notre-maintenant 
site actuellement en ré-écriture

NOTRE MAINTENANT EST CE QUE NOUS EN FAISONS 

QUI SOMMES NOUS ?
QUELLE EST LA RAISON DE NOTRE EXISTENCE ? 


Autant de vérités que de personnes, et il est bien qu'ainsi, au travers de son expérience de la vie, de la confrontation avec les éléments naturels et la pensée de l'autre, chacun trace sa voie en exerçant son libre arbitre.


La somme de ces voies a créé le mode de vie que nous menons. Nous sommes ainsi responsables de notre création.


Les réflexions écrites dans ce livre sont le fruit de méditations et de l'expérience de toute une vie, et n'ont pas d'autre but que d'apporter une modeste contribution à l'ensemble déjà existant des prises de conscience qui ont permis des prémices d'exploration sur le chemin de l'évolution humaine


La révélation de bribes de connaissance parait plus nécessaire que jamais, d'autant que nous sommes arrivés à un moment important de notre cheminement où le choix de la qualité d'existence de notre futur immédiat dépend de notre bon vouloir.


L'idée contenue dans le mot ou la phrase de ces textes demande à être développée ou délaissée, améliorée et peut être instaurée par vous dans une réflexion, méditation et concentration harmonieuses avec le dieu de votre cœur. Vous apporterez ainsi votre contribution à ce nouveau paradigme.


Notre présent, libéré de toute contrainte apocalyptique, s'oriente vers un futur qui sera le nôtre, celui de notre création.


A chacun, sur son chemin, de finaliser le développement de sa rose intérieure en magnifiant sa croix.

j'ai tenté de taire au maximum l'influence de notre société lorsque j'ai transcrit ces perceptions. Ce texte, inspiré par mon SOI ( JE SUIS) lors de méditations, est rédigé en écriture  directe, sans retouche, pour en conserver l'harmonie énergétique.
Ce texte n'est donc pas parfait mais peu servir de base à réflexions dans lesquelles chacun reste souverain de son être, donc de sa pensée.
L'application de la philosophie de ce texte devrait permettre de vivre les vingt prochaines années dans une meilleure compréhension de la situation et une certaine paix intérieure. Alors seulement commencera notre challenge et notre évolution sera si rapide que ce texte deviendra assez rapidement obsolète.....mais alors d'autres informateurs se seront montrés à ceux qui auront su ouvrir leur cœur .

Joël  PORET citoyen de l'univers

octobre 2006

Button



 

Nous vivons actuellement, depuis l'année 2012, une période de mutation d'une époque utile en son temps, mais devenue obsolète, qui doit disparaitre pour laisser émerger, dans une nouvelle mentalité de vie, la nouvelle société d'amour universel promise par beaucoup comme étant notre paradis.
Par l'élévation vibratoire de notre planète, quantifiée sous l'appellation résonance de Shumann, cette émergence s'opère d'abord par un nettoyage des mémoires et enlèvement de tout ce qui faisait la richesse de la troisième dimension que nous quittons et qui ne pourrait survivre dans une vibration supérieure de cinquième dimension.
Le plus grand ennemi actuel de la création (donc de l'humain) est la peur.
Sachons la maîtriser et notre ascension inévitable dans le même temps que celle de notre planète en sera facilitée
L'accès a la dimension supérieure  ( l'ascension) est désormais possible aux êtres libérés exprimant la paix et la joie de leur cœur dans le non jugement et le partage équitable afin de vivre la liberté et l'égalité dans l'amour inconditionnel du Créé.
L'ascension peut être définie comme étant une élévation personnelle de sa propre fréquence vibratoire.
Et cette élévation vibratoire est obtenue par différents styles de vie donc de compréhensions et de connaissances. Toutes voies qui y mènent méritent d'être vécues selon le libre arbitre de chacun.
Ce site donne une voie possible selon affinité du moment et son seul but est d'informer sans tenter de convaincre car la vérité absolue subit elle aussi le principe d'évolution que le divin s'applique à lui-même que l'on nomme évolution à l'infini et expansion. 

février 2023 



NOTRE HISTOIRE


 Au commencement, s'il en existe un, tout est vibration.
La création n'est que modulation de la fréquence de cette vibration.
L'architecte du créé est, par son énergie d'amour, une énergie de vie. Il est le tout, et la création est une émanation de Lui.
Les éléments de la nature, la nature elle-même, les différents règnes et notamment le minéral, le végétal, l'animal et l'homme sont Lui, la source.
Cette source est omniprésente au travers de son énergie appelée aussi la force, l'énergie d'amour, la force de vie. La source, d'où émane l' énergie de la création, réside dans le soleil des soleils, et chaque soleil d'univers en est le relais.
Ce dieu omnipotent a voulu se concrétiser et expérimenter de nouvelles formes d'amour en projetant certaines de ses parcelles dans la densité; et ainsi la nature est apparue et les différents règnes et donc l'humain.
Notre expérience actuelle nous isolait de l'univers et de notre condition divine en nous laissant le libre arbitre de nos choix d'action et de vie. Nous étions un petit espace expérimental dans lequel nous perdions nos dons divins et pour laquelle nous avons tous été volontaires.
Nous savions quand nous nous sommes engagés dans cette aventure quels étaient les enjeux et ce que nous allions devoir subir.
Beaucoup de nos frères des étoiles, volontaires comme nous, n'ont pas eu la chance d'être retenus.
Vu de l'autre côté du voile (toile magnétique séparant le visible de l'invisible), cette expérience est ressentie comme une exceptionnelle école sur la connaissance d'une des multiples façon de vivre et d'être l'amour.
Beaucoup d'êtres très évolués se pressent autour de notre planète pour nous observer, nous voir réagir à certaines circonstances que nous avons bien souvent nous-mêmes créées.
Les frères nous-mêmes que nous appelons nos anges ou nos guides ou maîtres restés derrière le voile et qui nous conseillent psychiquement afin que nous puissions retrouver nos dons, sont impatients de nous côtoyer à nouveau pour qu'à notre tour nous les enseignions de notre expérience.
Et nous sommes à la fin de cette expérience, le voile magnétique qui nous isolait se résorbe très vite et l'énergie de la source, progressivement, ré imprègne le monde de notre terre.
Cette nouvelle énergie, plus élevée en fréquence, demande aux êtres de la terre à s'y adapter en changeant leur mentalité, leur façon de vivre, leur façon de penser et d'agir.
Sommes nous prêts à remettre en question notre éducation, nos vérités héritées d'un monde d'illusion pour nous ouvrir à ce nouveau paradigme?
Il est urgent pour nous d'intégrer cette nouvelle fréquence vibratoire qui nous inonde d'autant plus que notre bonne mère la terre, celle de qui nous tirons nos éléments constitutifs, celle qui nous a portés et a supporté toutes nos dérives négatives, a décidé, en accord avec cette levée du voile, de reprendre son évolution et de passer très vite dans la dimension supérieure; elle a décidé d'ascensionner.
Alors toute vie à sa surface doit suivre cette augmentation en fréquence vibratoire sous peine de ne pouvoir survivre dans ce nouvel espace temps.


NOTRE VIE DE MAINTENANT


Que devons nous modifier dans notre vie courante afin d'évoluer en harmonie avec cette élévation en fréquence de notre planète ?
D'abord comprendre et prendre conscience de notre environnement et de qui nous sommes. Puis, nous épurer physiquement et spirituellement.
Nous épurer signifie retrouver l'état ou l'on ne connait plus la maladie; cet état est synonyme d'allègement, fluidité et harmonie dans le rayonnement de la source (l'origine).

L'ascension est certainement une prise de conscience du plan vibratoire supérieur, et de laquelle découle toute une succession de changements évolutifs de l'être sur différents plans tels spirituel, mental, physique ...
Le spirituel intègre progressivement l'ensemble du créé dans l'établissement de l'UN
Le mental, orienté par le spirituel, gère et maîtrise sa pensée génératrice d'actes dans la matière
Le physique est le résultat de l' "être" spirituel et mental.
Ceci parait être la théorie, qu'en est-il dans la pratique?
En pratique, l'adaptation, dans la vie courante, à cette nouvelle spiritualité mentale, se heurte à nos mémoires de conditionnement qui résistent à tous changements.


Il y a près de 2000 ans, l'état  christique s'est incarné en la personne du maître Jésus pour nous montrer la philosophie de vie qui devait nous préparer à ce qui vient. Peu de temps après la fondation de l'église chrétienne, la partie mystico-ésotérique de son enseignement a été retirée du rituel et gardée secrète; le sacré du rituel générant l'émotion qui permet l'élévation. Ce livret tente de retrouver cette philosophie occultée .
L'ascension de Jésus est pour nous, maintenant, l'exemple à suivre dans le détachement, le lâcher prise de notre ancienne façon de vivre et l'adoption de la nouvelle mentalité qui vient. .....Et la transformation de notre ADN s'ensuivra, nous permettant de retrouver nos dons angéliques.










REGLES DE VIE DE LA CREATION


Règles de vie des univers de l'infiniment petit à l'infiniment grand.
Rien n'est dû au hasard, et les règles de la physique universelle régissant l'acte d'amour donc de vie, s'appliquent à toute la création, quelle soit minérale, végétale, animale, humaine et autres. La différence créée entre ces règnes, résulte de la variation en fréquence de la vibration.


REGLE D' AMOUR


Cette règle pourrait n'être que la seule loi de la création dont peuvent découler toutes les autres qui ne font que la préciser. C'est la logique de vie, celle de s'aimer soi-même, puis de répandre cet amour sans condition. Cet amour qui donne mais ne demande et ne prend pas et qui veut exister au delà de l'apparence, de la différence, du profit , dans le respect du créé ...l'amour en toute liberté.
L'amour, dans la création du vivant, n'est-il pas la forme d'intelligence suprême, et cette intelligence, dans notre réalité, ne commence-t-elle pas en adoptant les mentalités de curiosité, de réflexion, de tolérance, de paix ... ?

Cet amour qui est énergie de la création est l'expansion parfaite du créateur et le créé en est ses fractales. Il est régie par une logique que l'humain de notre planète appelle "physique quantique".

 Le créateur a voulu se concrétiser dans le vécu du libre arbitre de ses fractales afin d'explorer par l'"expérience, l'étendue de la façon d'être de part et d'autre de sa plénitude qu'est l'unité 0 (zéro). Ce qui explique les divergences dans la dualité et qui devront être reconnues, comprises et assimilées avant le retour dans la grande âme cosmique du créateur.  En exemple de cette logique, la félicité de l'amour ne peut être comprise vécue et assimilée dans la connaissance universelle que lorsque l'on a connu les affres et la souffrance de son contraire qu' est la peur et la cruauté. 

REGLE DE L'EQUILIBRE

Le divin créateur, dans son opulence et omniprésence, est le tout et se suffit à lui-même. Sa représentation peut alors être assimilée à l'état d'équilibre correspondant à l'état 0 (zéro). Et la création de ce qui est, pourrait être le résultat du déséquilibre de cette harmonie. Une volonté, appelée pensée-verbe, agirait comme une goutte d'eau tombant sur un miroir d'eau, engendrant un train d'ondes concentriques allant en s'atténuant si l'action n'est répétée. Ce train d'ondes disparaissant dans ces conditions pour satisfaire le retour à l'équilibre. 

Ne créons-nous pas un déséquilibre (différence de potentiel) quand nous rechargeons une batterie électrique? ... et n'utilisons nous pas la loi d'équilibre quand nous utilisons l'énergie de cette batterie mise en action pour le rétablissement d'égalité de l'universel ? Les vents, les courants marins sont des énergies rétablissant l'équilibre entre des zones présentant des écarts de potentiel, la conduction de la chaleur également....etc.


Ainsi le créé est sans doute, la manifestation voulue du déséquilibre, de part et d'autre du zéro, de l'harmonie universelle. Notre création, et donc nos passions, apporte une multitude de couleurs au ton camaïeu de l'universel. Le créateur voulait-t-il embellir sa "maison"?.


Notre existence dans notre véhicule (corps physique) actuel est conditionnée par le renouvellement incessant de notre volonté de vivre (instinct de survie, amour de la vie, qui génère la volonté-énergie de renouveler constamment la création de notre corps physique). Nous créons ce que nous pensons en modifiant dans un sens ou dans l'autre (représentation possible du positif et du négatif en fait de la dualité) l'énergie de la source : la force.


Notre volonté impliquant un déséquilibre de l'énergie de la force {dans le but de créer}, débute un contentieux avec cette dernière et qui ne s'annulera qu'en exerçant un même déséquilibre en sens contraire, ce que certains appellent le karma ou la loi de retour.
L'attraction des différents sexes n'est-elle pas une volonté, souvent inconsciente, en s'unissant de retrouver l'harmonie universelle ?
La réintégration, l' évolution vers le retour dans l' Un (la grande âme cosmique), en cours actuellement dans le processus d'ascension est une étape de progression vers cette harmonie à laquelle nous allons offrir nos belles couleurs gagnées dans cette aventure.
L'équilibre de la chose réalisée nous indique que la juste voie est celle du milieu et que tout écart enclenche cette loi de retour au milieu zéro. La création découle d'une volonté de modification de cet état d'équilibre naturel.


REGLE D'ATTIRANCE

Une créature, quel que soit son rang, ne peut percevoir son environnement  que quand il entre dans sa plage de fréquences audibles (la vibration est sonique) . Les fréquences semblables se reconnaissent et s'attirent.  Quand leur différence de potentialité est faible, elles entrent chacune dans les limites de perception de l'autre. Lorsque deux créatures présentent entre elles une différence de potentialité élevée, la créature ayant la fréquence inférieure ne peut percevoir l'autre et l'ignore. En exemple, les virus qui ordinairement vibrent dans les basses fréquences, ne perçoivent pas et ignorent un être qui a su élever sa propre fréquence vibratoire.


La règle d'attirance est également activée lorsque la conscience, entrant en harmonie avec la chose désirée pour le maintient du  nécessaire vital, en crée la demande à l'amour universel ( aussi appelée énergie de vie ) pour sa réalisation. Plus l'être est dépouillé des mémoires karmiques de la dimension que nous quittons et plus l'énergie de vie répond favorablement. 


REGLE DU RETOUR

Tout ce qui est émis que ce soit par l'acte, par la pensée (qui est une énergie toute aussi puissante et parfois plus que l'acte) provoque un retour de cette énergie à son envoyeur qui la subit à son tour.


  REGLE DE LIBERTE


La liberté n'est-elle pas le résultat de l'harmonisation de l'acte avec la conscience ? .... ce qui est souvent assimilé au bonheur, à la joie de vivre. Nous parlons généralement de liberté quand celle-ci nous est refusée. Elle n'est pas une, mais évolutive avec le niveau de conscience.
Elle est régie par la règle de libre arbitre et de non ingérence dans la vie d'autrui.
La liberté est conditionnée par le non-attachement en général, et notamment aux êtres et au matériel. 

Et c'est le conditionnement à la négativité qui aliène notre liberté. 

La connaissance résulte de l'expérimentation du savoir, et élargit ainsi le vécu du conditionnement (libération des jugements, à-priori et autres mémoires négatives ) que l'on s'autorise. Plus ce conditionnement admet de connaissances et plus nous entrons dans le champs de la Vérité qui assure notre niveau de souveraineté donc de notre liberté.

Les êtres ayant accès à la connaissance vivent généralement  plus de liberté que les autres.


REGLE DE PAIX


L'état de paix découle de l'égalité instaurée pour tous dans le respect de l'autre et le partage équitable des ressources-connaissances de la sphère d'accueil. Il ne peut perdurer que lorsque tous les êtres sont égaux dans la jouissance de la vie et de ses commodités.
L'application de la règle de paix conduit à se voir en l'autre et à appliquer dans ses actes la tolérance, la compréhension, l'entraide, le partage, et surtout que l'on abandonne la mentalité de répondre à la barbarie par la barbarie.
Cette mentalité de paix conditionne notre approche et la compréhension que nous pouvons avoir de la vibration de la source, donc de notre créateur.
Cette paix doit d'abord être obtenue intérieurement avant de pouvoir la répandre autour de soi. Elle demande un long et volontaire travail de réflexion, de compréhension et de modification de ses habitudes, de sa manière de penser, d'agir. Elle demande sans doute en premier, un travail de maîtrise de son égo, puis une éducation de ses mémoires. Ne doit on pas d'abord être spectateur de sa vie afin de se comprendre et de s'améliorer? La paix en soi confirme une maturité de conscience retrouvée amenant à la confiance en soi et à une meilleure maîtrise de la vie.
Nous pouvons commencer à penser que s'ouvre en nous le chemin lumineux de la paix avec toutes ses bonnes conséquences lorsque l'idée différente de l'autre ne provoque plus en nous la réaction de peur et de défense qui tend à vouloir imposer la notre. En fait, nous devons prendre garde de ne pas succomber à l'intégrisme, état mental du faible qui pour exister ne peut qu' imposer son idée à l'autre par la force.


REGLE DE PARTAGE EQUITABLE


Chaque fois qu'un être nous donne de lui même, qu'il soit minéral, végétal, animal ou humain, pensons à le remercier. Nous honorons ainsi tout le système mis en place et qui nous permet d'exister. Nous entrons alors vibratoirement dans la spirale harmonique de la création en progressant vers la réintégration universelle.
La règle de partage équitable est une application de l'égalité qui rejoint elle-même la tendance qu'ont les univers à aimer l'équilibre ( état 0) ; cet état d'équilibre (ouvrant la voie de la justice) peut s'apparenter à un état de paix. Et si nous poursuivons ce raisonnement logique, la paix amène la joie; tout cela permettant d'aborder l'état d'harmonie nécessaire à notre évolution.
L'égalité, par l'abolition des privilèges, est une condition à la justice dont dépend la paix.


REGLE D' HARMONIE


La création est le résultat d'une volonté d'expansion opérée dans un élan d'amour et selon toute vraisemblance, basée sur une logique harmonieuse mais rigoureuse (les univers fonctionnent selon des règles précises et non anarchiques).
Notre terre et les êtres qui y vivent sont soumis de la même façon à la règle de la création, très différente des lois humaines .
Notre expérience d'isolement de la source devait permettre d'observer notre comportement dans un monde de libre arbitre.
Actuellement, à la fin de cette expérience, nous pouvons constater, à la hauteur de nos maux, notre dérive comportementale et l'oubli de nos règles de fonctionnement.
La source, d'où émane l' énergie de la création, réside dans le soleil des soleils, et pour notre "bien portance", nous devons donc nous mettre en harmonie avec le rayonnement vibratoire de notre soleil qui en est le relais. Ceci expliquant les religions solaires des peuples d'antan qui avaient une conscience plus affinée de la source. Ce soleil fonctionnant comme un générateur de micro-ondes nécessaires à notre vie (si le soleil était une simple boule de feu, nous devrions sentir d'autant plus de chaleur que nous nous en rapprochons; or ce n'est pas le cas et nous ne percevons ses effets notamment réchauffants que lorsque son rayonnement rencontre des obstacles; l'effet de serre de notre environnement planétaire retenant la chaleur produite).
Notre expérience sur cette belle planète exceptionnelle, tant par son esthétique que par ses richesses d'abondantes matières (comparons la terre luxuriante aux nombreuses autres planètes arides de notre système solaire) nous a permis de "goûter" une chaleur d'amour dans ses différentes passions parfois exacerbées mais au combien "jouissives". Et cet état mental de jouissance de la vie est acquis dans notre connaissance et nous avons la charge de l'intégrer (en épurant bien sûr les excès expérimentaux) dans l'état d'être de l'amour universel.
L' harmonie retrouvée et vécue dans la focalisation au niveau du cœur, du point de rencontre de l'énergie tellurique de notre sphère d'accueil (entrant par les pieds) et du rayonnement de la source (entrant par la tête), engendre la joie d'être et de vivre notre "je suis" (notre divinité). C'est accéder à l'inter dimensionnel, en se rapprochant de l'UN et de notre immortalité dans l'éternité de l'éden. Nous redevenons ainsi citoyen de l'univers.


REGLE DE NON-JUGEMENT


Le jugement crée nos mots en générant une énergie souvent antagoniste qui s'attache à son créateur jusqu'à sa compréhension, sa compensation et sa libération. Cette énergie, générée par soi-même nous enchaîne à la matière grossière de la densité et nous retenant ainsi dans les basses fréquences où règnent tous les prédateurs énergivores qui se nourrissent de notre basse énergie devenue accessible pour eux.

Le jugement nous attache dans le maintien du passé et nous empêche d'évoluer vers le but d'élargissement  amenant à la suppression de notre conditionnement. Notre évolution, donc notre meilleur façon d'être est de regarder vers l'avant et de ne retenir du passé que les leçons des expériences vécues.

La rancune, conséquence d'un jugement ancre l'être dans la densité, et c'est le pardon sincère venant du coeur qui nous libère et qui nous redonne les ailes de la fluidité ascensionnelle. 

Le constat est une manière de compassion qui permet de percevoir notre environnement sans jugement en laissant son aperçu en dehors de soi . Juger le constat en le qualifiant de bien ou de mal, revient à l'intégrer dans notre conditionnement qui ainsi s'alourdit d'autan.


Le non-jugement nous permet de rester "propre" dans notre être en gardant notre fluidité de liberté, et qui permet de retrouver la souveraineté de son être et de sortir de l'état de peur. Il est l'acte premier du respect d'autrui qui nous propulse dans le retour de l'unité permettant de vivre la liberté, l'égalité dans l'amour inconditionnel du Créé.


NOTRE ENVIRONNEMENT


Entre les planètes l'univers parait vide, mais il est en réalité couvert d'une trame-réseau alimentée par l'énergie de la source: la force.
Cette trame a la particularité de faire voyager la vibration instantanément dans tout l'univers. Ce qui signifie qu'une pensée (vibration) émise sur terre, se retrouve instantanément en toute partie de l'univers. Ainsi, pour conserver l'harmonie universelle dans le cosmos, certaines entités œuvrent à compenser et annuler la disharmonie créée par nos pensées basse fréquence.
Cette trame-énergie est partout, autour de nous et en nous. Au repos elle est neutre et a la valeur zéro. Nous percevons ses effets, quand perturbée, elle se manifeste pour revenir à son harmonie en équilibre zéro. Le vent, les courants marins ne sont-ils pas des rééquilibrages d'énergie entre des différences de potentiels ?... et ces différences de potentiels sont créées par quoi ou bien par qui ?
L'énergie libre dont parlait TESLA devrait fonctionner sur le principe d'utilisation de l'énergie de rééquilibrage harmonique de la force quand elle est perturbée.
La fréquence vibratoire de la terre, stable il y a encore une vingtaine d'années, s'est subitement mise à augmenter, pourquoi ?
Les pôles magnétiques dérivent, entraînant un changement d'orientation des lignes magnétiques terrestres. Cela explique-t-il la désorientation de certains animaux et l'échouage de certains cétacés ?
Ces changements constatés accentuent certains phénomènes provoqués par l'activité humaine telles la fonte des glaces, les modifications climatiques .... et en même temps modifient notre espace-temps . Cette modification est peu constatée puisque nous la subissons progressivement de l'intérieur.
On peut penser que le temps, la gravité pour ne parler que d'eux se modifient au même rythme que la fréquence vibratoire de la terre. Nous sommes embarqués sur un vaisseau galactique nommé "terre" que nous devons subir et nous devons nous adapter à son envol ascensionnel.
On ne peut nier que cela ait également un impact physique et psychologique sur les êtres vivants de la planète. Cela n'explique-t-il pas le bien être et l'harmonie se dégageant de ceux qui savent évoluer en même temps que la planète, et le malaise de ceux qui ne veulent pas changer ?









Button