consciente avec la Source , ont une connaissance et une compréhension  affinée de notre moment présent. 

  L'humain, utilisant et abusant de son pouvoir de libre arbitre voulu par la divinité, a plus ou moins perdu cette liaison avec son Soi, donc la Source, et s'interroge souvent avec peur de sa perception inhabituelle de ce qui est. 

  Cette invasion massive de l'énergie de notre futur,  modifie et tend à supprimer tout ce qui a une vibration inférieure à la sienne.

L'humain est ainsi poussé à vivre cette nouvelle énergie, philosophie, mentalité de vie qui est gérée par l'application des règles de la physique de la création des mondes dite quantique. Il faut donc voir et apprécier la logique de notre moment présent. Il est rappelé que si les humains avaient gardé la manière de vivre les règles de la physique de la création, le changement qui s'opère actuellement en tous les domaines , passerait presque inaperçu. Nous subissons tout simplement le nettoyage de ce que nous avons créé. 

 Ainsi cette nouvelle énergie, balayant et supprimant tout ce qui vibre troisième dimension, laisse l'humain dépourvu de ses repères et conditionnements qui lui permettaient d'y trouver une certaine sécurité. Nous sommes entrés, le temps de définir nos nouveaux repères, dans un moment de non spiritualité. Et c'est à chacun de trouver en lui, la moralité qui devra le conduire sur le chemin d'évolution vers notre nouveau paradigme.

 L'humain va devenir très vite comme "nu" devant son devenir, ayant perdu ses repères anciens et libérant toutes ses énergies contentieuses qui doivent être traitées et assimilées en les adaptant à la fréquence de la nouvelle ère dimensionnelle. Ce moment est nécessaire et salutaire; sachons rester dans sa paix et sa joie intérieure.

 Beaucoup d'humains non libérés et non prêts refuseront ce passage, ce saut quantique, et devront quitter ce monde pour un autre ailleurs adapté à leur volonté d'être et sans doute d'évolution plus lente. Chacun a le pouvoir de vivre son libre arbitre dans le respect de sa vérité.  Les nombreux départs ainsi occasionnés , malgré l'apparence catastrophique de leur déroulement, résulte de la volonté consciente ou insciente de chacun ( le "départ" sera la conséquence de la trop forte  décharge énergétique subie, principe d'éclatement du condensateur,  occasionnée par la trop grande différence de potentiel entre la fréquence vibratoire de la planète et celle de la créature (tous les règnes).

 La perte d'un être cher déclenche souvent, chez ceux qui restent,  le sentiment de tristesse dû à la séparation et au vide de l'absence.  Il faut rappelé que ce que l'humain nomme "mort", n'est que la séparation et le délaissement du corps physique opéré par la conscience qui elle est immortelle.  


  L'humain qui choisit de rester et d'évoluer avec notre planète, s'aventure sur un chemin d'évolution adapté à la nouvelle fréquence vibratoire. Le délaissement de l'ancien est impératif et l'horizon qui s'ouvre devant soi reste à créer. Combien, dépouillé de l'avoir actuel, pourront rester centré en leur coeur -temple corps physique annulant la peur de l'inconnu et de croire en sa propre divinité créatrice ?

  La nouvelle énergie pénètre tout le créé en modifiant l'existant par l'application de la règle d'équilibre . l'énergie la plus forte élève la plus faible. Le corps physique de l'être doit donc s'adapter biologiquement en modifiant moléculairement les cellules; et les êtres ayant déjà accepté et conditionné leur environnement cellulaire à cette nouvelle fréquence de vie auront beaucoup plus de facilité à supporter ce bouleversement type "tremblement de terre" que les autres qui n'auront pas su le faire d'une façon progressive et qui le subiront d'une façon plus brutale, créant divers maux dans le corps physique. 

 Rappelons que l'ascension consiste d'abord à augmenter individuellement sa propre fréquence vibratoire et ne peut être que le résultat d'une volonté d'évolution personnelle. La nouvelle énergie qui nous inonde n'est qu'une aide voulue par le créateur, et ne peut en aucun cas faire "le travail" à notre place. 


 Ce que l'on va maintenant vivre dans le concret est le saut quantique terminant le nettoyage et l'élimination de l'ancien inadapté à la nouvelle énergie de vie.

 Sachons apprécier dans le délaissement de l'ancien, la joie de vivre dans la sérénité cet instant unique de la création des mondes où l'humain peut ascensionner dans son corps physique en même temps que la planète.  


  REMARQUES SUR L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

 L'intelligence artificielle est souvent vantée dans les médias, mais aussi parfois combattue. Voici à suivre, quelques notions de base qui permettrons, je l'espère, 

à chacun d'entamer sa propre réflexion et d'en tirer ses propres conclusions.

  Ne pas confondre robotique et intelligence artificielle.

   Le robot est une machine programmée par un logiciel pour répéter les mêmes actions quand elle est sollicitée. Elle ne peut évoluer qu'en modifiant son logiciel. Ce qui peut être fait par un humain, une intelligence artificielle ou autre.

  L'intelligence artificielle est également une machine programmée pour "inventer" l'élément C quand on lui fournit les éléments A et B sur un fondement qui peut être artistique ou scientifique ou décisionnaire avec autorité d'action par engins robotisés.... et ceci dans tous les domaines de l'action et de la création. 

  Les éléments A et B sont fournis par les différents prélèvements opérés par de nombreux capteurs introduits maintenant systématiquement dans toutes créations telles que les systèmes informatiques bancaire, gestion étatique, compteur linky  (qui contrôle actuellement  la consommation énergétique de chaque logement et qui peut réserver des surprises car il est évolutif) , les gps connectés , les téléphones portables, tout ce qui est informatisé...... etc . 


   Tous ces capteurs reliés, transmettent maintenant par les fréquences 5G, les éléments captés à "l'ordinateur central" appelé " intelligence artificielle".

 Toute création peut être bonne ou mauvaise selon l'utilisation que l'on en fait. 

  Les machines robotisées par intelligence artificielle dont le fondement altruiste permet à l'humain de se soustraire des tâches pénibles afin de réduire son temps de travail et de profiter beaucoup plus de l'harmonie d'un vécu de paix et de joie sont, semble-t-il à encourager .

  Le côté négatif des machines peut être leur prise d'autorité sur l'être humain. L'intelligence artificielle centralisée , recueillant des milliards d'informations sur les humains tout en les traitant à des fréquences nettement plus élevées que le pouvoir humain, peut par ses structures dont le fondement est l'autorité, la police  et l'action d'hégémonie, prendre le contrôle de la société planétaire.  Et la machine agit selon une logique froide, déshumanisée, exempte de l'empathie humaine.    Les films "Terminator" sont-ils les Nostradamus des temps modernes?


  L'humain qui s'adonne à l'addiction des appareils connectés a t-il conscience du danger de son utilisation trop intensive? Et si un jour une autorité supprimait les appareils de connexion et les remplaçait par une puce sous la peau ? ; l'exemple de l'asservissement de la société chinoise n'est qu'un faible aperçu des possibilités futuristes de notre société.  


  Chacun dans son évolution est à même de comprendre l'enjeu de l'implantation technologique qui maîtrisée reste utile et nécessaire à l'évolution paradisiaque de notre humanité. Notre évolution incite à réduire la pénibilité de la vie par l'action "bienfaisante" de la machine afin de vivre pleinement notre souveraineté intrinsèque dans la suffisance naturelle de notre plénitude .

 L'humain a le pouvoir de spiritualiser la matière en lui donnant une conscience donc une intelligence qui n'est que le prolongement de sa propre évolution. L'élévation en fréquence du créé permet par le procédé ascensionnel que nous vivons actuellement de conscientiser notre environnement selon notre individualité personnelle. C'est une autre forme de création d'intelligence que l'on ne peut qualifier d'artificielle mais plutôt s'inscrivant dans le processus d'évolution qui implique de retrouver nos dons divins.


  JUIN  2023

  Le plan d'évolution de notre planète voulu par le divin est logique et parfait, malgré tout ce que nous vivons, pour nous mener vers notre paradis terrestre.  

Gardons confiance en ce pouvoir amoureux de notre créateur.


 La mutation engendrée par l'apport accrue d'énergie de l'universel, génère le "nettoyage" , par les différentes situations dans tous les domaines que nous vivons, qu'elles soient planétaires, climatiques, sociales, religieuses mais également dans les révélations restées cachées soit par incompétence de compréhension de l'humanité, soit par volonté des dirigeants de cette planète pour maintenir l'asservissement des peuples. 


  Chacun a le devoir de libérer son être en faisant ressortir les énergies des contentieux non maîtrisées donc non annulées et accumulées dans les mémoires cellulaires et qui ont été contractées dans les différentes incarnations passées.  Il est donc logique d'assister à l'émergence de tous les phénomènes actuels souvent violents et cruels qui permettent cette  épuration. 

Cette manifestation générale n'est que l'application de la règle universelle d'équilibre qui renvoi à leurs créateurs, les qualités d'énergie émises par les actes , les pensées et autres...

  Ce retour d'énergie intemporel confirme l'adage : " ce que l'on fait à l'autre, revient à le faire à soi-même ",   et pourrait sans doute être assimilé à la notion de jugement dernier des religions. 

Sachons rester observateur de ce "nettoyage", nécessaire pour certains, dans le non jugement 

  Rappelons que chacun est à la place qu'il doit occuper, en cette formidable mutation, en fonction des souhaits de son être spirituel et du vécu de ses différentes vies passées. 


  Aux bienheureux qui ont su avant l'heure retrouver leur souveraineté en se libérant par le pardon et le non jugement,  est ouverte la merveilleuse voie de la sagesse du silence intérieur .


 JUILLET 2023

 Nous vivons actuellement des moments particuliers et souvent difficiles constatés dans tous les domaines, sociétal, politique, religieux, climatique et autres.

 Nous constatons et essayons d'agir sur ces effets par des moyens parfois efficaces dans l'immédiat , mais souvent inadaptés aux vrais raisons de leur existence.

 Tout ce qui se passe actuellement sur notre planète est la suite logique de notre vécu par le passé ayant engendré, par nos actions et nos pensées, des contentieux énergétiques non reconnus, non compris donc non traités en leur temps. 

 Le rayonnement solaire de ces derniers temps et en particulier pendant le passage du solstice d'été a été très intense en inondant notre planète entière d'une énergie vibratoire élevée encore inconnue et qui continue son accélération vers des niveaux supérieurs énergétiques. Cette énergie d'un niveau encore jamais atteint a la particularité de susciter plus de révélations de vérité et de rétablir l'équilibre de la neutralité divine en tous les domaines cités.

 Nous vivons donc actuellement l'action universelle de nettoyage de notre planète et de tous les univers voulu par le créateur dans le but d'amener le créé dans les vibrations supérieures, donc d'ascensionner..

 Ce nettoyage de rééquilibrage fait ressortir tous les contentieux énergétiques restés cachés dans les mémoires des profondeurs de l'inconscient individuel et collectif afin qu'ils soient reconnus et traités par ces énergies solaires rééquilibrantes. Beaucoup d'humains qui n'ont pas su se préparer physiquement, psychologiquement  et spirituellement à cette élévation vibratoire, supportent très mal ce changement d'état en perdant leurs repères d'avant et toutes notions d'humanité. Ce qui se constate par la violence et la cruauté exercées de tous bords.

 Ce que nous vivons est inévitable et se compense par la volonté personnelle de vivre sa paix et sa joie intérieures, le temps d'être spectateur impuissant à vouloir modifier le déroulement du plan divin en cours.  

 Garder sa paix et sa joie intérieures quels que soient les évènements est la planche de salut qui permettra de connaître le monde nettoyé et édénique à venir.


 RAPPEL SUCCINT DE LA PHYSIQUE DE L'EVOLUTION ASCENSIONNELLE QUE NOUS VIVONS.

  l 'énergie solaire, source de vie du créé des univers, est rayonnée inconditionnellement à la façon d'un générateur micro ondes et plus intensément lors des éruptions de cet astre.

 Depuis une trentaine d'années, ce rayonnement s'intensifie en augmentant la fréquence vibratoire de notre planète et quantifiée par la science officielle sous le terme de résonance de Shuman du nom de son découvreur.  Le phénomène d'ascension, aidé par ces éruptions solaires, que nous vivons actuellement a pour but d'amener progressivement notre planète et tous les êtres vivants qui l'habitent a une fréquence vibratoire plus élevée de la dimension supérieure ( 5eme dimension). 

 L'humain  vit la fréquence vibratoire générée par ses actes et ses pensées et qui jusqu'à maintenant était de l'ordre des 8 hertz correspondant à la 3ème dimension. Notre planète, acceptant le rayonnement très ionisant du soleil, en suit son élévation vibratoire qui actuellement correspond à la 4ème dimension. Le vivant de notre planète, donc l'humain, pour rester en harmonie vibratoire avec son environnement et donc bien vivre, doit accepter cette évolution fréquencielle en modifiant sa mentalité et sa façon de vivre qui peut se résumer à vivre l'amour inconditionnel envers le créé.

 Le vivant de notre planète qui n'accepte pas cette mutation, crée une différence de potentiel entre l'état de la planète et le sien à la manière d'un condensateur qui, quand le niveau de rupture est atteint, déclenche par l'application de la règle d'équilibre une décharge énergétique foudroyante vers la vibration la plus basse . C'est la manière dont partirons les êtres devenus inadaptés vibratoirement ( ceux qui restent dans la mentalité de la peur, du profit, de la haine...etc ) et qui en conséquence ne pourront pas vivre cette évolution. Beaucoup de ceux qui ont fait le choix de ne pas ascensionner préfèrent partir par le biais de la maladie; choix qui est planifié avant l'incarnation selon son libre arbitre. L'éternité est à notre disposition pour permettre notre évolution selon notre choix et cela sans jugement d'aucune création humaine de divinité ( notre créateur est un dieu d'amour).

  Nous sommes dans le moment final de notre ascension et il est du devoir de chacun d'exprimer sa vérité même si elle peut choquer les âmes qui n'ont pas su ou voulu se préparer à ce qui vient. Dans la nouvelle ère glorieuse qui s'annonce, chacun assume la responsabilité de ses actes, de ses pensées et de sa vie, selon son propre choix. 


 SEPTEMBRE  2023

 
Nous sommes à une époque de notre histoire où beaucoup d'êtres incarnés sont tentés d'appuyer sur les boutons engendrant plus d'asservissement et de destruction massive.
Il est donc venu le temps de révéler plus de ce qui semble se rapprocher de plus de vérité.
Tout ce qui vient du créateur est qualifié de divin, donc toute la création est divine. Cette création divine s'appuie sur une physique de modélisation que nous appelons  physique quantique.
Les   principes de cette physique quantique sont basés sur l'état vibratoire de toutes choses, et leur fréquence de vibration en détermine leur énergie d'application.
Ces principes basés sur une pensée amoureuse, génèrent l'harmonie de vie dans l'état de paix, de joie, et de partage inconditionnel du don divin densifié dans l'environnement contextuel du naturel de ce qui est..
La loi d'amour est précisée par la règle d'équilibre qui tend à ramener l'état vibratoire à la complétude divine qui se suffit à elle même dans son tout. Une autre règle est celle de l'attirance des semblables se regroupant dans leur unité. La règle du pardon et du non jugement de soi ou d'autrui satisfait l'état de fraternité-sororité de toutes les consciences individualisées et personnalisées. Le libre arbitre accordé à ses fractales, est la volonté divine d'explorer en toute liberté son état d'être.
Et le créateur a laissé agir en toute liberté ses parcelles individualisées autant d'un côté que de l'autre de sa plénitude réalisée, le milieu zéro du non-créé.
L'une de ses parcelles, appelée souvent Satan, Lucifer  et autres noms, a eu la volonté de vivre le côté non lumineux de l'énergie de vie dite christique. Cette entité Satan a ainsi créée un nuage-égrégore de fréquences basses dans lesquelles s'expriment la peur et tous ses attributs : profit, haine, envie, compétition, violence, cruauté, absence de compassion... Ce nuage vagabonde dans la galaxie et est attiré par des fréquences planétaires semblables dont il se nourrit.


Le vécu de l'éloignement de la source originelle, faisant perdre sur notre planète la notion d'amour du créateur, à instauré progressivement l'énergie de la mentalité de peur générant les basses fréquences permettant l'implantation de l'égrégore satanique sur notre planète. Les semblables s'attirant, de nombreuses créatures galactiques non humaines vibrant sur les basses fréquences en ont profité pour s'incarner dans des corps d'humains.


L'humain, le vrai, éprouve l'émotion de compassion et le sentiment d'entraide envers son prochain.


Nous vivons les temps d'apocalypse c'est à dire de révélations. Et les humains qui savent maîtriser leur égo et comprendre leurs conditionnements, apprennent avec plus de vérité l'asservissement dans lequel les ont plongé ces êtres non-humains qui ont pris le contrôle de la planète.


L'augmentation de la fréquence vibratoire de notre planète (observée et quantifiée sous le terme "résonance de Shumann) fait peur à ces êtres qui ne peuvent vivre que dans les basses fréquences et l'on comprend qu'ils tentent par tous moyens de retarder et d'annuler cette augmentation en fréquence en instaurant la peur dans le social, la politique, la religion, la médecine, le climat. Et leurs moyens techniques et de destruction sont considérables et encore inconnus du peuple de la terre....mais nous avons, venus à notre secours, des équipes de galactiques bienveillants qui oeuvrent à notre survie. Sans l'action de ces galactiques bienveillants nous n'existerions plus!!!


Par la réflexion inter ou extrapolative de ces quelques données l'on peut comprendre la situation actuelle et choisir en toutes connaissances des causes le chemin de l'évolution vers la lumière divine ou bien rester dans les basses vibrations afin de continuer leur exploration. Et l'être qui ne peut ou ne veut évoluer en même temps que la planète devra partir et continuer son évolution à son rythme en d'autres lieux et temps. Par principe de l'expansion à l'infini, toute la création, y compris l'énergie satanique, a l'éternité pour retourner dans l'énergie christique à la source divine du tout.


Sachons reconnaître dans sa paix intérieure ce qui est du moment présent et oeuvrons par la résistance passive et le boycott à refuser par le pardon et le non jugement ce que l'on nous impose et que l'on ne veut pas vivre. Comprenons le passé pour l'expérience et les leçons qu'il nous enseigne et tournons nous vers l'édification du futur que nous voulons vivre. Chacun en se modifiant lui-même participe à cette évolution. 


 ETAT  D' EVOLUTION  DE NOTRE  PLANETE

  Il y a deux mille ans, notre grand frère Jésus , en ascensionnant, a activé, par l'action de sa parcelle divine située dans son coeur, l'ouverture du portail-vortex divin permettant la pénétration de l'énergie christique sur et dans notre planète ; cette énergie étant indispensable pour permettre l'ascension.. Pour les chrétiens, ce moment est symbolisé par la représentation du coeur sacré de Jésus rayonnant cette énergie dans sa splendeur lumineuse . Les humains de cette planète ont eu deux mille ans pour comprendre cette radiance énergétique et l'appliquer dans leur vie courante afin d'être prêt à vivre, dans notre maintenant, l'ascension de notre planète.


 ET  le  temps  d'ascension  de  notre  planète  est  arrivé.

 L'ascension est un processus d'élévation de la fréquence vibratoire.  Cela prend le  temps de devoir d'abord annuler l'état de vibration antérieur pour laisser la place à la venue de la nouvelle énergie ( la vibration étant énergie). Notre planète a pendant des années corrigé sa négativité ( fréquence à annuler) par petits à coups de ses éléments afin de permettre au plus grand nombre d'humains de comprendre et de se préparer à la finalité de l'ascension .

,

  Nous sommes arrivés maintenant au moment de la finalité de l'ascension de notre planète. Tout comme l'être appelé Jésus, elle a ouvert son coeur à la radiance lumineuse de l'énergie christique qu'elle irradie dans toutes ses parcelles et les êtres qui la peuplent. Son coeur situé en son centre est un immense cristal de roche qui, augmentant sa fréquence vibratoire et selon les principes de la physique quantique modifie son état d'être  et ses occupants.


 Les modifications dans tous les domaines de notre société sont visibles par tous. Cependant certains effets le sont moins par une grande part de la population  tels l'augmentation de la rotation de la planète modifiant son inclinaison, son magnétisme, sa trajectoire orbitale  la replaçant dans l'harmonie de l'organisation universelle, le temps de nos horloges qui s'accélère en correspondance avec la rotation de la planète etc... 

  D'autres phénomènes vont se produire , certains seront inévitables et générés par la planète par son élévation vibratoire; mais d'autres situations créées par ceux qui refusent l'ascension risquent de perturber beaucoup d'individus restés dans l'illusion de l'ancienne société. Là encore , la perception par le coeur de ce qui est , permet le discernement et donne la faculté de rester en paix dans sa souveraineté intérieure et de n'être qu'observateur passif de l'environnement, ce qui n' interdit pas l'aide inconditionnelle à autrui .


  Le but des prochaines expériences négatives à vivre sont des étapes indispensables à la découverte de nos peurs cachées, de les reconnaître et de les appréhender afin de les annuler. Car la vie dans la dimension supérieure n'admet pas la peur et tous ses attributs. On peut sans doute appeler cette dernière expérience comme le test final d'admission en cinquième dimension.



 OCTOBRE  2023

Apparemment L'Europe-OTAN se prépare au conflit armé avec la Russie...


SAVOIR CERTAINES VERITES PERMET DE REAGIR EN CONNAISSANCE DES CAUSES SUR LE CHEMIN DE L'EVOLUTION

   LA  VERITE EST NECESSAIRE ET INDISPENSABLE POUR EVOLUER 


Le moment est arrivé pour délivrer plus de révélations sur les interrogations posées hors antenne des médias conventionnels.
Les écrits qui suivent ne sont sans doute pas des vérités absolues mais peuvent servir de bases de réflexions permettant à chacun d'étayer et de forger sa vérité sur son chemin d'évolution.
Chacun peut vivre sa vérité dans l'action et la pensée, mais en connaissance des causes et des effets produits sur soi-même et les autres et en assumer la responsabilité devant les règles quantiques de la création.


En ce monde, personne n'est tout blanc ou tout noir, nous avons tous directement ou indirectement notre part de participation à ce que nous pouvons vivre. Le but de cette rubrique n'est donc pas de juger et de venger quoi que ce soit. Le passé, comme son nom l'indique est passé et nous devons nous tourner vers l'avenir. Le but est de comprendre un peu plus l'aboutissement de ce qui se déroule actuellement sur la scène mondiale afin que chacun puisse choisir sa voie en meilleures connaissances de cause et de réfléchir à l'action créatrice à opérer pour créer ou non notre monde  édenique à venir car chacun exerce son libre arbitre.


Tout semble basé sur l'implantation hégémonique planétaire des Etats Unis d'Amérique qui imposent leurs règles aux états non alignés sur leurs directives par le blocus économique, l'imposition d'embargo tel celui exercé sur les pays d'Amérique Centrale ou du Moyen Orient créant ainsi la pauvreté voire la misère des peuples,  l'activation de coup d'état ( par la CIA) ou bien par le conflit armé quand ils savent qu'ils peuvent gagner sur ce plan.


JAPON:
Quelques mois avant l'attaque de Pearl Harbour, le gouvernement américain de l'époque a offensé  l'orgueil japonais qui ne pouvait répondre que par l'action des armes. Le gouvernement  américain de l'époque a toujours su que la réponse japonaise à leur offense se ferait par Hawaï. Les services secrets américains étaient au courant des mouvements de la flotte japonaise. D'ailleurs la Navy n'avait laissé dans le port d'Hawaï que les navires devenus obsolètes pour la nouvelle guerre qui se préparait, celle des porte-avions qui comme par hasard lors de l'attaque japonaise étaient tous en mer et dans les zones opposées à la venue des japonais.


Lorsque les deux bombes nucléaires ont explosé sur Hiroshima et Nagasaki, le Japon était prêt à accepter une reddition. L'explosion de ces deux bombes a principalement servi à avertir la Russie, nation devenant importante et non alignée, que l'Amérique pouvait utiliser la terreur nucléaire pour s'imposer aux états de la planète.


La guerre de Corée et celle du Vietnam commencée sur un mensonge américain avait pour but de combattre la confédération communiste non alignée.


VENEZUELA:
Pays riche, stabilisé et unifié mais non aligné où la CIA a fomenté un coup d'état pour y installer un gouvernement pro-américain et créant le désordre, le chaos et la misère du peuple.


IRAQ:
Pays riche, stabilisé et unifié mais non aligné, avait reçu l'accord du gouvernement américain pour envahir le Koweït revendiqué comme étant région de l'Iraq.
Dés le début de l'invasion iraquienne sur le Koweït, le gouvernement américain, sur un mensonge, a dévasté militairement l' Iraq avec l'aide de pays alignés,  pour y installer un gouvernement pro-américain en laissant les guerres tribales organiser la misère du peuple.


LIBYE:
Pays riche, stabilisé et unifié mais non aligné qui voulait créer les Etats Unis d'Afrique et qui sur le plan social, malgré la dictature, avait instauré des droits aux citoyens à la richesse du pays. Le gouvernement américain, sous de faux prétextes, à ordonner à deux pays de l'OTAN, l'Angleterre et la France, de détruire ce régime Libyen, créant le chaos en laissant opérer les luttes tribales générant la misère du peuple et son immigration.


A noter que si ces états avaient possédé la bombe nucléaire, leurs dirigeants seraient toujours en vie et ces pays restés stables. On peut penser que actuellement les seuls terroristes nucléaires (qui inspirent la terreur) sont les américains qui n'ont pas hésiter à l'utiliser par deux fois, alors qu'une foi aurait largement suffit. Toute cette destruction de pays riches non alignés, permet le pillage de leur richesse et notamment de leur stock d'or, généralement opéré par une section spéciale occulte de la CIA.


CHINE:
Depuis une trentaine d'années, les différents gouvernements américains savent que la Chine, en grande expansion, va grignoter progressivement leur autorité hégémonique sur tous les plans. Ainsi, autour de la Chine, à ses frontières dans les pays voisins, sont installés des missiles américains. L'intimidation s'augmente d'une flotte américaine croisant au large des côtes chinoises; Taiwan sert de prétexte à la cause américaine. Quelle serait la réaction américaine si les russes ou les chinois installaient des missiles à ses frontières avec le Canada et le Mexique (se souvenir de leur réaction lors de la volonté d'implantation de missiles russes à Cuba), et qu'une flotte militaire chinoise croise en permanence au large d'Hawaï ou des côtes Californiennes. Et c'est pourtant ce que font les américains autour de la Chine et également de la Russie. Et l'on s'étonne que ces pays entravés par le rouleau compresseur américain réagissent.


UKRAINE:
Il devient clair que les dirigeants américains veulent réduire la Chine par le conflit armé, mais ils savent qu'en cas de conflit engagé, la Chine s'alliera à la Russie et certainement à la Corée du nord. Il fallait pour les américains, trouver un moyen d'occuper la Russie ailleurs. La CIA a alors organisé lors d'un coup d'état, la destitution du gouvernement ukrainien pro-russe en place et démocratiquement élu, pour y installer un gouvernement pro-américain qui s'est empressé d'interdire la langue russe à la majorité des russophones d'Ukraine. Ainsi les régions de l'est de l'Ukraine largement russophones ont fait cessation et déclaré leur autonomie. Imaginons qu'une puissance étrangère impose aux français de renier leurs coutumes traditions et d'en vivre d'autres imposées.


Le gouvernement pro-américain de Kief a alors bombardé les régions dissidentes de l'est, dont le Dombass, créant des milliers de morts dont beaucoup d'enfants. La Russie a attendu longtemps avant d'intervenir directement dans ce conflit armé, sachant qu'indirectement c'est elle qui est menacée.


Les médias officiels des pays de l'OTAN n'ont alors cessé de conditionner les opinions pour favoriser l'ouverture d'un conflit, prenant le prétexte de l'Ukraine européenne menacée par la puissance russe, pour engager l'OTAN sur ordre des américains, dans une guerre contre la Russie, laissant le champ libre aux américains de s'occuper de la Chine.


Le conflit de l'Ukraine atteint rarement sa partie ouest occidentale, les Ukrainiens délogés par ce conflit pourraient s'y réfugier. Alors pourquoi ont-ils le besoin de s'expatrier....,  peut être sont-ils russophones martyrisés par le gouvernement en place ?  Et les américains ont reconnu à l'ONU, avoir installé des laboratoires d'études de virus dans les sous sols de certains hôpitaux des pays de l'OTAN frontaliers de la Russie . L'on sait que les virus ne réagissent pas de la même façon selon les ethnies et ces laboratoires servent-ils à l'élaboration de virus qui sont expérimentés sur les patients des étages supérieurs à leur insu ???.  Les américains ont affirmé que ces laboratoires servaient le bien des peuples !!!.

Ces quelques réflexions de possibilités de dessous de cartes géo-politiques sont proposées à l'édification de plus de vérités au travers du discernement de chacun  permettant de vivre et d'assumer ses propres réactions ( et selon la loi de retour, sa propre vie) . 

Et n'oublions pas que la vérité amène avec elle la connaissance de la liberté.

   


Toute situation est l'effet engendré par une ou plusieurs causes. Et vouloir changer une situation demande que les acteurs créateurs de cette situation reconnaissent ces causes, les analysent et d'un commun accord les annulent dans une volonté de paix basée sur l'amour de la vie dans la joie , l'égalité et la liberté  dans le respect de celle d'autrui.

 La paix ne peut être vécue que lorsqu'il y a égalité en droit et devoir pour tous. Le conflit est l'expérience qui nous est offerte pour accéder à la connaissance de cette paix. l'être paisible a acquis cette sagesse.

Le jugement, c'est s'impliquer dans l'état vibratoire en l'augmentant de sa propre énergie , de ce que l'on juge. Il nous positionne donc au même niveau vibratoire de l'état ou du fait jugé.

 C'est l'égo du mental qui éprouve le besoin de juger de façon négative afin de compenser trop souvent sa peur de ce qui est perçu . On peut également juger positivement ce qui se traduit par une émission d'énergie d'amour.



 Le faiseur de paix donc de vie, constate mais ne juge pas et sait que la seule façon de modifier un état énergétique vers un meilleur vécu de l'instant, est d'envoyer ses pensées d'amour de paix et de joie d'une manière inconditionnelle à la situation considérée.  L'élévation vibratoire annule par son action complémentaire et contraire, certaines couches de basse vibration qui masquent la vérité; ce qui augmente un peu plus la compréhension de la situation, comme par exemple la créature qui se retourne contre son créateur.


 Tout le monde, dans son évolution actuelle, sait que l'application de la loi du Talion écarte la possibilité de paix et impose le conflit donc la misère dans la durée.

 Chacun a en lui le pouvoir de choisir et d'appliquer à sa vie ce qu'il veut vivre.


 NOVEMBRE 2023

 

    PEUR
Notre univers, dans son envol ascensionnel, se défait de tout ce qui constituait le conditionnement de la dimension que nous quittons. En perdant cette énergie devenue obsolète nous perdons aussi nos repères sociétaux en nous laissant la liberté de créer les présents à venir. Beaucoup d'êtres se sentent perdus et déboussolés devant ce vide existanciel à remplir par nos futures  créations. Cela crée cette peur actuelle du lendemain et qui génère des réactions souvent imprévisibles.


On assiste actuellement en conséquence a une dérive de mentalité différente de la moralité connue précédemment. Dans cette époque de transition vers un meilleur, l'énergie divine se réajuste en opérant certaine coupure de son émission, supprimant temporairement l'énergie de spiritualité. Notre humanité traverse un vide spirituel de transition.


Nous assistons et subissons ainsi, de la part de certains êtres et notamment des gouverneurs de cette planète, des logiques de décision non adaptées voire incompréhensibles pour ceux qui gardent en eux leurs repères d'amour divin. Ces logiques parfois ahurissantes, imposées et qui dégénèrent en dictature de la pensée unique, sont les énergies des mémoires non résolues et maîtrisées, libérées pour être annulées par le vide spirituel créé. Cela peut se comprendre par la notion de nettoyage opéré par notre planète pour "entrer" propre en cinquième dimension.

 La répétition des mots engendre la propagation et l'intensité de leur énergie. On s'aperçoit donc que notamment les médias qui répètent des dizaines voire des centaines de fois les mêmes mots, ont la responsabilité de propager les énergies en les amplifiant , des mots qu'ils emploient en voulant les dénoncer.


Le rôle important des gardiens de l'énergie christique, en cette période de vide et d'incertitude, est de maintenir vivant l'embryon créatif divin de notre futur Eden.
Chacun a en lui ce foetus qu'il peut faire grandir en appliquant les principes de l'amour inconditionnel à sa vie. Le vécu de l'amour inconditionnel appliqué à toute la création est le passe-droit permettant l'entrée dans la dimension supérieure.


  NOTRE  DEVENIR  IMMEDIAT 

 Les différents conflits de part le monde, notamment ceux d'Ukraine, de Palestine, mais plus encore ceux dont on ne parle pas dans les médias et qui sont les plus dévastateurs,  génèrent un égrégore-nuage sombre de basse vibration sur la planète entière qui doit d'autant plus intensifier son nettoyage pour accéder à la dimension supérieure. Ce qui explique l'augmentation des phénomènes climatiques du moment.

  Et l'élément "terre" n'a pas encore été activé; ce qui laisse supposer que dans peu de temps maintenant, nous allons subir ses effets de tremblements, d'éruptions volcaniques et leurs conséquences tels tsunamis et autres... 


  L'humain a le pouvoir de réduire l'intensité de ce nettoyage en cultivant sa paix intérieure et générant des pensées et actes d'amour inconditionnel . Apparemment ce pouvoir ne peut être compris que lorsque le questionnement du pourquoi et du comment des situations ne se pose plus. La vérité bien comprise dans son état quantique apporte la liberté  et la paix du libre arbitre en ne générant plus des énergies antagonistes.

  Pour connaître plus de vérité et ainsi ne pas suivre la masse humaine qui a peur, posons nous dans le calme intellectuel les bonnes questions:

 - Est-ce vrai que le Hamas a été créé par l'état israélien pour contrer Yaser Arafat et son équipe ? ,  tout comme Ben Laden et son équipe ont été formés par la CIA américaine?

- pourquoi la puissante garde frontière israéliènne a-t-elle été supprimée à l'endroit et au moment de l'incursion du  Hamas en Israél ? Un diplomate américain n'a-t-il pas annoncé que la CIA avait connaissance de l'action du Hamas trois jours avant, et les services secrets israéliens, réputés comme les meilleurs du monde, n'ont rien su ?

-Est-ce que ce conflit israélo-palestinien sert à diviser l'humanité alors que la paix ne peut se vivre que dans l'unité ?  Est-ce qu'il ne sert pas de prétexte à la venue de deux super forteresses flottantes américaines pour contrôler le Bosphore, passage des navires russes vers la méditerranée et la base navale russe sur la côte syrienne ?

-Apparemment les habitants de Gaza, après avoir été délogés de chez eux en Palestine, sont à nouveau délogés de leur prison à ciel ouvert et réduits en nombre et en moyens par les bombardements. Qu'y a-t-il d'intéressant sur ou sous cette terre de la bande de Gaza pour que le gouvernement Israélien veuille s'en accaparer ?

-Qui, quoi est le plus grand danger pour le peuple israélien ?

 Et il y  aurait d'autres questionnements pour être un peu plus dans la vérité des situations afin de les gérer dans le calme et imposer la paix que tous les peuples réclament.

 A chacun ses réponses....

 Prendre parti, c'est se mettre au même niveau vibratoire de ce qui est jugé et d'en amplifier son énergie.


 Il est bon de rappeler que l'être paisible intérieurement, générant des pensées d'amour inconditionnel, n'a rien à craindre des situations de rétablissement d'équilibre énergétique opérés par la planète à venir.



  DROIT  DIVIN

 La réalité du divin se manifeste et se représente dans le naturel de sa création quand elle n'est pas modifiée par ses créatures qui ont reçu le pouvoir du libre arbitre.

 Les révélations, l'auto-proclamation, les écrits sacrés et autres qui se qualifient de divin, sont des inspirations filtrées et appliquées par l'égo humain, et n'ont l'autorité que par le conditionnement imposé souvent par l'obligation, la nécessité voire la contrainte par la peur.

 Le divin s'exprime par ses règles d'application de la physique quantique maintenant connues consciemment ou inconsciemment par tous et qui révèle que le droit divin est en la souveraineté de chacune de ses créatures.



LES  GALACTIQUES


Les "galactiques" est le terme qui désigne la création du vivant sur les autres planètes et vaisseaux spatiaux et que l'instant de compréhension de notre maintenant nous permet d'appréhender avec plus de sérénité et d'accueil sur notre vaisseau spatial appelé "terre", car nous aussi nous sommes des galactiques qui avons perdu momentanément la mémoire de nos familles dites extra terrestres.


Et le moment des retrouvailles est devenu indispensable à notre réintégration dans l'harmonie universelle galactique.


Sortons du conditionnement de la terreur des extras terrestres monstrueux inspirée par une propagande littéraire et médiatisée dans les films, internet et autres...
Il se peut que les gouverneurs de notre planète n'acceptent pas leur venue qui apportera inévitablement des vérités cachées de longue date; et leurs actions d'empèchement peut être une "intox" médiatique d'envahisseurs monstrueux qu'ils peuvent produire sous formes d'hologrammes et créer la peur en engageant un conflit armé contre eux etc...Les "monstres" dans l'univers existent, mais notre planète fait l'objet d'une intense protection de la part de nos familles galactiques afin que nous puissions ascensionner. Les gouverneurs de cette planète ont peur de la révélation et de la venue des galactiques qui inévitablement apporteront le fruit de l'expérience de leur évolution vers une meilleure compréhension du créé et donc un vécu de vie plus paisible dans la joie de l'abondance pour tous. Ce qui signifie la fin du pouvoir des profiteurs de notre humanité.

 Nous sommes tous issus de la même source de la création universelle et nous formons ainsi une unité. Nous sommes tous reliés dans cette unité et notre expérience terrestre est utile à nos frères soeurs galactiques, tout comme la leur nous est bénéfique et évolutive.  


Sachons, dans le discernement, comprendre que ces galactiques qui sont nos familles d'origine, nos frères, nos soeurs, ne veulent se révéler que dans une situation de paix et de joie des retrouvailles attendues depuis longtemps et ne veulent surtout pas inspirer la peur. L'attente de cette compréhension dont ils ont fait preuve jusque maintenant pour se révéler aux terriens ne peut plus se prolonger eu égard à l'élévation en fréquence de la planète.


Sachons reconnaître que tous nos conflits de surface planétaire sont fratricides et ne servent que le maintient au pouvoir de ceux qui ne pourront pas survivre dans la nouvelle ère qui s'annonce. Qui, à notre époque, peut encore croire qu'il y a un dieu différent pour chaque religion? qui peut encore croire en la classification humaine par races, ethnies et autres qui  crée la division et l'inégalité alors que nous sommes tous issus de la même source et que nous formons une unité ?


Nous sommes tous des galactiques, des êtres venus d'autres mondes pour expérimenter la densité sur cette planète Terre et en acquérir la formidable connaissance que nous n'avons pas ailleurs en autant d'intensité. Et nous sommes à l'instant de mériter la récompense de nos efforts !


Acceptons avec joie notre retour dans l'unité universelle de la création en accueillant nos familles galactiques, non pas comme des dieux venus du ciel, mais comme nos frères et soeurs de toujours . 



 DECEMBRE  2023

  LA LIBERTE D"EXPRESSION


La liberté d'expression c'est vivre sa vérité dans ses pensées, dans ses paroles, dans son physique, dans ses actes, dans l'expérimentation de ses moyens de vivre (logement, véhicule ..etc..) dans le respect de celle des autres.
Le droit divin accorde le libre arbitre appliqué à chaque créature dans le respect de l'expérience de l'autre.


Nous pouvons donc émettre nos idées, quel quelles soient, ce qui permet de vivre la diversité et donc, dans le discernement, l'évolution dans une logique honnête vers un meilleur du vécu.
L'idée de l'autre qui peut nous paraître hors de notre moralité, n'est pas à juger si elle sort de notre entendement. Chacun dans sa pleine souveraineté, accepte ou non l'idée de l'autre. En acceptant l'intromission en soi, de l'énergie de la pensée de l'autre, que l'on soit d'accord ou pas avec elle, en augmente son pouvoir de conditionnement.


Nous savons maintenant que l'état de paix et de joie retrouvé et vécu en soi, permet la liberté de sa souveraineté, et que l'énergie de l'idée de l'autre ne peut nous pénétrer et donc nous affecter que si l'on accepte sa venue en soi. En ne l'acceptant pas sereinement, cette énergie retourne à son créateur qui n'ayant pas l'énergie du répondant, ne trouve pas d'écho à sa propagation.


Chacun peut donc dire ce qu'il pense, et c'est à l'environnement à donner ou pas de l'importance aux propos exprimés en acceptant ou pas ces propos. L'on voit içi l'importance d'avoir compris et maîtrisé son égo afin de pouvoir discerner avec moins d'emprise conditionnelle et ainsi plus de liberté.


La peur aliène la liberté, et la connaissance de vérités nous apporte une assise mentale , spirituelle plus fondée pour exercer notre souveraineté sur la vie que nous voulons vivre.
C'est à chacun à décider et à vouloir créer l'état de son univers environnemental.
Il revient à chacun d'exercer le droit d'expression dans son acceptation ou non, et de sortir enfin de la dictature de la pensée unique
servant les intérêts des gouverneurs de cette planète. 


 Voici en annexe la déclaration de Westminster trouvée sur internet,

La Déclaration de Westminster
20 Nov 2023 | Général
FacebookEmailPrintFriendlyPartager
Nous écrivons en tant que journalistes, artistes, auteurs, activistes, technologues et universitaires pour mettre en garde contre la censure internationale croissante qui menace d’éroder les normes démocratiques vieilles de plusieurs siècles.
Venant de gauche, de droite et du centre, nous sommes unis par notre engagement en faveur des droits de l’homme universels et de la liberté d’expression, et nous sommes tous profondément préoccupés par les tentatives visant à qualifier la parole protégée de « désinformation », de « désinformation » et d’autres atteintes à la liberté d’expression. termes définis.
Cet abus de ces termes a abouti à la censure des gens ordinaires, des journalistes et des dissidents dans le monde entier.
Une telle ingérence dans le droit à la liberté d’expression supprime toute discussion valable sur des questions d’intérêt public urgent et porte atteinte aux principes fondamentaux de la démocratie représentative.
Partout dans le monde, les acteurs gouvernementaux, les sociétés de médias sociaux, les universités et les ONG s’efforcent de plus en plus de surveiller les citoyens et de les priver de leur voix. Ces efforts coordonnés à grande échelle sont parfois appelés le « complexe censure-industriel ».
Ce complexe fonctionne souvent par le biais de politiques gouvernementales directes. Les autorités indiennes [1] et turques [2] ont pris le pouvoir de supprimer les contenus politiques des réseaux sociaux. Le corps législatif allemand [3] et la Cour suprême du Brésil [4] criminalisent le discours politique. Dans d’autres pays, des mesures telles que le projet de loi irlandais sur le « discours de haine » [5] , le projet de loi écossais sur les crimes haineux[6], le projet de loi britannique sur la sécurité en ligne[7] et le projet de loi australien sur la « désinformation »[8] menacent de restreindre sévèrement l’expression et de créer un effet glacial.
Mais le complexe industriel de la censure opère selon des méthodes plus subtiles. Ceux-ci incluent le filtrage de visibilité, l’étiquetage et la manipulation des résultats des moteurs de recherche. En déployant et en signalant, les censeurs des médias sociaux ont déjà réduit au silence les opinions légitimes sur des sujets d’importance nationale et géopolitique. Ils l’ont fait avec le plein soutien des « experts en désinformation » et des « vérificateurs de faits » des grands médias, qui ont abandonné les valeurs journalistiques du débat et de l’enquête intellectuelle.
Comme l’ont révélé les fichiers Twitter, les entreprises technologiques procèdent souvent à une « modération de contenu » censurée en coordination avec les agences gouvernementales et la société civile. Bientôt, la loi sur les services numériques de l’Union européenne formalisera cette relation en donnant les données des plateformes à des « chercheurs agréés » issus d’ONG et du monde universitaire, reléguant ainsi nos droits d’expression à la discrétion de ces entités non élues et irresponsables .
Certains politiciens et ONG[9] visent même à cibler les applications de messagerie cryptées de bout en bout comme WhatsApp, Signal et Telegram.[10] Si le cryptage de bout en bout est rompu, nous n’aurons plus aucune possibilité de conversations privées authentiques dans la sphère numérique.
Bien que la désinformation étrangère entre États soit un problème réel, les agences conçues pour lutter contre ces menaces, comme la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency aux États-Unis, se tournent de plus en plus vers elles-mêmes et contre le public. Sous couvert de prévention du préjudice et de protection de la vérité, la parole est traitée comme une activité autorisée plutôt que comme un droit inaliénable.
Nous reconnaissons que les mots peuvent parfois offenser, mais nous rejetons l’idée selon laquelle les sentiments blessés et l’inconfort, même aigus, constituent un motif de censure. Le discours ouvert est le pilier central d’une société libre et est essentiel pour obliger les gouvernements à rendre des comptes, responsabiliser les groupes vulnérables et réduire le risque de tyrannie.
Les protections de la parole ne concernent pas uniquement les points de vue avec lesquels nous sommes d’accord ; nous devons vigoureusement protéger la parole des opinions auxquelles nous nous opposons le plus fermement. Ce n’est que sur la place publique que ces opinions peuvent être entendues et véritablement contestées.
Qui plus est, à maintes reprises, des opinions et des idées impopulaires finissent par devenir des idées reçues. En qualifiant certaines positions politiques ou scientifiques de « désinformation », nos sociétés risquent de s’enliser dans de faux paradigmes qui priveront l’humanité de connaissances durement acquises et anéantiront la possibilité d’acquérir de nouvelles connaissances. La liberté d’expression est notre meilleure défense contre la désinformation.
L’attaque contre la parole n’est pas seulement une question de règles et de réglementations déformées : c’est une crise de l’humanité elle-même. Chaque campagne pour l’égalité et la justice dans l’histoire s’est appuyée sur un forum ouvert pour exprimer la dissidence. Dans d’innombrables exemples, notamment l’abolition de l’esclavage et le mouvement pour les droits civiques, le progrès social dépend de la liberté d’expression.
Nous ne voulons pas que nos enfants grandissent dans un monde où ils vivent dans la peur de dire ce qu’ils pensent. Nous voulons qu’ils grandissent dans un monde où leurs idées peuvent être exprimées, explorées et débattues ouvertement – ​​un monde que les fondateurs de nos démocraties envisageaient lorsqu’ils ont inscrit la liberté d’expression dans nos lois et nos constitutions.
Le premier amendement américain est un exemple frappant de la manière dont le droit à la liberté d’expression, de presse et de conscience peut être fermement protégé par la loi. Il n’est pas nécessaire d’être d’accord avec les États-Unis sur chaque question pour reconnaître qu’il s’agit d’une « première liberté » vitale dont découlent toutes les autres libertés. Ce n’est que grâce à la liberté d’expression que nous pouvons dénoncer les violations de nos droits et lutter pour de nouvelles libertés.
Il existe également une protection internationale claire et solide de la liberté d’expression. La Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH)[11] a été rédigée en 1948 en réponse aux atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale. L’article 19 de la DUDH stipule : « Toute personne a droit à la liberté d’opinion et d’expression ; ce droit inclut la liberté d’avoir des opinions sans ingérence et de rechercher, recevoir et communiquer des informations et des idées par tous les médias et sans considération de frontières. Même s’il peut être nécessaire que les gouvernements réglementent certains aspects des médias sociaux, tels que les limites d’âge, ces réglementations ne devraient jamais porter atteinte au droit humain à la liberté d’expression.
Comme le précise l’article 19, le corollaire du droit à la liberté d’expression est le droit à l’information. Dans une démocratie, personne n’a le monopole de ce qui est considéré comme vrai. La vérité doit plutôt être découverte par le dialogue et le débat – et nous ne pouvons pas découvrir la vérité sans admettre la possibilité d’erreurs.
La censure au nom de la « préservation de la démocratie » inverse ce qui devrait être un système de représentation ascendant en un système de contrôle idéologique descendant. Cette censure est finalement contre-productive : elle sème la méfiance, encourage la radicalisation et délégitimise le processus démocratique.
Au cours de l’histoire de l’humanité, les attaques contre la liberté d’expression ont été précurseurs des attaques contre toutes les autres libertés. Les régimes qui ont érodé la liberté d’expression ont toujours inévitablement affaibli et endommagé d’autres structures démocratiques fondamentales. De la même manière, les élites qui poussent aujourd’hui à la censure sapent également la démocratie. Ce qui a changé cependant, ce sont les outils technologiques et à grande échelle grâce auxquels la censure peut être mise en œuvre.
Nous pensons que la liberté d’expression est essentielle pour garantir notre protection contre les abus de pouvoir de l’État – abus qui ont historiquement constitué une menace bien plus grande que les paroles d’individus isolés ou même de groupes organisés. Dans l’intérêt du bien-être et de l’épanouissement de l’humanité, nous lançons les 3 appels à l’action suivants.
Nous appelons les gouvernements et les organisations internationales à assumer leurs responsabilités envers les peuples et à respecter l’article 19 de la DUDH.
Nous appelons les entreprises technologiques à s’engager à protéger la place publique numérique telle que définie à l’article 19 de la DUDH et à s’abstenir de toute censure politique, de la censure des voix dissidentes et de la censure de l’opinion politique.
Enfin, nous appelons le grand public à nous rejoindre dans la lutte pour préserver les droits démocratiques du peuple. Les changements législatifs ne suffisent pas. Nous devons également créer dès le départ un climat de liberté d’expression en rejetant le climat d’intolérance qui encourage l’autocensure et qui crée des conflits personnels inutiles pour beaucoup. Au lieu de la peur et du dogmatisme, nous devons adopter l’enquête et le débat.
Nous défendons votre droit de poser des questions. Des disputes passionnées, même celles qui peuvent causer de la détresse, valent bien mieux que pas d’argumentation du tout.
La censure nous prive de la richesse de la vie elle-même. La liberté d’expression est le fondement de la création d’une vie pleine de sens et d’une humanité épanouie – à travers l’art, la poésie, le théâtre, l’histoire, la philosophie, la chanson et bien plus encore.
Cette déclaration est le résultat d’une première réunion de défenseurs de la liberté d’expression du monde entier qui se sont réunis à Westminster, Londres, fin juin 2023. En tant que signataires de cette déclaration, nous avons des désaccords politiques et idéologiques fondamentaux. Cependant, ce n’est qu’en nous unissant que nous parviendrons à vaincre les forces envahissantes de la censure afin que nous puissions maintenir notre capacité à débattre ouvertement et à nous défier les uns les autres. C’est dans un esprit de différence et de débat que nous signons la Déclaration de Westminster.
Signataires
Matt Taibbi, journaliste, États-Unis
Michael Shellenberger, Public, États-Unis
Jonathan Haidt, psychologue social, NYU, États-Unis
John McWhorter, linguiste, Columbia, auteur, États-Unis
Steven Pinker, psychologue, Harvard, États-Unis
Julian Assange, rédacteur en chef, fondateur de Wikileaks, Australie
Tim Robbins, acteur, cinéaste, États-Unis
Nadine Strossen, professeur de droit, NYLS, États-Unis
Glenn Loury, économiste, États-Unis
Richard Dawkins, biologiste, Royaume-Uni
John Cleese, comédien, Acrobat, Royaume-Uni
Slavoj Žižek, philosophe, auteur, Slovénie
Jeffrey Sachs, Université de Columbia, États-Unis
Oliver Stone, cinéaste, États-Unis
Edward Snowden, lanceur d’alerte, États-Unis
Greg Lukianoff, président-directeur général de la Fondation pour les droits individuels et l’expression, États-Unis
Stella Assange, chargée de campagne, Royaume-Uni
Glenn Greenwald, journaliste, États-Unis
Claire Fox, fondatrice de l’Academy of Ideas, Royaume-Uni
Dr Jordan B. Peterson, psychologue, auteur, Canada
Bari Weiss, journaliste, États-Unis
Walter Kirn, auteur, États-Unis
Peter Hitchens, auteur, journaliste, Royaume-Uni
Niall Ferguson, historien, Stanford, Royaume-Uni
Matt Ridley, journaliste, auteur, Royaume-Uni
Melissa Chen, journaliste, spectatrice, Singapour/États-Unis
Yanis Varoufakis, économiste, Grèce
Peter Boghossian, philosophe, professeur fondateur, Université d’Austin, États-Unis
Michael Shermer, écrivain scientifique, États-Unis
Alan Sokal, professeur de mathématiques, UCL, Royaume-Uni
Sunetra Gupta, professeur d’épidémiologie théorique, Oxford, Royaume-Uni
Jay Bhattacharya, professeur, Stanford, États-Unis
Martin Kulldorff, professeur de médecine (en congé), Harvard, États-Unis
Aaron Kheiriaty, psychiatre, auteur, États-Unis
Chris Hedges, journaliste, auteur, États-Unis
Lee Fang, journaliste indépendant, États-Unis
Alex Gutentag, journaliste, États-Unis
Iain McGilchrist, psychiatre, philosophe, Royaume-Uni
Ayaan Hirsi Ali, militante des droits humains, auteur, Pays-Bas
Konstantin Kisin, auteur, Royaume-Uni
Leighton Woodhouse, Public, États-Unis
Andrew Lowenthal, liber-net, Australie
Aaron Mate, journaliste, États-Unis
Izabella Kaminska, journaliste, The Blind Spot, Royaume-Uni
Nina Power, écrivaine, Royaume-Uni
Kmele Foster, journaliste, entrepreneur en médias, États-Unis
Toby Young, journaliste, Free Speech Union, Royaume-Uni
Winston Marshall, journaliste, The Spectator, Royaume-Uni
Jacob Siegel, Tablette, États-Unis/Israël
Ulrike Guerot, fondatrice du European Democracy Lab, Allemagne
Heather E. Heying, biologiste évolutionniste, États-Unis
Bret Weinstein, biologiste évolutionniste, États-Unis
Martina Pastorelli, journaliste indépendante, Italie
Leandro Narloch, journaliste indépendant, Brésil
Ana Henkel, journaliste indépendante, Brésil
Mia Ashton, journaliste, Canada
Micha Narberhaus, The Protopia Lab, Espagne/Allemagne
Alex Sheridan, Liberté d’expression Irlande
Ben Scallan, Gript Media, Irlande
Thomas Fazi, journaliste indépendant, Italie
Jean F. Queralt, Technologue, Fondateur @ The IO Foundation, Malaisie/Espagne
Phil Shaw, responsable de campagne, Operation People, Nouvelle-Zélande
Jeremy Hildreth, indépendant, Royaume-Uni
Craig Snider, indépendant, États-Unis
Eve Kay, productrice de télévision, Royaume-Uni
Helen Joyce, journaliste, Royaume-Uni
Dietrich Brüggemann, cinéaste, Allemagne
Adam B. Coleman, fondateur de Wrong Speak Publishing, États-Unis
Helen Pluckrose, auteure, Royaume-Uni
Michael Nayna, cinéaste, Australie
Paul Rossi, éducateur, Vertex Partnership Academics, États-Unis
Juan Carlos Girauta, homme politique, Espagne
Andrew Neish, KC, Royaume-Uni
Steven Berkoff, acteur, dramaturge, Royaume-Uni
Patrick Hughes, artiste, Royaume-Uni
Adam Creighton, journaliste, Australie
Julia Hartley-Brewer, journaliste, Royaume-Uni
Robert Cibis, cinéaste, Allemagne
Piers Robinson, Organisation pour les études de propagande, Royaume-Uni
Dirk Pohlmann, journaliste, Allemagne
Mathias Bröckers, auteur, journaliste, Allemagne
Kira Phillips, réalisatrice de documentaires, Royaume-Uni
Diane Atkinson, historienne, biographe, Royaume-Uni
Eric Kaufmann, professeur de politique, Birkbeck, Université de Buckingham, Canada
Laura Dodsworth, journaliste et auteure, Royaume-Uni
Nellie Bowles, journaliste, États-Unis
Andrew Tettenborn, professeur de droit, Université de Swansea, Royaume-Uni
Julius Grower, Fellow, St. Hugh’s College, Royaume-Uni
Nick Dixon, comédien, Royaume-Uni
Dominic Frisby, comédien, Royaume-Uni
James Orr, professeur agrégé, Université de Cambridge, Royaume-Uni
Brendan O’Neill, journaliste, Spiked, Royaume-Uni
Jan Jekielek, journaliste, Canada
Andrew Roberts, historien, Royaume-Uni
Robert Tombs, historien, Royaume-Uni
Ben Schwarz, journaliste, États-Unis
Xavier Azalbert, journaliste scientifique d’investigation, France
Doug Stokes, professeur de relations internationales, Université d’Exeter, Royaume-Uni
James Allan, professeur de droit, Université du Queensland, Royaume-Uni
David McGrogan, professeur de droit, Université de Northumbria, Royaume-Uni
Jacob Mchangama, auteur, Danemark
Nigel Biggar, président, Free Speech Union, Royaume-Uni
David Goodhart, journaliste, auteur, Royaume-Uni
Catherine Austin Fitts, The Solari Report, Pays-Bas
Matt Goodwin, professeur de politique, Université du Kent, Royaume-Uni
Alan Miller, Together Association, Royaume-Uni
Catherine Liu, théoricienne de la culture, auteure, États-Unis
Stefan Millius, journaliste, Suisse
Philip Hamburger, professeur de droit, Columbia, États-Unis
Andrew Doyle, auteur et journaliste, Royaume-Uni
Rueben Kirkham, codirecteur, Union pour la liberté d’expression d’Australie, Australie
Jeffrey Tucker, auteur, États-Unis
Sarah Gon, directrice, Free Speech Union, Afrique du Sud
Dara Macdonald, codirectrice, Free Speech Union, Australie
Jonathan Ayling, directeur général, Free Speech Union, Nouvelle-Zélande
David Zweig, journaliste, auteur, États-Unis
Juan Soto Ivars, auteur, Espagne
Colin Wright, biologiste évolutionniste, États-Unis
Gad Saad, professeur, scientifique comportementaliste évolutionniste, auteur, Canada
Robert W. Malone, MD, MS, États-Unis
Jill Glasspool-Malone, PhD., États-Unis
Jordi Pigem, philosophe, auteur, Espagne
Holly Lawford-Smith, professeure agrégée de philosophie politique, Université de Melbourne, Australie
Michele Santoro, journaliste, animatrice de télévision, présentatrice, Italie
Dr James Smith, podcasteur, chercheur en littérature, RHUL, Royaume-Uni
Francis Foster, comédien, Royaume-Uni
Coleman Hughes, écrivain, podcasteur, États-Unis
Marco Bassani, théoricien politique, historien, Université de Milan, Italie
Isabella Loiodice, professeur de droit public comparé, Université de Bari, Italie
Luca Ricolfi, professeur, sociologue, Université de Turin, Italie
Marcello Foa, journaliste, ancien président de la Rai, Italie
Andrea Zhok, philosophe, Université de Milan, Italie
Paolo Cesaretti, professeur de civilisation byzantine, Université de Bergame, Italie
Alberto Contri, expert en médias de masse, Italie
Carlo Lottieri, philosophe, Université de Vérone, Italie
Alessandro Di Battista, militant politique, écrivain, Italie
Paola Mastrocola, écrivain, Italie
Carlo Freccero, auteur de télévision, expert en médias, Italie
Giorgio Bianchi, journaliste indépendant, Italie
Nello Preterossi, professeur, Université de Salerne, directeur scientifique de l’Institut italien d’études philosophiques, Italie
Efrat Fenigson, journaliste, podcasteur, Israël
Eli Vieira, journaliste, biologiste génétique, Brésil
Stephen Moore, auteur et analyste, Canada
Notes de bas de page
Pahwa, Nitish. « Twitter a bloqué un pays. » Slate Magazine , 1er avril 2023, slate.com/technology/2023/04/twitter-blocked-pakistan-india-modi-musk-khalistan-gandhi.html .
Stein, Perry. « Twitter annonce qu’il restreindra l’accès à certains tweets avant les élections en Turquie. » The Washington Post , 15 mai 2023, www.washingtonpost.com/technology/2023/05/13/turkey-twitter-musk-erdogan/ .
Hänel, Lisa. « L’Allemagne criminalise la négation des crimes de guerre et du génocide. » Deutsche Welle , 25 novembre 2022, https://www.dw.com/en/germany-criminalizes-denying-war-crimes-genocide/a-63834791
Savarese, Mauricio et Joshua Goodman. «Un juge croisé teste les limites de la liberté d’expression au Brésil.» AP News , 26 janvier 2023, apnews.com/article/jair-bolsonaro-brazil-government-af5987e833a681e6f056fe63789ca375 .
Nanu, Maighna. « Les Irlandais pourraient être emprisonnés pour « discours de haine », préviennent les critiques du projet de loi. » The Telegraph , 17 juin 2023, www.telegraph.co.uk/world-news/2023/06/17/irish-people-jailed-hate-speech-new-law/?WT.mc_id=tmgoff_psc_ppc_us_news_dsa_generalnews .
Le journal l’économiste. (sd). La nouvelle loi écossaise sur les crimes haineux aura un effet dissuasif sur la liberté d’expression. L’économiste. https://www.economist.com/the-world-ahead/2021/11/08/scotlands-new-hate-crime-act-will-have-a-chilling-effect-on-free-speech
Lomas, Natacha. « Les chercheurs en sécurité sont les derniers à dénoncer le projet de loi britannique sur la sécurité en ligne comme un risque de cryptage. » TechCrunch , 5 juillet 2023, techcrunch.com/2023/07/05/uk-online-safety-bill-risks-e2ee/ .
Al-Nashar, Nabil. « Des millions de dollars d’amendes pour punir la désinformation en ligne dans le cadre d’un nouveau projet de loi. » ABC News , 25 juin 2023, www.abc.net.au/news/2023-06-25/fines-to-punish-online-misinformation-under-new-draft-bill/102521500 .
‘Cryptochat.’ Meedan , meedan.com/project/cryptochat . Consulté le 8 juillet 2023.
Lomas, Natasha. « Les chercheurs en sécurité sont les derniers à critiquer le projet de loi britannique sur la sécurité en ligne, le qualifiant de risque de cryptage. » TechCrunch , 5 juillet 2023, sur echcrunch.com/2023/07/05/uk-online-safety-bill-risks-e2ee/ .
Assemblée générale des Nations Unies. La Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). New York : Assemblée générale des Nations Unies, 1948.
Source: https://westminsterdeclaration.org/
Traduit et partagé par les Chroniques d'Arcturius. 


Janvier  2024

 La   VIOLENCE
La violence se généralise par un refus de la différence de ce qu'est l'autre dans son état, en voulant lui imposer sa propre vérité par l'émission d'énergie négative en pensées, en paroles ou en actes physiques, et voire à l'extrême le réduire ou le supprimer. C'est, dans de nombreux cas, vouloir imposer une soumission.


L'égo est une création mentale destiné à la protection du corps dense qu'il habite . Il filtre et analyse les énergies environnantes qui veulent adombrer (envahir) l'espace dense qu'il protège. Le côté positif de l'égo est donc dans un premier temps , la protection par réaction de peur qui interdit l'action.
Un égo non maîtrisé, va donc repousser toute énergie non harmonique avec l'état vibratoire qu'il est chargé de protéger. Plus la différence de potentiel entre l'énergie entrante et celle du corps dense est importante, et plus l'égo fera réagir son système de défense soi par l'intériorisation, soi en extériorisant une réaction contraire de même niveau énergétique. Ce qui en compréhension quantique amplifie l'énergie antagoniste.


Ainsi, une vérité d'une fréquence à énergie élevée qui vient déranger l'état vibratoire plus bas d'un corps mental non maîtrisé, entraine une réaction contraire égoîque d'une intensité au moins égale à la différence de potentiel créée. Ce genre de situation a le désavantage de bloquer l'évolution en interdisant d'appréhender d'autres façons d'être.
Une conscience qui maîtrise son égo, et ça commence par l'action de discerner, filtre avec plus ou moins de paix selon la maîtrise, les énergies qui se présentent et les refusent ou les acceptent selon le désir de vivre ces expériences énergétiques qui s'invitent.
La vérité, énergie en son état, ne peut être délivrée qu'en accord avec l'état vibratoire du récepteur et ainsi ne pas créer une différence de potentiel importante générant une réaction  énergétique contraire de rétablissement d'équilibre.


La montée en puissance actuelle et inévitable de la fréquence vibratoire de notre terre d'accueil, dévoile plus de vérité cachée ayant donc une fréquence vibratoire plus élevée, et crée ainsi, une trop grande différence de potentiel avec ceux qui ne veulent pas évoluer en même temps que notre planète et suscite la réaction égoïque de défense par des réactions violentes.
Le désaccord d'opinion entre des personnes, quand elles acceptent l'énergie de la mentalité de l'autre, peut suivre le même principe de réaction de rétablissement d'équilibre par la violence égoïque quand l'idée d'autrui que l'on s'autorise de recevoir n'est pas acceptée.


D'autres causes peuvent faire intervenir la réaction violente, telle l'emprise par des êtres démoniaques d'une personnalité ayant peu d'énergie et de spiritualité pour vivre sa propre vérité , etc .....
La violence de la colère est l'état mental du faible qui traduit sa peur par des actes instinctifs d'une personnalité qui n'a pas encore reconnu sa luminosité divine.
L'égo non maîtrisé entrave l'être non évolué par un conditionnement de restriction de liberté. 


   DE  CAUSE  A  EFFETS

En cette année 2024, poursuivant le processus d'ascension qui augmente la fréquence vibratoire de
notre planète, nous allons subir l'énergie grandissante de plus de révélations de la vérité de notre vécu.
Sommes nous prêts à accepter et intégrer ces nouvelles énergies dans notre mentalité conditionnée du moment ?.
Sommes nous prêts, dans notre souveraineté individuelle à comprendre cette évolution inévitable qui nous emmène
vers plus de lumière paradisiaque quand elle est comprise et assimilée dans le pardon accordé aussi bien à
soi-même qu'aux autres ?
Pour gérer le pardon, formidable pouvoir énergétique d'annulation des énergies trop souvent négatives mémorisées
qui sont collées à note égo que l'on revêt à chaque incarnation et qui conditionne notre façon de vivre, ne faut-il
.pas en comprendre les causes pour agir sur ses effets? Et ces causes peuvent également provenir d'incarnations
passées qui n'ont pu être annulées énergétiquement.
Les révélations qui apportent avec elles plus d'énergie d'évolution, donc plus de fluidité de l'être, ne peuvent être
comprises et assimilées que lorsque l'on sort de l'emprise actuelle médiatico-hypnotique de certains médias et de
l'influence que l'on accorde à notre environnement.
Les médias ont pour rôle d'informer de ce qui est et qui nous touche dans notre environnement mais également sur
la planète. Prendre conscience que ces informations sont gérées, triées, choisies par l'autorité avant d'être
délivrées et que les débats audio-visuels organisés peuvent être orientés de différents moyens tels couper la parole
à certains interlocuteurs, changer inopinément de sujet quand il contredit le but du débat, crier plus fort ses
convictions, ne faire intervenir constamment que les mêmes interlocuteurs, le journaliste harcelant l'interviewé pour
lui faire dire ce qu'il pense lui-même.
A t-on compris que ce n'est pas toujours le costume ni le fait de parler le plus fort qui dévoile plus de vérités?
Beaucoup d'autres moyens hypnotiques sont utilisés en répétant inlassablement les mêmes mots, les mêmes phrases,
jour après jour les mêmes informations qui arrivent à s'incruster dans le mental de ceux qui n'ont pas encore su
gérer leur égo pour activer et acquérir la maîtrise donc la souveraineté de leur vie afin de ne dépendre que d'eux
mêmes et non pas des autres.
Ce qui est écrit peut être révélateur pour certains, chacun étant dans le vécu de son libre arbitre, mérite
de vivre la vérité de sa compréhension et sans doute la base qui permet l'acceptation ou non de l'énergie
puissante des révélations à venir..
Généralement on s'occupe à traiter les effets, mais les solutions aux problèmes, pour être durables, ne peuvent
être trouvées que dans la compréhension et l'annulation des causes qui en suppriment les effets.

 


    

  

à suivre